GROUPE/AUTEUR:

DECAPITATED

(POLOGNE)

TITRE:
WINDS OF CREATION (2000)
LABEL:
EARACHE
GENRE:
DEATH METAL

""
REDDUST - 21.12.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
2000 : cette année-là, le label Earache Records sort un disque de death-métal qui va faire parler de lui. Il s'agit de Winds Of Creation premier album d'un tout jeune groupe polonais nommé Decapitated. Un groupe dont les membres ont été largement biberonnés au métal extrême. En effet, si ce disque fait sensation, c'est que le groupe est jeune, très jeune, avec des âges compris entre 12 et 15 ans. Certes, ce n'est par le premier groupe d'adolescents de l'histoire de la musique. Mais ces jeunes-là ont assez de talent pour qu'on s'intéresse de près à leur musique, assez en tout cas pour que Paul, membre de Vader, prenne le temps de produire leur premier méfait discographique.

Chaperonné par Vader, les louveteaux de Decapitated nous assène un disque raz-de-marée. Ces petits jeunes ont énormément d'énergie à revendre et cela tabasse fort, très fort. Ce premier opus nous présente un album de death-métal d'une redoutable efficacité technique. Witek, du haut de ses 16 ans assure comme un diable derrière ses fûts, sans parler de Vogg qui nous assène des soli de guitare à estomaquer de nombreux guitaristes adultes bien loin de son niveau technique.

Le death technique proposé par Decapitated est déconcertant de maîtrise. Les Polonais s'y entendent en riffs cinglants et rythmiques assassines pour des compositions terriblement accrocheuses comme The First Damned ou Way To Salvation. Winds Of Creation est un album court avec seulement 8 titres originaux. Après nous avoir fracasser joyeusement les oreilles avec 7 très bons titres de son cru, Decapitated nous offre un interlude instrumental trippant digne d'un film d'horreur. Ce Danse Macabre souligne l'intelligence du propos des Polonais parce que ce titre se veut être une césure aératrice entre les propres compositions du groupe et une fort belle reprise de Mandatory Suicide, hommage à Slayer.

Pour un premier essai, Decapitated frappe fort. Abstraction faite du jeune âge des membres du groupe, Winds Of Creation est un album d'une grande classe. Le seul petit bémol qu'on pourrait apporter à ce disque est le manque de nuance du chant de Sauron. A part cela, cet album, prometteur pour l'avenir, est tout simplement étonnant de maîtrise, riche en notes et envoie la sauce avec une redoutable efficacité. Décidément, la Pologne est un pays qui, musicalement, ne cessera jamais de nous étonner.

Plus d'information sur http://www.decapitatedband.net/



GROUPES PROCHES:
MALEVOLENT CREATION, VADER, IMMOLATION, THE RED SHORE, NEPHELIUM, MASACHIST

LISTE DES PISTES:
01. Winds Of Creation - 4:13
02. Blessed - 5:06
03. The First Damned - 5:48
04. Way To Salvation - 3:55
05. The Eye Of Horus - 5:26
06. Human's Dust - 4:51
07. Nine Steps - 5:11
08. Danse Macabre (instrumental) - 2:48
09. Mandatory Suicice (Slayer's cover) - 3:33


FORMATION:
Marcin Martin Rygiel: Basse
Waclaw Vogg Kieltyka: Guitares
Witold Vitek Kieltyka: Batterie
Wojciech Sauron Wasowicz: Chant


TAGS:
Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DECAPITATED
DERNIERE ACTUALITE
Tous les accusations de viol et de kidnapping contre DECAPITATED abandonnées
Toutes les actualités sur DECAPITATED
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SEVENTH WONDER: The Great Escape (2010)
METAL PROGRESSIF Avec "Mercy Falls", Seventh Wonder semble avoir atteint l’acmé de son inspiration et le nouvel album ne parvient pas à atteindre les sommets d’émotion et de mélodie de celui-ci. Il reste néanmoins un bon album de métal mélodique progressif qui vous procurera de belles minutes de musique.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JOAN JETT: Evil Stig (1995)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DECAPITATED
DECAPITATED_Anticult
Anticult (2017)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
DECAPITATED_Carnival-Is-Forever
Carnival Is Forever (2011)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
DECAPITATED_Human-s-Dust
Human's Dust (2008)
4/5
-/5
METAL MIND / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020