GROUPE/AUTEUR:

MANTICORA

(DANEMARK)

TITRE:
SAFE (2010)
LABEL:
NIGHTMARE
GENRE:
HEAVY METAL

""
METALNATURE - 26.11.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Ce combo danois n’est pas un nouveau venu sur la scène métal. "Safe" est même déjà leur septième album. Formé en 1996 autour des frères Larsen, il nous propose un métal assez complexe, où de multiples influences se croisent ; Iron Maiden (pour la puissance et les guitares), Iced Earth (pour le côté épique), Blind Guardian (pour la voix, les mélodies parfois alambiquées), en y ajoutant des approches speed (à la Cage). Après deux opus assez sombres mais aux mélodies et structures travaillées, la pochette toute noire et plus simple qu’à l’habitude ne semble toujours pas les destiner à approcher le happy métal.

Le bien nommé premier titre "In The Abyss Of Desperation", donne immédiatement le ton. Le rythme des guitares est saccadé, poursuivi par une batterie qui ne fait pas dans la dentelle. La voix désespérée de Lars, les chœurs profonds et variés, plutôt réussis, complètent le tableau, pas le genre de truc à accrocher dans son salon. Seuls quelques riffs aux claviers viennent éclaircir un peu l’horizon. C’est une bonne entrée en matière, même si les plus sensibles d’entre nous auront déjà décampé des lieux. Le titre suivant, "Silence The Freedom" veut enfoncer le clou, mêmes guitares et batterie saccadées, même chant un peu trop linéaire et qui peut devenir lassant malgré sa puissance. La mélodie est simple mais trop peu accrocheuse pour faire de ce titre un hymne. Le changement de rythme aux deux tiers du titre n’y fait rien. A force de vouloir taper fort sur le clou, Manticora se frappe sur les doigts en confondant puissance et lourdeur.

Avec "Complete", il redresse la barre (ou le clou). Riff imparable en intro, qui revient de manière récurrente pour sérieusement alléger le propos, petite note de claviers aériens, rythme speed à géométrie variable, beau solo de guitare, même le chant se fait plus accessible. Du coup, le voilà, les Danois le tiennent leur hymne ! Suivent ensuite deux plages très speed, qui passent relativement bien pris séparément, avec de belles parties de guitare, mais toujours ce chant qui, sans être mauvais, montre ses limites. La seconde, "A Lake That Drained", est même vraiment bonne, avec une réminiscence de Blind Guardian qui semblait avoir disparu des titres précédents.

Juste après le dispensable "Carrion Eaters", arrive la pièce maîtresse de l‘album, "Safe", titre de plus de 14 minutes. On y retrouve le style épique cher à Iced Earth, un excellent solo de guitare après 7 minutes, et même un passage lent à la guitare acoustique. C’est là que l’on se prend à se souvenir que Manticora avait déjà pondu quelques très belles power ballades. Il n'y en a point ici, et cela manque au relief de l'album.

Comme pouvait le laisser prévoir l'artwork de la pochette, Manticora a voulu simplifier, durcir, noircir sa musique, au risque de se couper de sa frange de fidèles les plus amateurs de mélodie, voire de progressif. Peut-être va t'il satisfaire les amateurs de thrash et de speed métal qui devrait y jeter une oreille, mais il faut reconnaître que les premières écoutes sont assez laborieuses en raison d’une apparente linéarité de rythme, de jeu de guitare et de chant. C’est titre par titre, et attentivement, qu’il faut aborder l’album pour en extraire les meilleurs, afin de les raffiner écoute après écoute. Mais qui prendra ce temps ?

Plus d'information sur http://www.manticora.dk/



GROUPES PROCHES:
WUTHERING HEIGHTS, BLIND GUARDIAN, ICED EARTH, IRON MAIDEN, FOOL'S GAME

LISTE DES PISTES:
01. In The Abyss Of Desperation - 05:32
02. Silence The Freedom - 07:05
03. Complete - 05:30
04. From The Pain Of Loss (i Learned About The Truth) - 04:37
05. A Lake That Drained - 06:02
06. Carrion Eaters - 06:35
07. Safe - 14:08


FORMATION:
Kasper Gram: Basse
Kristian Larsen: Guitares
Lars F. Larsen: Chant
Mads Volf: Batterie
Martin Arendal: Guitares
Ronni Clasen: Claviers


TAGS:
Epique, Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MANTICORA
DERNIERE ACTUALITE
MANTICORA : Deux concerts en France prochainement
Toutes les actualités sur MANTICORA
DERNIERE INTERVIEW
Même sans actualité, Music Waves ne pouvait pas ne pas rencontrer les membres de Manticora qui se livrent pour une belle interview introspective sur le passé du groupe, son présent mais également et surtout son futur...

NOTES
3/5 (2 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ACID DRINKERS: Fishdick Zwei - The Dick Is Rising Again (2010)
THRASH
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BUCKCHERRY: All Night Long (2010)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MANTICORA
MANTICORA_To-Kill-To-Live-To-Kill
To Kill To Live To Kill (2018)
4/5
-/5
VICISOLUM PRODUCTIONS / HEAVY METAL
MANTICORA_The-Black-Circus--Part-2--Disclosur
The Black Circus - Part 2 - Disclosure (2007)
4/5
3/5
LOCOMOTIVE / HEAVY METAL
MANTICORA_The-Black-Circus-Part-I--Letters
The Black Circus Part I - Letters (2006)
4/5
3/5
LOCOMOTIVE / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020