ARTISTE:

URIAH HEEP

(ROYAUME UNI)
TITRE:

INTO THE WILD

(2011)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Old School
""
METALNATURE (04.05.2011)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

À ce niveau de productions (plus de 20 albums), de régularité, et de succès aussi, il devient presque indécent de présenter Uriah Heep, ZE DINOSAURE par excellence qui semble apparemment encore bien vivant, même si les plus jeunes d’entre nous n’auront probablement pas capté le retour inattendu de la bande à Copperfield en 2008.

Bref retour en arrière... Uriah Heep a été le précurseur du métal prog avec son métal unique, couplé à la voix exceptionnelle de Byron, enrobé de chœurs puissants et de riffs d’orgue pénétrants... Un groupe fondateur ! Après des succès et des traversées du désert, est sorti en 2008 un bel album, le bien nommé "Wake The Sleeper". Battant le fer encore tout chaud, les revoilà avec un opus dont on se demande inévitablement s’il va retomber dans la facilité des années 80 ou continuer à dynamiter l’esprit des années 70 !

L'entrée en matière est imparable avec "Nail On The Head", caractérisé par son martèlement de batterie et son riff bien gras. Et la suite est au diapason puisque les quatre titres qui enchaînent sont du Heep bien tissé, gorgés de mélodie, de riffs d’orgue suffisamment affirmés et sans concession. Le son de la basse en impose et la hargne du reste rassure. Le tout, entrecoupé de moments "voix puissante mélo" qui font presque oublier Byron, est simplement impressionnant. Ceux qui ignorent encore le retour en forme et la vivacité du Heep, se doivent de goûter au titre "Into The Wild". Cette plage titulaire est tour à tour violente, puis consentante... Du rythme, un break, des chœurs magnifiques, un vrai régal !

Quelques pépites dans la face plus tard, c’est le très beau "Trail Of Diamonds" avec ses chœurs et sa mélodie sans faille, couplés à une belle rupture de rythme, qui rappelle, toujours sans complexes, les anciens morceaux de bravoure du Heep. Manifestement, les gars sont est en confiance, délivrant riffs pointus ou lourds, enchevêtrés de mélodies entêtantes, comme sur "Southern Star", garni d'un beau solo de gratte. Dans la cascade infernale qui suit, ils nous pondent même un digne successeur à "Easy Leavin' " avec ce "Believe" entraînant et entêtant.

Comme s’il ne fallait aucun faux bond à la fête, il reste le morceau qui va mettre tout le monde d’accord, amateurs de mélodie, de profondeur, de chœurs prenants, de « July Morning » du XXIe siècle : c’est le très accrocheur « Kiss Of Freedom ». Sans parler de musique progressive, le Heep y développe surtout son talent de "melody maker", et se lâche dans un tourbillon final d'orgue orgasmique, accompagné de guitares consentantes. C’est imparable, et probablement un des meilleurs titres du Heep de ces 30 dernières années .

Vous l’aurez compris, le personnage faussement humble de Dickens confirme son retour de 2008, retrouvant sans plus tergiverser ce qui a fait son succès dans les années septante, tout en y intégrant un son moderne et des mélodies à tomber. Uriah Heep est en forme, et ça fait plaisir à entendre !


Plus d'information sur http://www.uriah-heep.com/





LISTE DES PISTES:
01. Nail On The Head - 04:16
02. I Can See You - 04:14
03. Into The Wild - 04:21
04. Money Talk - 04:44
05. I’m Ready - 04:15
06. Trail Of Diamonds - 06:28
07. Southern Star - 04:26
08. Believe - 05:09
09. Lost - 04:52
10. T-bird Angel - 04:01
11. Kiss Of Freedom - 06:13

FORMATION:
Bernie Shaw: Chant
Mick Box: Guitares / choeurs
Phil Lanzon: Claviers / choeurs
Russell Gilbrook: Batterie / choeurs
Trevor Bolder: Basse / choeurs
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
MR.BLUE
04/05/2011
  0 0  
4/5
Un album qui fait bon écouter quand on aime le Hard Rock, le vrai !
"Nail On The Head" est imparable et vous file une sacré patate et de nombreux titres aux mélodies rapidement accrocheuses gagnent en force avec le temps tels "I Can See You", "I'm Ready" ou "Belive". Une petite préférence pour "Southern Star" qui me rappelle à quel point les vieux pots font de la bonne confiture, avec un vrai gout d'authentique.
Le son est difficilement critiquable, le travail sur les choeurs reste le point fort du groupe et les deux titres épiques viennent indéniablement apporter une plus-value à cet album (même si je ne comprend toujours pas l'intention derrière l'accélération sur "Trail Of Diamonds").
Un plaisir qu'il serait dommage de bouder. Si vous ne connaissez pas cette institution du Rock qu'est Uriah Heep, c'est le moment ou jamais !

LYNOTT
04/05/2011
  0 0  
3/5

Cet album est d'une bonne tenue, sans aucun doute, mais je le placerais en dessous de "Wake The Sleeper" l'album précédant en terme de mélodies.

Néanmoins, ne boudons pas le plaisir de les retrouver et rendons hommage à ce (presque) dernier dinosaure du Hard Rock. La constance de ces gars-là mérite qu'il leur soit érigé un monument. Et un grandiose.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.2/5 (4 avis)
STAFF:
3.9/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de John Lawton, ex chanteur de Uriah Heep
DERNIER ARTICLE
URIAH HEEP + ELIAS DRIS - LA CIGALE - 22 JANVIER 2019
Les Légendes ne meurent jamais !
 
AUTRES CHRONIQUES
PANTHEIST: O Solitude (2003)
DOOM -
INSIDEAD: Chaos Elecdead (2011)
THRASH -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT URIAH HEEP
URIAH-HEEP_Living-The-Dream
Living The Dream (2018)
4/5
4.3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
URIAH-HEEP_TOTALLY-DRIVEN
Totally Driven (2015)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
URIAH-HEEP_Outsider
Outsider (2014)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
URIAH-HEEP_Celebration
Celebration (2009)
4/5
-/5
EAR MUSIC / HARD ROCK
URIAH-HEEP_Wake-The-Sleeper
Wake The Sleeper (2008)
4/5
3.8/5
SANCTUARY / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021