GROUPE/AUTEUR:

MANILLA ROAD

(ETATS UNIS)

TITRE:
CRYSTAL LOGIC (1983)
LABEL:
ROADSTER RECORDS
GENRE:
HEAVY METAL

""
CHILDERIC THOR - 31.01.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Dernier des trois (quatre si l’on prend en compte Mark Of The Beast enregistré en 1981 mais publié seulement en 2002) albums gravés par le line-up historique, soit Shelton/Fisher/Park, Crystal Logic, d’une part, ferme la première partie de la carrière de Manilla Road qui voit celui-ci poser les bases de son identité et de ses standards de qualité et, d’autre part, sert de ciment avec la période suivante, celle des classiques, essentiellement représentée par Open The Gates et The Deluge en cela qu’il commence à développer toute une imagerie empruntée à l’Heroïc Fantasy que ses successeurs peaufineront.

Capturé en 1983, ce troisième album, s’il s’inscrit dans le sillage d’Invasion et de Metal, ses deux prédécesseurs, témoigne des progrès que les Américains ont réalisé en à peine trois années. Plus professionnels, plus carrés, les trois musiciens offre avec Crystal Logic une œuvre en comparaison bien plus aboutie. Le son possède davantage de relief, même s’il demeure toujours très sec, sans la moindre afféterie tandis que les compositions se dressent grâce à une architecture plus élaborée. Les influences progressives dont se paraient certains titres anciens tendent à disparaître au profit d’une musique coulée dans un moule plus Heavy.

La voix de plus en plus haut perchée de Mark Shelton procède d’ailleurs de cette évolution vers une dureté affirmée. Les détracteurs des Ricains pourront toujours arguer que Manilla Road souffre justement de ce chant un peu faible qui lui a sous doute empêché de rivaliser avec les Iron Maiden, Judas Priest ou Accept. Mais, outre le fait que le guitariste a travaillé sa voix, améliorant peu à peu ses performances (Crystal Logic le prouve déjà), le groupe ne serait, avec le recul, tout simplement pas ce qu’il est sans ces lignes vocales dépouillées qui se révèlent au final à l’image de la musique dont elles constituent, avec la guitare nerveuse, le principal guide. On imagine mal Manilla Road ni avec un gros son, ni avec un autre chanteur que Mark Shelton, en dépit de ses faiblesses. Ses interventions tout du long de cette troisième cuvée ne sont d’ailleurs pas sans charme, tour à tour aiguës ("Necropolis") ou plus rudes ("The Riddle Master").

Ses harmonies vocales constituent incontestablement un des atouts de Crystal Logic qui déroule un menu imparable oscillant entre agressions lourdes parfois ("Flaming Metal System" qui s’ouvre sur un festival de guitares tonitruantes, le lent "The Veils Of Negative Existence"), ou plus rapides (le captivant titre éponyme), mais toujours furieusement mélodiques ("Feeling Free Again"). Le disque s’achève encore une fois en apothéose et en beauté avec une composition fleuve, "Dreams Of Eschaton", de plus de dix minutes au compteur, épopée progressive et archétypale du style Manilla Road, avec son introduction délicate qui cède ensuite la place à une traversée épique culminant lors d’une dernière partie instrumentale, laquelle offre à Shelton une piste de décollage idéale où il démontre pendant de longues minutes toute la puissance de son jeu si injustement méconnu.

Considéré à raison comme une de ses meilleures offrandes, Crystal Logic, en appuyant sur les traits les plus Heavy de Manilla Road, ouvre la porte à Open The Gates qui permettra à ce dernier d'établir définitivement le métal épique aux confins Doom de ses géniteurs.

Plus d'information sur http://truemetal.org/manillaroad



GROUPES PROCHES:
T.I.R., HELLWELL, MOTHERSHIP, DREAMCATCHER, GRAND MAGUS, MIDNIGHT, THE GATES OF SLUMBER, BUD TRIBE, RAINBOW, IRON MAIDEN

LISTE DES PISTES:
01. Prologue - 01:35
02. Necropolis - 03:10
03. Crystal Logic - 06:01
04. Feeling Free Again - 02:48
05. The Riddle Master - 04:41
06. The Ram - 03:46
07. The Veils Of Negative Existence - 04:34
08. Dreams Of Eschaton / Epilogue - 12:01


FORMATION:
Mark Shelton: Chant / Guitares
Rick Fisher: Batterie
Scott Parks: Basse


TAGS:
80's, Epique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MANILLA ROAD
DERNIERE ACTUALITE
Manilla Road: Mysterium
Toutes les actualités sur MANILLA ROAD
NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CHARLELIE COUTURE: Fort Rêveur (2011)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ACCEPT: Russian Roulette (1986)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MANILLA ROAD
MANILLA-ROAD_Open-The-Gates
Open The Gates (1985)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
MANILLA-ROAD_Metal
Metal (1982)
3/5
-/5
ROADSTER RECORDS / HEAVY METAL
MANILLA-ROAD_Invasion
Invasion (1980)
4/5
-/5
ROADSTER RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020