GROUPE/AUTEUR:

PETER HAMMILL

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THIS (1998)
LABEL:
FIE!
GENRE:
ROCK

"Comme tous les albums de Peter Hammill, This est complexe et exige de la part de l'auditeur des efforts d'attention pour l'apprivoiser mais reste néanmoins un excellent choix pour découvrir un artiste exceptionnel."
CORTO1809 - 17.01.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Quarante ! This est le quarantième album de Peter Hammill en comptant les CD live et les compilations. Du coup, l'artiste a envie de jeter un coup d'œil rétrospectif à sa longue carrière et de revisiter les thèmes musicaux qui lui sont chers. Un exercice mené de main de maître.

En six titres, un épic et trois intermèdes musicaux, Peter Hammill fait le tour du propriétaire et nous remémore avec bonheur les inspirations de ses grands albums du passé, tout en évitant l'écueil du patchwork artificiel. En effet, bien que chaque titre renvoie à d'excellentes chansons de ses anciens albums, il ne s'agit pas d'une compilation passéiste et racoleuse, mais bien d'un Peter Hammill à l'inspiration régénérée, qui puise dans ses meilleures recettes, le recul lui ayant permis de gommer les mauvais travers pour ne garder que les gemmes de la plus grande pureté. Ainsi, Since The Kids fait écho à Autumn (Over), Nightman rappelle Something About Ysabel's Dance (Out Of Water), Fallen retrouve la même douceur minimaliste qui nimbait Everyone You Hold, Unready résonne des timbres nostalgiques de Sonix quand Always Is Next fait preuve de la même urgence et du même envoutement qu'un Careering (pH7) ou un Cat's Eye (The Quiet Zone/The Pleasure Dome).

Inutile de préciser que cet album est le théâtre de nombreux changements d'atmosphères musicales propices à satisfaire les plus exigeants. En l'espace de deux mesures, la douceur fait place à la rage, le mélodieux vire à la dissonance, l'intimisme s'extravertit. Puis, tout aussi subitement, la folie devient mélancolie, le déstructuré s'harmonise. Si, comme à son habitude, Peter Hammill joue l'homme-orchestre, la couleur dominante est apportée par le sax et le violon, utilisés à profusion : seuls deux titres échappent à leur emprise, dont le a cappella d'intro de 46 secondes !

L'épic de 14 minutes qui clôt l'album est un peu à part du reste du disque. The Light Continent ne développe pas une suite de thèmes à tiroir, comme sa longueur aurait pu le laisser penser. Après une longue intro très intimiste, un son se développe lentement, continu et presqu'immobile, proche des ambiances sonores de Klaus Schulze, avant l'entrée d'un chant aux allures de prières, presqu'un chant funèbre, sombre introspectif, dramatique, angoissant... La musique (si c'est ainsi qu'on peut la nommer) continue sur ses accords lancinants, sans mélodie clairement identifiable, semblable aux grincements d'un bateau sur des eaux gelées. Il ne s'agit plus de musique, il s'agit de sensations, d'impressions, de sentiments.

Comme tous les albums de Peter Hammill, This est complexe et exige de la part de l'auditeur des efforts d'attention pour apprivoiser ces sonorités inhabituelles, ces instruments torturés, ces chants parfois à la limite du cri. Passée la nécessaire période d'adaptation, les persévérants se verront récompensés du plaisir de partager une expérience musicale sans pareil. Un excellent choix pour découvrir un artiste exceptionnel.

Plus d'information sur http://www.sofasound.com/



GROUPES PROCHES:
VAN DER GRAAF GENERATOR, ROBERT WYATT, JUDGE SMITH, GENESIS, SYNDONE, DAVID BOWIE, PETER GABRIEL, DISCIPLINE, AREKNAMÉS, MR AVERELL

LISTE DES PISTES:
01. Frozen In Place (fragment) (0:46)
02. Unrehearsed (7:05)
03. Stupid (4:26)
04. Since The Kids (5:56)
05. Nightman (6:17)
06. Fallen (the City Of Night) (5:37)
07. Unready (fragment) (0:42)
08. Always Is Next (3:58)
09. Unsteady (fragment) (0:58)
10. The Light Continent (14:02)


FORMATION:
David Jackson: saxophones et flûtes (2, 3, 5, 8, 10)
Manny Elias: Batterie & percussions (2, 3, 6, 8)
Peter Hammill: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Stuart Gordon: violon & alto (2, 5, 6, 7, 8, 9, 10)


TAGS:
Expérimental, Planant, Mélancolique, Romantique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PETER HAMMILL
DERNIERE ACTUALITE
Peter Hammill : nouvel album pour novembre.
Toutes les actualités sur PETER HAMMILL
NOTES
4/5 (1 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TOXIC SMILE: I'm Your Saviour (2011)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TOXXIC TOYZ: Mutation (2010)
HEAVY METAL Malgré quelques manques de créativité dans les compositions, le fond power-métal est là et les éléments mélodiques plutôt encourageants.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PETER HAMMILL
PETER-HAMMILL_From-The-Trees
From The Trees (2017)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
PETER-HAMMILL_--all-That-Might-Have-Been--
...all That Might Have Been... (2014)
4/5
3/5
FIE! / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Other-World
Other World (2014)
3/5
4/5
ESOTERIC RECORDINGS / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Consequences
Consequences (2012)
3/5
3/5
FIE! / ROCK
PETER-HAMMILL_Thin-Air
Thin Air (2009)
5/5
4.5/5
FIE! / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020