GROUPE/AUTEUR:

ROGER HODGSON

(DEFAULT)

TITRE:
RITES OF PASSAGE (1997)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
ABADDON - 25.11.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Dix ans depuis la dernière parution de Roger Hogdson ! Un peu sonné par l’échec critique et commercial de Hai Hai, et longtemps handicapé par la fracture de ses deux poignets, Roger revient aux affaires avec un album live, Rites Of Passage, à la fois ancien et moderne, puisque, non content de reprendre des titres de Supertramp et de sa carrière solo, il présente ici des titres inédits qui justifient la curiosité des fans.

Ceux l'ayant vu lors de la tournée Breakfast In America en 1980, peuvent attester que Supertramp était un groupe peu porté à l’innovation scénique : les concerts de l’époque reproduisaient très (trop ?) fidèlement les versions studio, le quintet ne s’autorisant guère d’incursion dans le domaine incertain de l’improvisation ou de la réécriture. Restait quand même, et ce n’est pas rien, la magie des titres proposés, le combo sachant intercaler les morceaux de bravoure et les titres FM.

Même menu dans ce concert du 2 août 1996 : Roger fait quand même la part belle aux titres de Supertramp, qui ont visiblement la cote auprès du public : Take The Long Way Home, The Logical Song, et Give A Little Bit en clôture. Fidèle traduction des titres studio, avec, comme au bon vieux temps, John Helliwell au sax et aux chœurs. Il nous donne une reprise du très emblématique In Jeopardy, avec le sax en remplacement du synthé - un peu dommage, le gros synthé était une des qualités du titre, mais la version proposée ici est plus que correcte. Il nous livre trois créations de son cru, dans des registres différents : Every Trick In The Book avec des fioritures très Dire Straits à la guitare, Showdown, un piano-rock avec un joli solo de guitare, et un gros morceau atmo-symphonique : Time Waits For No One, “simplement” posé sur une ligne répétitive à la guitare montant progressivement jusqu’à l’apogée, développé par des vocalises, une technique que Roger affectionne particulièrement (cf. Only Because Of You, entre autres) ; un morceau très réussi, probablement particulièrement prenant en live.

A côté de ces compos signées (ou co-signées) par Roger, le concert nous propose une création du fiston Hogdson (Andrew, également derrière les fûts pour toute la soirée) : Melancholic, une très chouette ballade qui porte fort bien son nom et qui est très justement servie vocalement par Andrew lui-même. Nous trouvons également deux compositions du guitariste Mikail Graham (No Coulours et Smelly Feat), dans un esprit très différent et assez proche de Toto, pas mal décalé par rapport au reste du concert : agréable, mais peut-être hors de propos.

Rites Of Passage est donc au final un album hybride, bien enregistré, assez fidèle témoin de la carrière de Roger Hogdson, mais assez limité en nouveautés. C’est un vrai plaisir de le retrouver productif après cette longue inactivité. La suite sera encore meilleure avec le très réussi Open The Door, trois années plus tard.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
SUPERTRAMP, OCEAN COLOUR SCENE

LISTE DES PISTES:
01. Every Trick In The Book - 05:54
02. In Jeopardy - 05:13
03. Showdown - 04:45
04. Don't You Want To Get High - 04:07
05. Take The Long Way Home - 04:28
06. Red Lake - 05:14
07. Melancholic - 04:31
08. Time Waits For No One - 09:07
09. No Colours - 04:24
10. The Logical Song - 03:47
11. Smelly Feat - 06:02
12. Give A Little Bit - 04:17


FORMATION:
Andrew Hodgson: Chant / Batterie / Piano, Didjeridoo, Harmonica
Jeff Daniel: Chant / Claviers
John Helliwell: Chant / Saxophone
Josh Newman: Violoncelle
Mikail Graham: Guitares / Harmonica
Rich Stanmyre: Chant / Basse
Roger Hodgson: Chant / Guitares / Claviers
Terry Riley: Chant / Tambourin


TAGS:
Live, Chant aigu, 80's, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 25/11/2010 -
0 0
4/5
Les 10 années d'attente et le fantastique "Time Waits for No One" justifient à eux seuls la note : quel bonheur que cet album !
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ROGER HODGSON
DERNIERE ACTUALITE
La programmation du festival La Nuit de l'Erdre
Toutes les actualités sur ROGER HODGSON
DERNIER ARTICLE
ROGER HODGSON - LE PALAIS DES CONGRÈS (PARIS) - 24 SEPTEMBRE 2010
Qui dit Palais, dit Majesté ! Et en cette soirée du 24 Septembre 2010, le Palais des Congrès avait désigné son Roi ! Tous les articles sur ROGER HODGSON
DERNIERE INTERVIEW
Ne serait-ce que pour quelques secondes, une rencontre avec une des légendes vivantes de la musique contemporaine est une expérience inoubliable…

NOTES
- /5 (0 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE PSYCHEDELIC ENSEMBLE: The Art Of Madness (2010)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ANGE: A Propos De (1982)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROGER HODGSON
ROGER-HODGSON_Open-The-Door
Open The Door (2000)
4/5
5/5
EPIC / ROCK PROGRESSIF
ROGER-HODGSON_Hai-Hai
Hai Hai (1987)
1/5
-/5
A&M / POP
ROGER-HODGSON_In-The-Eye-Of-The-Storm
In The Eye Of The Storm (1984)
4/5
4/5
POLYDOR / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020