ARTISTE:

WITHIN TEMPTATION

(HOLLANDE)
TITRE:

THE UNFORGIVING

(2011)
LABEL:

SONY BMG

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
Chant féminin, FM, Symphonique, Théatral
""The Unforgiving" est un disque clairement commercial. Mais quand le résultat est une succession de hits, qui s'en soucira ?"
LYNOTT (24.03.2011)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Après quatre années d'absence peuplées d'un DVD (Black Symphony) et d'un live acoustique, la bande à Sharon a décidé de prendre en 2011 un virage qui l'éloigne du Métal et la rapproche de la Pop. Le mot est lâché et il est mérité car les compositions recherchent toutes l'effet immédiat, l'accessibilité incisive, l'accroche instantanée. Etre ou ne pas être catchy, les bataves ont fait leur choix, "The Unforgiving" est commercial et nous pouvons douter qu'ils s'en défendent tant l'option confine à l'évidence. Reste à savoir s'il s'agit là d'un crime de lèse-majesté. A moins que nous fassions fausse route et que la vraie question à se poser soit, en fin de compte, de se demander simplement si la musique proposée engendre l'allégresse de l'auditeur. Alors ? "The Unforgiving" est il plaisant à l'écoute, fait il naître des émotions, défiler des images, frissonner l'épiderme ?

Au risque de sentir sur nos nuques le souffle vengeur des canis lupus précités, osons répondre par l'affirmative, mais tâchons de nous justifier tout de même. Hormis l'acoquinement avec le Dieu Pop, sa déesse Commerciale et ses chérubins Populaire et Vénal, quelles pierres peut-on trouver dans le jardin de cet opus ?

Certains évoquent les guitares peu à l'honneur, ils n'ont pas dû apporter suffisamment de soin à l'écoute des riffs d'"In The Middle Of The Night" (Magnus Karlson sort de ce corps !) et de son pont grandiloquent, de ceux d'"A Demon's Fate", ni correctement pris garde au mitraillage en règle sur le puissant "Iron", aux soli de "Shot In The Dark", de "Faster" (vidéo ci-dessous) et d'"A Demon's Fate". D'aucun reproche le choix de la mise en retrait de la batterie ou de ses sonorités électroniques, proposons à ce Monsieur Daucun d'être plus attentif au travail de Mike Coolen (le nouveau de la bande) sur, au hasard, "A Demon's Fate" et "Iron".

Mais ne soyons pas obtus, force est tout de même de reconnaître que le côté métallique des riffs est moins présent qu'auparavant la faute à trois ballades et un mid-tempo ("Shot In The Dark") où elles ne peuvent que peu s'exprimer, mais également du fait de l'approche Pop de certains morceaux comme "Sinead", "Faster" ou "A Demon's Fate". Reconnaissons également que Mike Terrana s'ennuierait un tantinet aux fûts s'il devait assurer la partition de l'opus et ce pour les mêmes raisons que celles évoquées pour la six-cordes. Il est par ailleurs question, parmi les volées de bois verts assénées, des faiblesses vocales de la belle. Elans sopranos quasi-inexistants, difficultés à monter dans les aigus sont pointés du doigt ici et là. Mais diantre (!), pourquoi ne pas plutôt souligner ses capacités de variation dans les intonations et son souhait d'officier plus que de coutume en médium (cette fois les verres en cristal de belle-maman résisteront) ?

Désolé Messieurs les détracteurs, cet album est tout à fait défendable et, même s'il semble être devenu hype de dessouder gaillardement les groupes qui cherchent à devenir plus grand public, tâchons plutôt de ranger au placard nos préjugés formatés, nos jugements tranchés et nos œillères opaques. Puis reconnaissons par exemple, même en murmurant, que les refrains lumineux qui éclaboussent l'opus (c'est la Foire aux Hits !) sont un vrai bonheur, que le très Métal Symphonique "Iron" où l'orchestre emporte tout sur son passage est une tuerie, que "Sinead", titre à la limite de la Variété, n'en fera pas moins jumper les foules en concert, qu'"A Demon's Fate" transporte une ligne mélodique fulgurante et que ces petits coups d'archer sur "Shot In The Dark", comme son pont, chatouillent l'épiderme.

Alors, que les Gardiens de l'Ordre qualifient "The Unforgiving" de soupe, c'est leur droit le plus absolu, mais, en ce qui nous concerne amis ouverts d'esprit, osons avancer que de la tambouille comme celle-là, nous aimerions nous en voir servi tous les jours sur les ondes. Voilà qui prouverait que l'acceptation de notre musique chérie est en marche. Au moins, il ne pourra pas être reproché à Within Temptation de ne pas avoir tenté de percer les murailles et gageons que nous saurons éviter d'en construire d'autres nous-mêmes.


Plus d'information sur http://www.within-temptation.com





LISTE DES PISTES:
01. Why Not Me - 0:36
02. Shot In The Dark - 5:04
03. In The Middle Of The Night - 5:13
04. Faster - 4:25
05. Fire And Ice - 3:59
06. Iron - 5:43
07. Where Is The Edge - 4:01
08. Sinéad - 4:25
09. Lost - 5:16
10. Murder - 4:18
11. A Demon’s Fate - 5:32
12. Stairway To The Skies - 5:32

FORMATION:
Jeroen van Veen: Basse
Martijn Spierenburg: Claviers
Michiel Papenhove: Guitares
Mike Coolen : Batterie
Robert Westerholt: Guitares
Sharon Den Adel: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
PRIPRITHEREAL
12/04/2011
55
  0 0  
4/5
Merci pour cette chronique qui reflète si bien les sentiments que j'éprouve en écoutant cet album. Je l'apprécie de la première à la dernière minute même si je suis consciente que beaucoup de gens le trouve commercial. Malheureusement beaucoup d'excellent groupes 'underground' finissent un jour où l'autre sur les radios grand public.
Même si ça devait arriver à WT (et ce n'est pas prouvé), je ne renierais ce groupe pour rien au monde car j'ai évoluée en même temps que lui.

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
PICSO
19/02/2014
 
208
0
Bien que cet album soit abordable par beaucoup d'auditeurs(trices) il n'en reste pas moins d'excellente qualité.. La production est vraiment excellente, les refrains sont très accrocheurs et la voix de Sharon est vraiment sublimée. Je trouve qu'il s'agit d'un de ces albums que l'on peut écouter sans s'ennuyer une seconde, on est pas devant un chef d'oeuvre mais on prend quand même un plaisir fou à l'écouter. Mention spéciale pour le titre "Iron" que j'ai vraiment écouté en boucle...
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (7 avis)
STAFF:
3.4/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
WITHIN TEMPTATION : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
WITHIN TEMPTATION + EGO KILL TALENT - ZENITH DE PARIS - 16 NOVEMBRE 2018
Le retour !
DERNIERE INTERVIEW
WITHIN TEMPTATION (15 NOVEMBRE 2018)
À l'occasion de la grande tournée européenne de Within Temptation, nous avons rencontré Sharon Den Adel qui s'est confiée sans retenue sur sa vie d'artiste, de femme, de mère, de fille, ... Une plongée dans l'intimité de cette artiste entière.
 
AUTRES CHRONIQUES
CHINA: Light Up The Dark (2010)
HARD ROCK -
ELOY: Dawn (1976)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WITHIN TEMPTATION
WITHIN-TEMPTATION_Resist
Resist (2018)
5/5
3.5/5
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
WITHIN-TEMPTATION_Hydra
Hydra (2014)
4/5
4.2/5
NUCLEAR BLAST / HARD ROCK MELODIQUE
WITHIN-TEMPTATION_An-Acoustic-Night-In-The-Th
An Acoustic Night In The Theater (2009)
2/5
4/5
COLUMBIA / METAL GOTHIQUE
WITHIN-TEMPTATION_Black-Symphony
Black Symphony (2008)
4/5
4.2/5
SONY BMG / METAL MELODIQUE
WITHIN-TEMPTATION_The-Heart-Of-Everything
The Heart Of Everything (2007)
3/5
3/5
SONY BMG / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021