ARTISTE:

NORDAGUST

(NORVÈGE)
TITRE:

IN THE MIST OF MORNING

(2010)
LABEL:

KARISMA RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Intimiste
""
VAL (09.12.2010)  
5/5
(4) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Selon un mythe scandinave, le nordagust est l'esprit du Vent du Nord, une force sage et omnisciente. Nordagust, le groupe, c'est un peu ça aussi, une force tranquille et éthérée, impalpable et pourtant apte à vous faire perdre l'équilibre. Formé il y a déjà plus de dix ans, le groupe a vivoté de démos en démos jusqu'à ce que les maquettes de cet album attirent l'attention d'un label, et que ledit album soit enfin enregistré dans des conditions professionnelles.

La musique du groupe s'articule autour d'un rock progressif aux accents symphoniques, très psychédélique dans l'esprit et laissant une large, très large place aux parties instrumentales. À cette base s'ajoutent de multiples éléments, tantôt issus du folklore norvégien (présence de multiples instruments traditionnels), tantôt de la musique contemporaine. A ce titre, notons l'emploi récurrent (pour ne pas dire permanent) et toujours à propos de samples et bruitages, généralement à caractère sylvestre. "In The Woods" en est un excellent exemple ; il suffit de laisser vaquer son esprit quelques secondes pour s'y croire. Ce complément d'ambiance renforce une atmosphère déjà incroyablement immersive, due en grande part à un travail fabuleux sur le son, notamment celui des guitares, aériennes à souhait et qui rappelleront évidemment le David Gilmour de "Shine On You", voire de "Marooned". Mais le nordagust est également connu pour être le guide des âmes en peine. Des âmes en peine que l'auditeur va côtoyer tout au long de cet album, les accompagnant sur le chemin du salut... Et la musique de refléter derechef cette ambivalence, restant accrochée entre le lugubre et la mélancolie, entre l'espoir et la résignation. Une noirceur lancinante, en filigrane, permet ici et là à de sombres fleurs d'éclore, tels ces gémissements rauques qui concluent "Expectations".

Vocalement, les limites de Daniel Solheim sont rapidement perceptibles, et pourtant, il met une telle sincérité dans ses lignes de chant que l'on a tôt fait de ne plus s'en offusquer. Son timbre ne plaira de toute évidence pas à tout le monde, tout comme son évident manque de puissance, mais qu'importe, les parties chantées demeurant ponctuelles, leur impact n'est que rarement amoindri par ces quelques faiblesses. Et sans avoir la classe d'un Peter Nicholls ou d'un Rob Sowden dans ce registre, Solheim possède un côté plus "naturel" qui va immanquablement de pair avec sa musique. Tout est donc pour le mieux, un surplus d'émotion en lieu et place de la maîtrise technique n'étant pas une perte, surtout dans un tel contexte.

Musicalement, les compositions sont littéralement dominées par un mellotron monstrueux, soutenu par les guitares et la voix (dans cet ordre), et c'est sur cette structure que viennent ensuite s'ajouter les multiples autres sonorités qui peignent le paysage de Nordagust. Un paysage immobile, désert glacé où ne résonne que le murmure fantomatique du vent. Saluons d'ailleurs le travail effectué sur la pochette, très sobre, dans un esprit "post-rock" minimaliste qui sied parfaitement à l'humeur du moment.

Pas foncièrement originale lorsque l'on insiste un peu (forts relents de Pink Floyd bien sûr, d'Anekdoten, voire d'Enslaved), la musique de Nordagust peut sembler presque banale ; mais voilà, In The Mist Of Morning, c'est le chant des sirènes boréales, une ode à la Nature, organique et profondément païenne, à la limite de l'animisme. On pénètre dans cet album comme le voyageur imprudent s'éloigne de la sente, distrait un bref instant et perdu celui d'après. Et quel bonheur de se perdre ici ! L'atmosphère prégnante de ce disque prévaudra sur tous les reproches que l'on pourrait lui adresser, qu'ils soient légitimes ou non. Voici une musique qui est plus que de la musique, qui véhicule le souvenir d'une culture disparue, s'en imprégnant jusqu'à la métamorphose. Un bon conseil : fermez les yeux, laissez-vous aller à ces brumes de l'aurore, et ne vous perdez pas en analyses. Il est ici question d'expérience, de sensibilité...


Plus d'information sur http://www.nordagust.com





LISTE DES PISTES:
01. In The Mist Of Morning - 05:58
02. Expectations - 05:29
03. Mysterious Ways - 07:05
04. In The Woods - 03:52
05. Elegy - 08:59
06. Forcing - 05:00
07. Frozen - 06:20
08. The Tide - 04:45
09. Make Me Believe - 08:31
10. Elegy Epilogue - 02:51

FORMATION:
Daniel "Solur" Solheim: Chant / Guitares / Claviers / Samples, kantele, dulcimer, mandoline, guimbarde, conque, bruitages
Guro Elvik Strand: Guitares / Claviers
Jostein Aksel Skjonberg: Claviers / Voix, flûte
Ketil Armand "Bergur" Berg: Batterie / Percussions, kantele, scie musicale, accordéon, cloches, voix, bruitages
Knud Jarle "Strandur" Strand: Basse
Sissel Os: Claviers / Samples, voix
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
PROFBURP37
08/08/2011
220
  0 0  
5/5
Une vraie claque, comme j'aime en prendre quelquefois ! Une telle mélancolie, de telles mélodies, des lignes de claviers aériennes et une guitare qui chante.... Ouahouu !!!
LOLOCELTIC
31/12/2010
  0 0  
2/5
Je vais "casser l'ambiance" mais je ne partage pas du tout l'enthousiasme de mes camarades de jeu pour cet opus. Je suis pourtant habituellement friand des productions scandinaves et de leurs ambiances, mais là, je reste sur ma faim. Le chant est parfois limite et plus geignard que dépressif, alors que la musique manque de profondeur et reste sèche. Bref, même si cet album est à déconseillé en période de déprime, il m'a laissé sans émotion.
REALMEAN
19/12/2010
  0 0  
4/5
Le lead vocal aux airs de "fin du monde" donne le ton immédiatement, et s'il y a une chose qui saute aux oreilles, c'est la qualité de l'homogénéité musicale et thématique.
Un album solide, qui "prend aux tripes", et pour lequel je pourrais seulement évoquer la critique d'une sonorité presque trop pleine. A défaut d'une installation hifi et de conditions acoustiques haut de gamme, on risque de perdre beaucoup de sa substantifique moelle.
En deux mots seulement ? A découvrir !

Voir les 4 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.6/5 (5 avis)
STAFF:
4.3/5 (10 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CIRCLE OF BARDS: Tales (2010)
AUTRES -
GREAT WHITE: Shot In The Dark (1986)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021