ARTISTE:

ACID DRINKERS

(POLOGNE)
TITRE:

FISHDICK ZWEI - THE DICK IS RISING AGAIN

(2010)
LABEL:

MYSTIC

GENRE:

THRASH

TAGS:
Chant éraillé, Chant féminin, Happy, Happy, Reprises
""
NOISE (26.11.2010)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deux ans après un "Verses Of Steel" de qualité, la légende polonaise du thrash est de retour avec un disque uniquement composé de reprises, "Fishdick Zwei - The Dick Is Rising Again". Acid Drinkers nous balance ainsi seize reprises tapant dans tous les genres possibles avec quelques choix faits au niveau du style ou des interprétations assez surprenants. Quoiqu'il en soit, l’aspect purement fun et sans prise de tête de la démarche est évident chez un groupe qui a décidé de se faire plaisir.

Et cet éclectisme fonctionne plutôt pas mal avec des reprises particulièrement décalées. En effet, entendre une version country du "Seasons In The Abyss" de Slayer ou une version folk du "Nothing Else Matters" de Metallica pourra certes surprendre dans un premier temps mais il ne fait aucun doute qu'elles gagneront l’adhésion d'un grand nombre d'auditeurs tant Acid Drinkers semble s'être bien amusé à torturer ces classiques du métal.

Outre ces délires, le groupe propose des versions bien heavy et décapantes de certains tubes tels "Ring Of Fire" de Johnny Cash ou "Hot Stuff" de Donna Summer, qui tabassent sans merci avec un aspect punk et thrash qui colle au siège. Les chansons en deviennent méconnaissables à l'exception de leurs refrains. Pour le "Blood Sugar Sex Magic" des Red Hot, et le "New York, New York" de Frank Sinatra, le groupe fait un mixe détonnant, ajoutant à la base funk de la première et au refrain de la seconde des ingrédients thrash pour un résultat qui ne manquera pas de surprendre les fans des versions originales.

Et pour enfoncer le clou, Acid Drinkers nous balance des versions fidèles de chansons que l’on n’imaginerait pas reprises par un groupe thrash polonais. Ainsi Joe Dassin est repris avec son célèbre "Et si tu n’existais pas", chanté et joué tout en douceur avec un chant de crooner et un délicieux accent. Il en va de même pour le "Make No Mistake" de Keith Richards, et le "Love Shack" des B’52’s très bien interprétés, tous deux avec chant masculin et féminin restant dans l’esprit des originaux.

Il est juste dommage que la formation ait cru bon d'ajouter des bouts de reprises de groupes cultes, comme Iron Maiden et son "Losfer Words", Kiss et son "Detroit Rock City", ou Black Sabbath avec "Fluff". Se retrouver devant des parties d’à peine plus d’une minute est très frustrant et donne une désagréable impression de remplissage. Enfin, les reprises du "Bring It On Home" de Led Zeppelin, et de "2000 Man" des Rolling Stones sont trop proches des originales sans en avoir la classe. Conserver ce côté décalé aurait été plus judicieux.

Réel OVNI musical, ce disque s'avère au final très amusant à écouter et même s'il s'adresse essentiellement aux fans du groupe, il est probable que certains trouveront un réel intérêt cette démarche complètement décalée.


Plus d'information sur http://www.acid-drinkers.com/



GROUPES PROCHES:
BLACK RIVER, TITUS TOMMY GUNN


LISTE DES PISTES:
01. Ring Of Fire (02:22)
02. Hit The Road Jack (02:27)
03. Losfer Words (Big 'Orra) (00:25)
04. Love Shack (04:45)
05. New York, New York (03:17)
06. Bring It On Home (02:56)
07. Hot Stuff (03:38)
08. Et Si Tu N'Existais Pas (03:47)
09. 2000 Man (04:25)
10. Bad Reputation (02:47)
11. Seasons In The Abyss (04:02)
12. Blood Sugar Sex Magic (04:23)
13. Nothing Else Matters (05:33)
14. Detroit Rock City (00:51)
15. Make No Mistake (04:33)
16. Fluff (01:52)

FORMATION:
Dariusz "Popcorn" Popowicz: Guitares
Maciej "Slimak" Starosta: Batterie
Tomasz "Titus" Pukacki : Chant / Basse
Wojciech "Jankie" Moryto: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DARE: Beneath The Shining Water (2004)
A.O.R. - Dare est un groupe rare et précieux, et "Beneath The Shining Water" sera à n'en pas douter sa plus belle œuvre au côté de l'inaccessible "Out Of The Silence".
MANTICORA: Safe (2010)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ACID DRINKERS
ACID-DRINKERS_Verses-Of-Steel
Verses Of Steel (2008)
4/5
-/5
REGAIN / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021