GROUPE/AUTEUR:

TEN

(ROYAUME UNI)

TITRE:
STORMWARNING (2011)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Si vous avez apprécié jusque-là les travaux de Hughes, vous adhèrerez à cette nouvelle offrande"
LYNOTT - 24.01.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Garry Hughes, compositeur/vocaliste, a un style reconnaissable entre mille. Les sonorités qu’il propose, le ton de sa voix, sont reconnaissables au possible. Ils fleurissent notamment dans ses sept albums solo, dans les trois albums de Bob Catley (le vocaliste de Magnum) et dans les opus de son groupe Ten, qui nous offre avec ce "Stormwarning" un neuvième album en quinze ans d’existence. Il est concevable de ne pas apprécier les caractéristiques de son empreinte vocale, l’homme ne possédant pas un gosier phénoménal en termes de puissance et de variations de tessiture, mais il serait injuste de ne pas reconnaître que ce Monsieur est dépositaire d’une atmosphère particulière qui peut être rencontrée dans chacune de ses compositions.

"Stormwarning" n’échappe pas à la règle. Le maître des lieux nous fait visiter un domaine fait d’immensités mélodieuses classieuses, traversées de chemins de guitares ajustées, et bordées de nappes de claviers soyeuses. Que Dennis Ward (Pink Cream 69) se soit attelé à la production n’est donc pas étonnant, ce perfectionniste du son sachant en effet choisir ses clients. Chacun des dix titres dépasse ici les cinq minutes, le père Hughes sachant prendre son temps pour installer ses ambiances. Plus d’une heure de sucreries nous sont ainsi proposées à l’écoute de cet album.

Dans cette fabrique de gourmandises vous aurez le choix entre quelques gâteries qui vous tiendront éveillées les papilles. Vous saurez par exemple apprécier la finesse des claviers d’ouverture de "Endless Symphony" et le croquant de son riff d’entrée en matière, annonçant la douceur d’un couplet/refrain posant d’emblée l’état d’esprit de toute l’œuvre. Vous aimerez l’explosion de saveurs mélodieuses celtiques de "Destiny", et l’enivrante musicalité du tubesque "The Hourglass And The Landslide". Vous adorerez également la nostalgique saveur du titre éponyme qui vous rappellera Thin Lizzy par foudroyances, et ne resterez pas insensible au goût suave puis pétillant de "Love Song", la superbe (fausse) ballade de l’opus où transparaissent imperceptiblement des élans à la Ennio Morricone (!).

Alors certes, "Invisible", "Center Of My Universe" et "Kingdom Come" sont un ton en dessous de ces hautes performances, "Books Of Secret" est un peu trop Rock de base, et on s’ennuie un tantinet sur la (vraie) ballade "The Wave", mais rien qui ne vient contrarier l’impression positive que laisse l’écoute de cet opus.

Si vous avez apprécié jusque-là les travaux de Hughes, vous adhèrerez à cette nouvelle offrande. Si son style ne vous a jamais inspiré, passez votre chemin car le sien n’a pas ici dévié d’un pouce. Si vous ne connaissez pas ce talentueux Monsieur, arrêtez-vous un instant sur cet album, il est fort possible que vous ayez ensuite envie d’arpenter les recoins de son domaine en sa compagnie.

Plus d'information sur http://www.tenofficial.com/



GROUPES PROCHES:
SHY, EDEN'S CURSE, SERPENTINE, WINTERSTRAIN, GARY HUGHES, HODSON

LISTE DES PISTES:
01. Endless Symphony - 7:26
02. Centre Of My Universe - 6:06
03. Kingdom Come - 5:35
04. Book Of Secrets - 5:18
05. Stormwarning - 5:39
06. Invisible - 5:38
07. Love Song - 7:06
08. The Hourglass And The Landslide - 4:48
09. Destiny - 6:12


FORMATION:
Gary Hughes: Chant
John Halliwell: Guitares
Mark Zonder: Batterie
Mark Zumner: Basse
Neil Fraser: Guitares
Paul Hodson: Claviers


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
METALNATURE - 03/02/2011 -
0 0
3/5
Pas grand chose à ajouter à la chronique de mon collègue, un album certes peu aventureux, mais tout en ambiance soft, avec de belles parties de guitares et des mélodies mémorables, qui replace Ten en première division du hard melo (7,5).
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TEN
DERNIERE ACTUALITE
TEN: Les détails sur "Illuminati"
Toutes les actualités sur TEN
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LOS DISIDENTES DEL SUCIO MOTEL: Soundtrack From The Motion Picture (2010)
STONER
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ALAMAAILMAN VASARAT: Huuro Kolkko (2009)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TEN
TEN_ILLUMINATI
Illuminati (2018)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
TEN_Gothica
Gothica (2017)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
TEN_Heresy-And-Creed
Heresy And Creed (2012)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
TEN_the-twilight-chronicles
The Twilight Chronicles (2006)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
TEN_Return-To-Evermore
Return To Evermore (2004)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020