ARTISTE:

SHADOWMAN

(DEFAULT)
TITRE:

WATCHING OVER YOU

(2011)
LABEL:

ESCAPE MUSIC

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
FM
"Nous avons ainsi à faire, avec Watching Over You, à un album de très bonne facture"
LYNOTT (08.04.2011)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Shadowman, crossover entre les formations Overland et Heartland nous offre, avec ce Watching Over You, son quatrième essai discographique. Les protagonistes principaux de ce combo œuvrent chacun de leur côté dans un registre similaire avec leur groupe de base. Steve Overland, le frontman, chez FM, Overland et The Ladder et Steve Morris, le guitariste et homme aux claviers, chez Heartland. Ne soyons donc pas surpris que les essences musicales qu’ils distillent habituellement soient porteuses dans Shadowman des mêmes fragrances caractéristiques d’un bon vieux hard-Rock mélodique britannique.

La frange FM/AOR/Hard Rock mélodique de notre genre musical préféré se porte bien depuis quelques années, nous l’avons déjà évoqué à l’occasion de quelques chroniques. Le revers de la médaille est somme toute assez classique : "abondance de biens nuit", contrairement à ce que voudrait nous faire croire l’adage tiré du proverbe latin quod abundat non vitiat ("ce qui abonde ne vicie pas"). En clair, de trop nombreux essais frôlent l’insipide ne laissant dans la lumière que quelques productions qui méritent une attention soutenue. L’ombre va-t-elle envelopper Watching Over You ou bien cette dévoreuse d’ambition va-t-elle s’estomper pour laisser entrer Shadowman dans la clarté de la reconnaissance des aficionados du genre ?

Et bien sortez vos ray-ban chers lecteurs car l’opus en question va, à n’en pas douter, titiller vos mirettes et ce pour plusieurs raisons. En effet, à l’écoute de Watching Over You, nous pouvons retenir qu’aucune des douze compositions n’est faible, que cet Overland est un sacré chanteur et que Steve Morris a un doigté des plus subtils. Mais développons quelque peu...

Commençons par le sujet de l’absence de morceaux faibles. Pour réussir dans ce domaine musical il convient en fait de respecter trois règles fondamentales : proposer des mélodies qui attirent immédiatement l’auditeur, construire des morceaux suffisamment complexes pour que cette accroche instantanée ne perde pas trop rapidement de son influence après plusieurs écoutes et veiller à ce que le côté catchy des titres ne les vide pas de la puissance que tout hard-rocker attend, « naturellement », d’un morceau de Hard Rock. Dit comme ça l’exercice paraît aisé mais respecter concomitamment ces trois règles n’est pas une sinécure. Shadowman y parvient sur son quatrième opus, que ce soit sur les titres enlevés, les mid-tempi ou les ballades, avec une mention particulière pour…chaque titre !

En ce qui concerne la voix de Shadowman nous sommes ici quelque part entre le parfait et l’idéal pour interpréter des titres de ce calibre. Steve Overland vit littéralement ses textes et insuffle à travers son interprétation, du début à la fin de chaque morceau, une kyrielle d’émotions remarquable. C’est bien là un énorme avantage dont dispose cette formation, car reconnaissons que bien des albums de Hard Rock mélodique restés dans l’anonymat auraient vraisemblablement pu en sortir si leurs titres avaient pu être interprétés par une voix pareille. Hé oui, une bonne mélodie ne fait mouche que si elle est véhiculée avec force émotion !

Quant au guitariste il n’est, à n’en pas douter, un des spécialistes de la question. Voilà un garçon qui sait faire chanter sa six-cordes au diapason de l’ambiance de chaque titre. Riff, toucher caractéristique des gratteux d’AOR de la West Coast, sons à la Marc Knopfler, soli mirifiques, tout y est exécuté de la belle manière. La guitare ayant particulièrement sa place dans les morceaux de Hard Rock mélodique, car elle vient nécessairement renforcer l’impact mélodieux recherché, voilà bien une particularité qui classe Shadowman dans la cour peu encombrée des meilleurs du genre.

Nous avons ainsi à faire, avec Watching Over You, à un album de très bonne facture qui devrait vous permettre de profiter pleinement de vos premières tentatives de décapotage de votre belle automobile. Attendre sereinement l’été au son de cet opus vous est donc fortement recommandé par Music Waves, le site qui a le "bon goût" placé entre les oreilles.


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
FM, OVERLAND, HEARTLAND


LISTE DES PISTES:
01. Across The Universe - 4:05
02. Renegades - 3:35
03. Cry - 5:41
04. Watching Over You - 4:36
05. Are You Ready - 3:49
06. Suzanne - 5:11
07. Waiting For A Miracle - 4:43
09. Heaven Waits - 4:20
10. Whatever It Takes - 3:32
11. Justify - 5:18
12. Party Is Over - 3:58

FORMATION:
Chris Childs: Basse
Harry James: Batterie
Steve Morris: Guitares / Claviers
Steve Overland: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
WHILE HEAVEN WEPT: Fear of Infinity (2011)
DOOM -
RICK MILLER: In The Shadows (2011)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SHADOWMAN
SHADOWMAN_Secrets-And-Lies
Secrets And Lies (2017)
2/5
-/5
ESCAPE MUSIC / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021