GROUPE/AUTEUR:

ONE MAN ARMY AND THE UNDEAD QUARTET

(SUÈDE)

TITRE:
THE DARK EPIC (2011)
LABEL:
MASSACRE RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
CHILDERIC THOR - 28.02.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Quel gâchis ! Oui, telle est l’impression que l’on est obligé d’avoir à l’encontre de The Crown qui, fort d’un Death metal à la suédoise tranchant mais ni old school et encore moins plombé par un excès mélodique comme certains de ses confrères, avait tout en main pour trôner bien au-dessus de la marée de la mort.

Depuis la séparation de 2004, survenue étonnamment après un quintessentiel Possessed 13 et la relecture de Crowned In Terror, ses membres peinent à refaire parler d’eux. Et ce n’est pas sa récente remise à flot surprise et en demie- teinte à la place d’un nouveau projet qui aurait dû être baptisé Dobermann auquel ils ont préféré (on se demande bien pourquoi…) le nom de leur ancien port d’attache (forcément plus intéressant pour le tiroir-caisse) qui devrait vraiment arranger le sort du groupe.

Le manque de succès et d'exposition de One Man Army And The Undead Quartet, formation montée dans la foulée du split par son ancien chanteur, Johan Lindstrand, est une preuve supplémentaire de ce goût amer que l’on ressent pour ces Suédois. The Dark Epic est ainsi déjà la quatrième offrande de ce groupe qui n’a toujours pas réussi à se faire un nom. Et c’est bien dommage car si nous nous étions pas trop intéressés à lui jusqu’à présent, cette nouvelle cuvée devrait changer la donne. En neuf titres, One Man Army And The Undead Quartet sculpte un Death Metal mâtiné de Thrash ("Stitch", qui n’est pas sans évoquer Slayer) tout à fait recommandable, moins brutal et rapide que ne l’était The Crown à sa grande époque mais aussi lourd et plus mélodique.

Propulsés par un chant agressif et un sens du riffing qui fait couler le sang, ce sont de véritables rouleaux-compresseur qui viennent tout labourer sur leur passage surtout lorsqu’ils progressent en mode rampant. "Skeletons Of Rose Hall", "The Zombie Syndrome" ou "The Pleasure Of Slavery" constituent quelques exemples d’une puissance de feu dont on ne croyait pas capable ce collectif qui réussit même l’exploit de nous faire dresser les poils sur la peau (dans le bon sens du terme) quand il se lance dans l’érection de forteresses gigantesques battues par des ambiances sombres. C'est bien entendu à "Dark Epic" que l'on fait allusion, qui, du haut de ses quasiment neuf minutes au garrot et dont la majeure partie est instrumentale, domine le reste du menu de la tête et des épaules ou de celle de "Sandman Apocalypse", lourde reptation aux aplats implacables.

Sans faire de bruit (c’est une façon de parler), One Man Army And The Undead Quartet vient de livrer son travail le plus abouti sinon le plus excitant depuis sa discrète apparition. Et si compétition il y a désormais avec The Crown, gageons que Lindstrand a remporté cette première manche.

Plus d'information sur http://www.onemanarmyband.com/



GROUPES PROCHES:
DARK TRANQUILLITY

LISTE DES PISTES:
01. Stitch - 04:47
02. The Zombie Syndrome (of Acid & Man) - 04:03
03. Inside The Head Of God - 05:51
04. Sandman Apocalypse - 07:43
05. The Pleasures Of Slavery - 04:53
06. Skeletons Of Rose Hall - 05:59
07. Devil's Harlot - 04:04
08. Dark Epic - 08:48
09. How I Love To Kill You - 02:12


FORMATION:
Johan Lindstrand: Chant
Jonas Blom: Guitares
Marek Dobrowolski: Batterie
Mattias Bolander : Guitares
Robert Axelsson: Basse


TAGS:
Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ONE MAN ARMY AND THE UNDEAD QUARTET
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BUKOWSKI: The Midnight Sons (2011)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
EVERGREY: Glorious Collision (2011)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ONE MAN ARMY AND THE UNDEAD QUARTET
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020