GROUPE/AUTEUR:

MOONSORROW

(FINLANDE)

TITRE:
VARJOINA KULJEMME KUOLLEIDEN MAASSA (2011)
LABEL:
SPINEFARM RECORDS
GENRE:
BLACK METAL

""
CHILDERIC THOR - 22.02.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
On sentait bien qu’avec Hävitetty uniquement composé de deux longues épopées pour près d’une heure de musique, Moonsorrow était en quelque sorte arrivé au bout de quelque chose. Aller au-delà se révélait (presque) impossible. Avec l'EP Tulimyrsky, dont seule la reprise du "For Whom The Bell Tolls" de qui vous savez en justifiait l’achat, les Finlandais ont confirmé qu’ils avaient clairement atteint leur limite, la composition fleuve donnant son nom à la galette s’étirant inutilement durant une demie-heure. Eux-même l’ont-ils ressenti ?

Outre le fait qu’un temps inhabituellement long sépare Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maasa de Hävitetty (quatre ans), ce nouvel opus renoue avec une fome de Black Metal moins contemplative et basée sur une architecture certes toujours épique mais (un peu) plus ramassée. En effet, à une exception près, les pistes ne dépassent pas le quart d’heure ce qui est toujours beaucoup mais pour Moonsorrow finalement assez peu.

Ainsi cette sixième offrande se présente sous une allure plus traditionnelle, proche en cela de Verisäkeet, en moins âpre toutefois. Quatre expéditions, balisées par trois courts intermèdes instrumentaux, en constituent la moelle épinière. Sans surprise, Moonsorrow reste fidèle à sa majestueuse identité qui sent bon les fjords et les forêts éternelles.

Malgré des claviers heureusement parcimonieux qui témoignent néanmoins que les Vikings appartiennent bien à la famille Finntroll, la musique conserve toujours une certaine noblesse cependant que les cousins Sorvali, idéalement appuyés par le mercenaire des fûts Marko Tarvonen (October Falls, Thy Serpent...), n’oublient jamais quelle chapelle ils exaltent. Bref, Varjoina… s’enfonce dans la steppe d’un Black Metal d’obédience païenne et grandiose nourri au grand et défunt Bathory époque Hammerheart et Twilight Of The Gods (la meilleure donc).

"Tähdetön", "Muinaiset", "Huuto" et "Kuolleiden Maa" sont de véritables pièces d’orfèvrerie (surtout la dernière d’entre-elles) qui n’offrent leur précieuse intimité qu’après de multiples préliminaires. Bien qu’accessibles en dépit de leur durée que d’aucuns jugeront certainement excessive, il faut du temps pour les apprivoiser et goûter tous leurs trésors enfouis dans leurs replis gelés. Elles galopent à travers de vastes étendues mythologiques souvent vertigineuses toujours glacées, corsetées par la neige et battues par le souffle du Grand Nord.

Moonsorrow livre donc ce qu’il sait faire de mieux, sans prises de risque hormis de légères touches plus progressives durant le titre d'ouverture. Les Finlandais sont les seuls chez eux à parvenir à honorer le vrai paganisme sans sombrer dans le ridicule, bien que celui-ci ne soit parfois évité que d’extrême justesse. L’essentiel est préservé et Moonsorrow reste le Viking triomphant que l'on aime, quand bien même on préférait lorsqu’il braquait son regard vers la Norvège la plus noire comme il l’avait fait avec Verisäkeet.

Plus d'information sur http://www.moonsorrow.com/



GROUPES PROCHES:
ELUVEITIE, ASOFY, FINNTROLL, PRIMORDIAL, SKYFORGER, OCTOBER FALLS, ENSLAVED, KIVIMETSAN DRUIDI, WOLFCHANT, IMPERIUM DEKADENZ

LISTE DES PISTES:
01. Tähdetön - 12:44
02. Hävitetty - 01:34
03. Muinaiset - 11:43
04. Nälkä, Väsymys Ja Epätoivo - 01:12
05. Huuto - 15:58
06. Kuolleille - 01:35
07. Kuolleiden Maa - 16:23


FORMATION:
Henri Sorvali : Guitares / Claviers
Marko Tarvonen : Batterie
Markus Eurén : Claviers
Mitja Harvilahti : Guitares
Ville Sorvali: Chant / Basse


TAGS:
Chant grunt/growl, Epique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MOONSORROW
DERNIERE ACTUALITE
MOONSORROW: Jumalten Aika
Toutes les actualités sur MOONSORROW
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ELOY: Ra (1988)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SYNDONE: Melapesante (2010)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOONSORROW
MOONSORROW_Jumalten-Aika-The-Age-Of-Gods
Jumalten Aika (the Age Of Gods) (2016)
5/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / PAGAN/VIKING METAL
MOONSORROW_Tulimyrsky-E-P-
Tulimyrsky E.P. (2008)
4/5
4/5
SPIKEFARM / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020