GROUPE/AUTEUR:

KING CRIMSON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
RED (1974)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Un album alliant la noirceur aux expérimentations les plus extrêmes. À posséder absolument pour tout mélomane à l'esprit ouvert."
BATRIC - 01.02.2017 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
1973 est, à n'en pas douter, une grande année pour le rock progressif. Certes, mais à trop se référer à cette année magique qui a vu la sortie de Tales From Topographic Oceans, Selling England By The Pound, Brain Salad Surgery, Tubular Bells et j'en passe, on en oublie parfois que l'année suivante a été riche en événements marquants, à commencer par ce Red de King Crimson.

Dernier album avant sa séparation, ou du moins sa première, "Red" est un album alliant la noirceur aux expériences les plus extrêmes.
Durant 5 morceaux d'une accessibilité pour le moins difficile et très inégale, King Crimson démontre une fois de plus la mesure de tout son talent. L'instrumental qui ouvre et donne son titre à l'album, très agressif et sombre, déstabilise d'entrée l'auditeur si celui-ci n'est pas un habitué de l'esprit King Crimson. Mais si j'osais, je dirais que malgré tout, Robert Fripp et ses compères ménagent leur auditoire en commençant par ce qui reste encore le plus accessible chez eux.

Durant tout l'album, Fripp, Wetton et Bruford passent avec bonheur d'un rock mélodieux bien que toujours très travaillé, en particulier sur les lignes rythmiques, aux expérimentations les plus audacieuses, que ce soit dans les sonorités utilisées par le guitariste ou dans certains choix de composition. On citera donc les solos de saxophone plus jazz que rock, formidablement interprétés par Mel Collins, ou le "Providence" plus proche de la musique contemporaine de Pierre Boulez que du domaine du rock progressif, avec son violon, sa basse et ses percussions complètement "barrés".

Enfin, l'album se termine par le fameux Starless, morceau d'anthologie s'il en est et sur lequel je ne m'attarderai pas puisque connu de chacun d'entre nous ou, dans le cas contraire, à écouter d'urgence.

"Red" est donc de l'avis général d'un grand nombre de fans l'un des meilleurs albums de ce groupe. Un opus à posséder indubitablement, à la condition simplement d'apprécier les expérimentations et de posséder une grande curiosité d'esprit.

Plus d'information sur http://www.king-crimson.com



GROUPES PROCHES:
AREKNAMÉS, YUGEN, NIL, VAN DER GRAAF GENERATOR, ANKH, ZIP TANG, GRORR, QUMMA CONNECTION, ANCESTORS, NOOUMENA

LISTE DES PISTES:
01. Red - 06:20
02. Fallen Angel - 06:00
03. One More Red Nightmare - 07:07
04. Providence - 08:08
05. Starless - 12:18


FORMATION:
David Cross: Violon
Ian Mcdonald: Saxophone Alto
John Wetton: Chant / Basse
Marc Charig: Cornet
Mel Collins: Saxophone Soprano
Robert Fripp: Guitares / Mellotron
Robin Miller: Hautbois
William Bruford: Batterie


TAGS:
Dissonant, Expérimental
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TARJY - 21/08/2007 -
0 0
5/5
Encore un formidable disque de King Crimson... Il est d'ailleurs mon préféré du groupe... Seul Providence m'accroche assez peu (décidemment, il y a une malédiction de la track 4 chez King Crimson) Le reste c'est que du bonheur !! Que ce soit l'instru Red bien qu'assez "dur" au premier abord, Fallen Angel plus "cool" mais tout aussi réussi, One More Red Nightmare (on craint le pire avec cette intro particulièrement menaçante, et bien, non le titre est génial et arrive à me surprendre encore aujourd'hui) et inutile que je parle du cultissime et fantastique Starless sur lequel tout a déjà été dit dessus... En bref, un disque à posseder absolument !!!
KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
4/5
Un album aux superbes compositions si on aime l'expérimentation du King ( ... pas Elvis ;-D ... ), une production plus propre que celle des albums précédents,la guitare schizophrène de Bob R.Fripp, la voix de J.Wetton et les tambours syncopés de B.Bruford ( eeeuuuhhh Brufford !!!, Bruffford, Brue Ford ... avec tout ça, je sais plus ... ceux qui ont encore le courage de me lire me comprendront ... ) mon KC préféré. Indispensable !!!
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KING CRIMSON
DERNIERE ACTUALITE
KING CRIMSON: Live In Vienna, December 1st: 2016
Toutes les actualités sur KING CRIMSON
NOTES
4.6/5 (9 avis) 4.2/5 (13 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MORS PRINCIPIUM EST: Embers Of A Dying World (2017)
DEATH METAL "Embers of a Dying World" est d'ores et déjà un des meilleurs albums de 2017, qui signe le grand retour de la formation. C'est une œuvre indispensable, tranchante, tentaculaire, percutante, technique, dont la beauté glaciale subjugue l'âme.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ASIA: Gravitas (2014)
ROCK PROGRESSIF Asia se surpasse sur Gravitas en livrant une pop nostalgique en quête d'un Graal, sachant conjuguer émotion et harmonie.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KING CRIMSON
KING-CRIMSON_The-Power-To-Believe
The Power To Believe (2003)
4/5
4/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
KING-CRIMSON_Starless-And-Bible-Black
Starless And Bible Black (1974)
4/5
-/5
ISLAND / ROCK PROGRESSIF
KING-CRIMSON_Larks-Tongue-In-Aspic
Larks' Tongue In Aspic (1973)
5/5
4.7/5
ISLAND / ROCK PROGRESSIF
KING-CRIMSON_Islands
Islands (1972)
4/5
4.5/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
KING-CRIMSON_Lizard
Lizard (1970)
5/5
4.4/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
VOIR LES 8 CHRONIQUES DU GROUPE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020