ARTISTE:

WHITE LION

(ETATS UNIS)
TITRE:

FIGHT TO SURVIVE

(1985)
LABEL:

RCA

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, Chant éraillé
""
NESTOR (09.02.2011)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Savez vous que White Lion possède de nombreux points communs avec Anthrax ? Certes, leur Heavy ultra mélodique aux sonorités légères n’a pas grand-chose à voir avec le Thrash de la bande à Scott Ian. Et pourtant… Peu de temps après sa création par le duo Americano - Danois (Vito Bratta & Mike Tramp), White Lion comptait en son sein un ex Anthrax, Greg D’Angelo, ainsi que Dave Spitz, le frère du branleur de manche patenté des Thrasheurs New-yorkais. Pour autant, il serait vain de trouver la moindre trace d’agressivité dans ce premier disque de White Lion.

En effet, si l’on ne trouve pas encore le coté très léché et aérien qui sera la marque de fabrique des albums "Pride" et "Big Game", il n’en reste pas moins que ce premier effort reste très accessible. Plus brut que les deux albums qui suivront, "Fight To Survive" présente en effet un groupe un poil plus rugueux. Et si l'on sent déjà le talent de guitariste de Vito Bratta, sa « patte », n’est pas encore réellement présente. Son jeu est déjà impressionnant, comme il le démontre dans le titre "Fight To Survive", mais rien ne le différencie encore réellement des autres ténors de la six cordes.

La Production quant à elle, un peu rêche, colle assez bien avec la voix rugueuse de Mike Tramp et avec l’aspect « Hard Rock » de cet album. Un album que de nombreuses petites pépites parsèment de leur présence à commencer par les énergiques "Broken Heart" (que le groupe réenregistrera pour "Mane Attraction") et "All The Fallen Men". "El Salvador" et sa construction inhabituelle pour le groupe est également une bonne surprise.

Mais on doit également noter quelques égarement, comme ce "Where Do We Run", d’une mièvrerie assez rare, ou bien un "The Road To Valhalla" qui dérape sans raison en cours de route pour passer de la ballade prometteuse à une tentative assez maladroite de création d’une ambiance plus sombre.

Rien ne distingue ce bon disque de Hard américain de la masse et il faudra attendre encore trois années avant que le talent scénique et les capacités techniques du groupe ne lui permettent d’exploser.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/returnofthepride



GROUPES PROCHES:
XYZ, F.E.A.S.T.


LISTE DES PISTES:
01. Broken Heart - 03:33
02. Cherokee - 04:56
03. Fight To Survive - 05:14
04. Where Do We Run - 03:29
05. In The City - 04:39
06. All The Fallen Men - 04:53
07. All Burn In Hell - 04:21
08. Kid Of 1000 Faces - 04:02
09. El Salvador - 04:49
10. The Road To Valhalla - 04:30

FORMATION:
Dave Spitz: Chant / Basse
Mike Tramp: Chant
Nicky Capozzi: Batterie
Vito Bratta: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (2 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ECHO US: Tomorrow Will Tell The Story (2010)
ROCK PROGRESSIF -
GARY MOORE: Wild Frontier (1987)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WHITE LION
WHITE-LION_Return-Of-The-Pride
Return Of The Pride (2008)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
WHITE-LION_Last-Roar
Last Roar (1999)
2/5
-/5
MAUSOLEUM RECORDS / METAL MELODIQUE
WHITE-LION_Mane-Attraction
Mane Attraction (1991)
4/5
3.5/5
ATLANTIC RECORDS / HARD ROCK
WHITE-LION_Big-Game
Big Game (1989)
4/5
3.5/5
ATLANTIC RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
WHITE-LION_Pride
Pride (1987)
5/5
4.7/5
ATLANTIC RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022