ARTISTE:

ORDINARY BRAINWASH

(POLOGNE)
TITRE:

LABELED OUT LOUD

(2010)
LABEL:

LYNX

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant grave, Electro
""
PETE_T (21.12.2010)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Moins d’un an après son 1er album éponyme, Ordinary Brainwash revient par la grande porte et avec d’autres atouts en main. Un seul homme se trouve toujours à la barre et mène dorénavant de main de maître l’esquisse qui, s’il a pu être frêle voici une douzaine de mois, ne l’est plus.

Tout d’abord Rafal Zak a su s’émanciper des étiquettes qui lui collaient à la peau avec des références telles que Porcupine Tree, Pineapple Thief ou Riverside. La production s’est étoffée, imposant via la section rythmique, une base franchement solide et d’une confiance à toute épreuve. Les sons plus modernes (notamment les loops de claviers) orientent le propos vers une partie plus provocatrice, Time To Tag installant une synoptique permanente qui n’est pas sans rappeler les années déjantées où il était coutume de consommer quelques herbes de Provence dans un cône de papier, l’intervention d’une flûte dans le passage le plus calme du titre portant à son paroxysme cet état déjà bien instable.

L’enchaînement des différentes plages ne laisse aucun répit et l’auditeur peut alors réellement se poser la question : "Mais jusqu’où s’arrêtera-t-il ?". Déjà 4 compositions de passer et la mayonnaise commence sérieusement à prendre, puisqu’à partir de Puppet et son mid-tempo tout en contretemps, le reste du disque déroule sa composante émotionnelle d’une manière suave et "délectaire".

Icons Of Our Generation casse la baraque et assassine le moment de calme qui avait pu se positionner, permettant au final Burnout/The End d’imposer la classe totale au niveau des développements plus audacieux puisqu’alternant déchirements synthétiques (la 6 cordes étant branchée sur de très bonnes pédales) et passages calmes (avec l’utilisation d’un dialogue voix/nappes de synthés-piano).

Finalement, il n’y aura guère eu de répétitions au niveau des sons ou des instruments, rarement 2 fois les mêmes bidouillages, la redite dangereuse est évitée et la déception n’a finalement de raison d’être qu’à la fin du disque décidément trop court (43 minutes). Le point réellement faible de cet opus reste la voix de Rafal qui, avec son timbre monocorde, borne un peu les limites de l’offre et il serait sûrement intéressant d’ouvrir cette composante à une voix supplémentaire (ou complémentaire, au choix).
Comme l’introduction le laissait entendre, Ordinary Brainwash vient de livrer un 2ème essai prometteur et bascule dans la 1ère division du genre, à l’image d’un progressif polonais qui a décidément le vent en poupe. Avec cet opus Rafal Zak ouvre une brèche supplémentaire dans les déjà nombreuses références de l’offre de l’Est Européen. Une réelle bien belle surprise !


Plus d'information sur http://www.getaddicted.blue/





LISTE DES PISTES:
01. Once Upon A Time - 02:38
02. Labeled Out Loud - 03:52
03. Time To Tag - 06:56
04. Puppet - 05:04
05. Plastic - 02:50
06. Fanatic - 05:01
07. Icons Of Our Generation - 05:08
08. Burnout - 08:10
09. The End - 05:05

FORMATION:
Rafal Zak : Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Percussions
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
07/01/2011
  0 0  
3/5
Les paysages sonores développés par Ordinary Brainwash ressemblent à un mélange d'Archive et d'Aaron (beaucoup d'Archive et un soupçon d'Aaron), avec les qualités et les défauts du genre : un côté répétitif qui peut être agaçant, une certaine froideur, mais par moment des instants lumineux et l'instauration d'une atmosphère glauque à souhait. La musique n'est jamais désagréable à écouter, loin de là, mais c'est un peu dépassionné et froid, même si cet effet est probablement voulu. L'auditeur se prend parfois à souhaiter que le chant explose, ce qui n'arrive malheureusement jamais. Restent de belles ambiances dont Once Upon A Time, Puppet, Fanatic et The End sont les plus beaux fleurons.
TONYB
21/12/2010
  0 0  
4/5
Pete_t a tout dit dans sa chronique : montée en division supérieure validée avec brio pour notre ami polonais.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Ordinary Brainwash: ME 2.0
 
AUTRES CHRONIQUES
MEAN STREAK: Declaration Of War (2011)
HEAVY METAL - Mean Streak confirme ainsi non pas des qualités mais une médiocrité assez forte et rejoint le bataillon de groupes du genre apparus ces dernières années qui ne rendent guère hommage au style qu’ils revendiquent.
MIDNIGHT OIL: Bird Noises (1980)
ROCK ALTERNATIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ORDINARY BRAINWASH
ORDINARY-BRAINWASH_I-mNotAddicted
I'mnotaddicted (2014)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ORDINARY-BRAINWASH_Me-2-0
Me 2.0 (2012)
4/5
3/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
ORDINARY-BRAINWASH_Disorder-In-My-Head
Disorder In My Head (2009)
3/5
3/5
LYNX / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021