GROUPE/AUTEUR:

FLOWING TEARS

(ALLEMAGNE)

TITRE:
RAZORBLISS (2004)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
METAL GOTHIQUE

""
YATH - 30.03.2004 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Avec un groupe nommé Flowing Tears, il ne faut pas s’attendre à du Glam. On est ici en présence d’un groupe de métal Gothique bien évidemment. Le marché regorge de groupes du genre, qui est bizarrement devenu très varié.

Pour définir le style de ce groupe, on peut parler d’une rencontre entre le Death mélodique suédois et un gothique plus « classique » à chanteuse.

La première chanson commence très fort : « Razorbliss » est un titre puissant, avec un refrain accrocheur, des grosses guitares et un break dévastateur (avec le petit solo qui va avec bien entendu). Sur « Believe », les choses se calment un peu et on se rend compte de l’importance des sons électroniques dans Flowing Tears. Le chant masculin et hurlé est très bien intégré à la musique, mais ce titre reste quand même moins puissant que le précédent.

Ensuite, les choses se corsent un peu...Les titres s’enchaînent de manière assez anecdotique et semblent sans réelle saveur. Ainsi, un titre comme « Undying » est assez « plat » jusqu’à l’arrivée d’un break de guitares assez efficace avant de nous replonger dans l’ennui. Heureusement, quelques pistes restent quand même assez intéressantes comme le Heavy « Firedream » ou le très lourd « Maladine ». D’ailleurs, le solo de ce morceau est très agréable, sorte d’oasis de couleur dans le monde gris de Razorbliss.

A l’écoute de tels titres on se demande pourquoi Flowing Tears ne met pas ses guitaristes plus en avant. Benjamin Buss se revèle être une fine gachette et sait mettre le feu quand il faut et Flowing Tears est très intéressant quand il montre ses crocs et quand son death mélodique se mèle aux superbes mélodies gothiques.

Au Final, Razorbliss est un album mitigé. On sent que le groupe hésite entre deux directions : soit il part dans une voie purement heavy en mettant plus l’accent sur les riffs, soit il adoucit son propos et mise sur les mélodies synthétiques.

En tout cas, même si Razorbliss semble un peu affaibli par cette hésitation, on décèle un vrai talent et on espère que le groupe finira par trouver sa propre voie et l’exploitera sans concessions.

Plus d'information sur http://www.flowingtears.com



GROUPES PROCHES:
LACUNA COIL, THE GATHERING, ONE WITHOUT, AMARAN, NIGHTWISH

LISTE DES PISTES:
01. Razorbliss
02. Believe
03. Virago
04. Undying
05. Radium Angel.
06. Firedream
07. Ballad Of A Lonely God
08. Snakes Of Grey
09. Mine Is The Ocean
10. Maladine
12. Pitch Black Water


FORMATION:
Benjamin Buss: Guitares
Frederic Lesny: Basse
Helen Vogt: Chant
Stefan Gemballa: Batterie


TAGS:
Chant guttural, Lourde
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
SIGUR - 21/08/2007 -
0 0
2/5
un album a conseiller aux amateurs d evanescence...?
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FLOWING TEARS
NOTES
2/5 (1 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EMPTY TREMOR: The Alien Inside (2004)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LIQUID SCARLET: Liquid Scarlet (2004)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FLOWING TEARS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020