ARTISTE:

DJAM KARET

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE HEAVY SOUL SESSIONS

(2010)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Expérimental, Instrumental, Old School, Planant, Reprises
""
CORTO1809 (29.12.2010)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Cinq années se sont écoulées depuis que les Californiens de Djam Karet ont produit leur dernier album, Recollection Harvest. Groupe quasiment inconnu en France, Djam Karet écume quand même la scène musicale depuis 1985, date de leur première réalisation sur cassette, No Commercial Potential, et affiche au compteur 16 albums studio et live. En cinq ans, on aurait pu croire que nos Américains avaient eu le temps de mûrir de nouveaux titres dans la veine de leur précédent album, celui-ci étant d'après les critiques de l'époque le plus mélodique du groupe.

Hélas, que nenni. The Heavy Soul Sessions n'est en fait constitué que de reprises, cinq tirées de trois de leurs précédents disques, un titre étant emprunté au répertoire de Richard Pinhas (ex-Heldon, groupe français de musique électronique). L'intérêt du disque résiderait dans le fait que le groupe ait enregistré en studio dans les conditions d'un live, ne s'autorisant aucun mixage studio à posteriori. Ne connaissant aucun des titres de cet album avant de l'entendre, il nous est difficile de juger de l'apport de ce nouvel opus aux œuvres originales. Nous nous contenterons donc de les analyser pour ce qu'elles sont, sans comparaison avec le passé.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Djam Karet ne fait pas partie de ces groupes qui développe tout au long de leur disque la même idée en tournant en rond. Au contraire, l'impression que laisse l'écoute de ce disque, c'est une profusion d'influences. Trop ! On reste désorienté devant la diversité des ambiances proposées, tant entre les différents titres de l'album qu'à l'intérieur d'un même titre. Pour ce qui est de la disparité des titres, le fait qu'ils soient issus d'albums antérieurs expliquent probablement en grande partie ce fait : Dedicated To K.C. est tiré de l'album de Richard Pinhas L'Ethique sorti en 1982, Consider Figure Three de Suspension & Displacement de 1991, Hungry Ghost et The Red Thready Sexy Beast de A Night For Baku datant de 2003 (le deuxième titre étant un medley de deux titres de l'album d'origine, The Red Thread et Sexy Beast), enfin The Packing House et The Gipsy And The Hegemon sont issus de Recollection Harvest de 2005. Six titres extraits de quatre albums sur une période de 23 ans, il eut été étonnant que le résultat fût homogène !

A l'intérieur, chaque titre semble construit comme une longue improvisation (d'où peut-être le nom du groupe). La musique tourne en boucle sur elle-même, puis se déroule sans direction clairement définie. Les ruptures abruptes sont monnaie courante, préludant à un changement de rythme ou d'ambiance déroutant. Difficile dans ces conditions de pouvoir rentrer dans cet album et de s'y retrouver entre le déstructuré The Packing House et les 'space-rock-like' Hungry Ghost et The Red Thready Sexy Beast, en passant par le 'crimsonien' Dedicated To K.C. ou le planant Consider Figure Three, ce dernier étant le meilleur titre de l'album, mélange de Tangerine Dream de la première heure et du Pink Floyd d'Astronomy Domine.

Presque totalement instrumental, à l'exception de quelques mélopées psalmodiées et d'un long monologue récitatif sur Consider Figure Three, The Heavy Soul Sessions est constitué d'une musique qui s'adresse peut-être au cerveau, mais qui a oublié de parler au cœur. Le genre de musique que l'on s'éclate à jouer, mais qui ennuie tous ceux qui l'écoute.


Plus d'information sur http://www.djamkaret.com



GROUPES PROCHES:
NEBELNEST, HERD OF INSTINCT, TALISMA


LISTE DES PISTES:
01. Hungry Ghost 8:32
02. The Red Threaded Sexy Beast 12:42
03. Consider Figure Three 9:48
04. The Packing House 12:56
05. Dedicated To K.C. 9:48
06. The Gypsy And The Hegemon 10:55

FORMATION:
Jr.: Batterie / Voix
Aaron Kenyon: Basse
Chuck Oken: Batterie / Voix
Gayle Ellett: Claviers
Mike Henderson: Guitares
Mike Murray: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DJAM KARET: Swamp Of Dreams
 
AUTRES CHRONIQUES
HEAVY PETTIN': Big Bang (1987)
A.O.R. - En ces jours-là, le rideau tomba sur Heavy Pettin’ et sa messe fût dite
THE LENS: Regeneration (2010)
ROCK PROGRESSIF - Seul à la barre, Mike Holmes nous entraîne dans son univers rock progressif electro, varié et original.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DJAM KARET
DJAM-KARET_Regenerator-3017
Regenerator 3017 (2014)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
DJAM-KARET_The-Trip
The Trip (2013)
2/5
2/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
DJAM-KARET_Live-At-Nearfest-01
Live At Nearfest 2001 (2004)
2/5
-/5
NEARFEST / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021