ARTISTE:

DESTRUCTION

(ALLEMAGNE)
TITRE:

DAY OF RECKONING

(2011)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

THRASH

TAGS:
Chant éraillé
""
NESTOR (01.02.2011)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Bientôt 30 années que Destruction lève bien haut l’étendard d’un Thrash belliqueux, si l’on fait abstraction d’une parenthèse dans les années 90. Les Allemands nous reviennent en 2011 avec "Day Of Reckoning", leur 11ème album, qui les voit renouer avec Nuclear Blast après 6 années passées chez AFM Records. L’infatigable duo Schirmer (basse et chant) / Sifringer (guitares) est toujours aux commandes, épaulé par un nouveau batteur au doux nom de Vaaver (ex Unsun). Ce petit dernier, s’en tire d’ailleurs très bien, sa puissance et sa vitesse de frappe proprement hallucinante étant parmi les premiers éléments qui ressortent de l’écoute de ce nouveau disque ("The Price"). Une vitesse d’exécution qui se retrouve tout naturellement au niveau des 11 compositions proposées ici.

Difficile en effet de trouver le moindre temps mort, ou la moindre trace de rémittence. Et pourtant la pilule (l’obus ?) passe relativement bien. Là où la démarche ultra violente du "Sounds Of Violence" d’Onslaugt se révélait assez vite décourageante, ici l’énergie dégagée par le chant et la batterie se montrent plutôt dynamisante, voir euphorisante. Certes, on ne ressort pas de l’écoute de ce disque avec une furieuse envie de recommencer immédiatement le traitement, mais pour autant l’intensité de l’album balaye tout état d’âme concernant l’éventuel caractère dispensable ou redondant de certains morceaux. L’urgence qui jaillie de la gueule (peut-on encore parler de bouche à ce niveau-là ?) de Marcel Schirmer contribue à maintenir une tension et une intensité qui ne faillit pas. On peut ajouter à cela de belles lignes de basses qui soutiennent efficacement la structure des titres ("Misfit") en étoffant le son du trio.

Les guitares sont certainement l’élément le plus ordinaire de ce "Day Of Reckoning". Non qu’elles soient mauvaises, le riff de "Hate Is My Fuel" et les dissonances de "The Demon Is God" sont d’ailleurs excellents, mais on ne ressent pas le même sentiment d’urgence évoqué plus haut, que dans les autres éléments de cette boucherie. Pourtant, à force de réécouter et d’apprivoiser le monstre, on découvre ici et là quelques petites trouvailles qui témoignent du travail réalisé par les trois musiciens.

Il serait ardu de faire ressortir un titre en particulier tant l’ensemble est homogène, et nul doute que se caractère monolithique rebutera nombre d’auditeurs. On peut toutefois citer l’ultra véloce "The Price", ainsi que "Devil’s Advocate" aux faux airs de Megadeth période "Peace sells…".

L’absence de variations, tant en termes de chant et que de rythme, pourra également repousser les amoureux de mélodies et de subtilités. Mais il est indéniable que dans la catégorie pitbull contrarié, Destruction vient de poser du lourd !! En faisant la fine bouche, on pourrait souhaiter l’introduction d’une petite pincée de changement d’ambiances qui aurait certainement contribuée à rehausser un tantinet le caractère agressif de ce "Day Of Reckoning", mais il est toujours difficile de faire la fine bouche lorsque celle-ci vient d’embrasser un mur…


Plus d'information sur http://www.destruction.de





LISTE DES PISTES:
01. The Price - 03:39
02. Hate Is My Fuel - 04:24
03. Armageddonizer - 04:09
04. Devil’s Advocate - 04:18
05. Day Of Reckoning - 03:58
06. Sorcerer Of Black Magic - 04:25
07. Misfit - 04:27
08. The Demon Is God - 05:11
09. Church Of Disgust - 04:06
10. Destroyer Or Creator - 03:09
11. Sheep Of The Regime - 04:59
12. Stand Up And Shout (bonus Non Écouté)

FORMATION:
Marcel Schmier: Chant / Basse
Mike Sifringer: Guitares
Vaaver: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
VAL
01/02/2011
  0 0  
4/5
Rien à ajouter à l'excellente chronique de mon camarade. Le thrash teuton retrouve des couleurs après un Sodom très moyen ; une sortie qui fait donc extrêmement de bien, surtout que de l'autre côté de l'Atlantique, et même ailleurs en Europe, les poids lourds n'en finissent plus de vrombir depuis quelques années.
Sans être un chef-d'œuvre absolu, Day Of Reckoning n'est pas loin d'être le meilleur album du groupe, tout simplement. Inattendu et jouissif !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DESTRUCTION: Sortie de 'Born To Thrash - Live In Germany' en mai
DERNIER ARTICLE
Evil Or Die Fest 2018 - 20 Octobre 2018 - Roeselare (Belgique)
Nous sommes de retour à Roeselare pour une nouvelle édition du Evil Or Die Fest avec de nouveau une affiche de qualité faisant la part belle au thrash et au heavy metal.
 
AUTRES CHRONIQUES
KATANGA: Moonchild (2011)
METAL GOTHIQUE -
ELOY: Ocean (1977)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DESTRUCTION
DESTRUCTION_Under-Attack
Under Attack (2016)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
DESTRUCTION_Devolution
Devolution (2008)
4/5
-/5
AFM RECORDS / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021