GROUPE/AUTEUR:

VAN HALEN

(ETATS UNIS)

TITRE:
DIVER DOWN (1982)
LABEL:
WARNER
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

""
LOLOCELTIC - 09.03.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Il est amusant d’étudier de plus près la signification des pochettes et titres d’albums de Van Halen. Le "II" annonçant une suite logique du "I", le "Women And Children First" conseillant de fuir devant une créativité débridée, et le "Fair Warning" mettant gentiment en garde avant une attaque cinglante. Voici donc venir un "Diver Down" dont la pochette représente un signal de la marine indiquant un ou plusieurs plongeurs en immersion dans la zone. De là à interpréter ce visuel comme l’annonce d’un groupe nageant en eaux troubles, il n’y a qu’un pas, d’autant qu’il est un secret de polichinelle que les tensions sont de plus en plus importantes au sein et autour du groupe. Tensions avec Warner puisque le contrat du groupe prévoit 5 albums en 5 ans alors que l’inspiration du quartet semble s’essouffler, et tensions entre membres, David Lee Roth et Eddie Van Halen ayant des visions différentes de l’avenir artistique du combo.

Dans ce contexte, la mise en garde se révèle malheureusement justifiée ! 12 titres dont 5 reprises et 3 instrumentaux, pour un total inférieur à 32 minutes de musique, voilà qui ne nous laisse que 4 compositions originales à nous mettre sous la dent. Pas de quoi se payer une indigestion ! D’autant que ces titres alternent le bon et le moyen. Le très bon même avec "The Full Bug", big rock énergique et entraînant, rehaussé d’un solo d’harmonica de Diamond Dave du meilleur effet, ou "Hang’Em High" au tempo élevé. Par contre, "Little Guitar" ne dépasse pas les limites du sympathique, de même que "Secrets", mid-tempo relativement plat.

Voilà qui se révèle frugal, d’autant que l’ensemble a tendance à partir un peu dans tous les sens avec la reprise d’un vieux jazz New Orleans ("Big Bad Bill (Is Sweet Williams Now) ") qui voit Jan, le père Van Halen, enrichir le titre de lignes de clarinette, et un "Happy Trail", reprise a capella d’une chanson de Dale Evans, chanteuse et actrice de Western. Autant dire que si ces titres apportent une certaine dose de bonne humeur, ils semblent complètement décalés. Pas grand-chose à retenir du reste des reprises, même si le "Where Have All The Good Times Gone !" des Kinks s’en sort bien avec son refrain accrocheur et une ambiance cool et ensoleillée, au contraire d’un "Dancing In The Street" (Martha & The Vandellas) plat comme une limande. Reste la reprise du tube de Roy Orbison, "(Oh) Pretty Woman" dont l’intérêt principal vient d’un clip montrant déjà un David Lee Roth à part du reste du groupe.

Sans pouvoir être accusé d’être un mauvais album, "Diver Down" n’en est pas moins une réelle déception, symbole d’un groupe à cours d’inspiration, peinant à masquer ses dissensions, et recueil de titres sans ligne directrice. Autant dire que l’inquiétude est de mise quant à l’avenir du quartet, même si les qualités techniques et un grand professionnalisme permettent encore de faire illusion et d’éviter à l’ensemble de sombrer en eaux profondes.

Plus d'information sur http://www.van-halen.com



GROUPES PROCHES:
DAVID LEE ROTH, THE POOR, STEEL PANTHER, EVIL (FIN), POISON, PRETTY WILD, SAMMY HAGAR, DRIVER, WILD WET, SEBASTIAN BACH

LISTE DES PISTES:
01. Where Have All The Good Times Gone! - 3:05
02. Hang 'Em High - 3:28
03. Cathedral (Instrumental) - 1:22
04. Secrets - 3:25
05. Intruder (instrumental) - 1:39
06. (Oh) Pretty Woman - 2:55
07. Dancing In The Street - 3:45
08. Little Guitars (Intro) - 0:42
09. Little Guitars - 3:48
10. Big Bad Bill (Is Sweet William Now) - 2:45
11. The Full Bug - 3:21
12. Happy Trails - 1:05


FORMATION:
Alex Van Halen: Batterie
David Lee Roth: Chant
Edward Van Halen: Guitares / Claviers
Jan Van Halen: Clarinette
Michael Anthony: Basse


TAGS:
Guitar-Hero, Accessible / FM, Avant-gardiste
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 10/03/2011 -
0 0
1/5
Mon collègue fait ici preuve d'une gentillesse conséquente tant cet album n'est pas autre chose, pour moi, qu'un "fichage de bouche" (à moins que j'ai le droit de dire "foutage de gueule" ?).
Une demi-heure de grand n'importe quoi. Van Halen a trépassé. Vivement que le phénix déploie ses ailes car ses cendres ont vraiment un goût infect et ce depuis trop longtemps.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VAN HALEN
DERNIERE ACTUALITE
VAN HALEN: Tokyo Dome Live In Concert
Toutes les actualités sur VAN HALEN
NOTES
2.3/5 (3 avis) 2/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GRAVE DIGGER: Excalibur (1999)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GRAVE DIGGER: Excalibur (1999)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VAN HALEN
VAN-HALEN_A-Different-Kind-Of-Truth
A Different Kind Of Truth (2012)
4/5
3.5/5
SONY BMG / HARD ROCK
VAN-HALEN_III
III (1998)
1/5
2/5
WARNER / HARD ROCK
VAN-HALEN_Best-Of--Volume-1
Best Of - Volume 1 (1996)
4/5
5/5
WARNER / HARD ROCK MELODIQUE
VAN-HALEN_Balance
Balance (1995)
3/5
2.5/5
WARNER / HARD ROCK MELODIQUE
VAN-HALEN_Right-Here-Right-Now
Right Here, Right Now (1993)
4/5
4/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020