.
.
GROUPE/AUTEUR:

SUPERTRAMP

(ROYAUME UNI)

TITRE:
FREE AS A BIRD (1987)
LABEL:
UNIVERSAL
GENRE:
POP

""
LOLOCELTIC - 06.05.2011 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
A ceux qui annonçaient l’effondrement de Supertramp suite au départ de Roger Hodgson, "Brother Where You Bound" a apporté un superbe démenti. Ambitieux, expérimental, énergique, mélodieux, autant d’adjectifs qui décrivent ce premier album avec Rick Davies seul aux commandes du désormais quatuor. Autant dire que les espoirs sont grands à l’arrivée de son successeur. La présence sur la pochette d’une photo de George Braque travaillant sur l’un de ses oiseaux dans son atelier, laisse d’ailleurs augurer d’un contenu artistique à la hauteur.

Et pourtant, Supertramp reste un groupe imprévisible. Ainsi, qui aurait pu prévoir la sortie du commercial "Breakfast In America" après le monumental "Even In The Quietest Moments…" ? Dans le même esprit, voici que déboule ce "Free As A Bird" œuvrant dans une pop légèrement jazzy, alors que nous attendions de Davies et sa bande qu’ils approfondissent le sillon progressif creusé sur "Brother Where You Bound". Alors bien sûr, comme l’indique le titre de cet opus, Supertramp est un groupe libre qui va où il souhaite aller, et le succès de "Breakfast In America" l’a renforcé dans cet état d’esprit alors que les intégristes du mouvement progressif l’avaient fusillé sans sommation pour haute trahison. Oui, mais "Breakfast In America" était un véritable recueil de hits et il se concluait sur un fabuleux "Child Of Vision" justifiant à lui seul son achat.

Ici, la grande majorité des titres peut être qualifiée de sympathique et d’agréable, mais dépasse rarement ce palier. L’arrivée de Mark Hart est loin de compenser l’absence de Roger Hodgson comme le prouve un "Where I Stand" co-écrit et chanté (avec difficultés) avec Rick Davies. Seul "An Awful Thing To Waste" vient conclure ces 9 titres avec un brin d’ambition du haut de ses presque 8 minutes, et encore, certains passages ressemblent à du recyclage d’éléments présents sur "Brother Where You Bound". Pour le reste, l’écoute est agréable mais on en retient pas grand-chose, en dehors de l’introductif "It’s Alright" aux percussions ensoleillées et au refrain enjoué, et de l’entraînant single "I’m Beggin’ You", à la fois frais et naïf.

Il est donc clair que cet album sera la cible privilégiée des ayatollahs du rock progressif auxquels nous ne pourrons pas donner entièrement tort étant donné le peu d’ambition dont Supertramp fait ici preuve. Nous accorderons cependant quelques crédits au légendaire combo du fait de la qualité de la production et de l’interprétation (les interventions de John Helliwell sont toujours aussi lumineuses), et surtout, en raison du caractère agréable de l’écoute de ces 9 titres. Cependant, pour un groupe de ce standing, nous étions en droit d’espérer beaucoup mieux. Souhaitons maintenant que la revanche que nous doivent Davies & Co. ne soit pas trop longue à venir.

Plus d'information sur http://www.supertramp.com



GROUPES PROCHES:
MULTIFUSE, MOETAR, ALAN PARSONS, AL STEWART, THE MOVE, WARZECKA, ROGER HODGSON, AGUENAOU, STYX

LISTE DES PISTES:
01. It's Alright - 5:01
02. Not The Moment - 4:37
03. It Doesn't Matter - 4:53
04. Where I Stand - 3:41
05. Free As A Bird - 4:25
06. I'm Beggin' You - 5:30
07. You Never Can Tell With Friends - 4:18
08. Thing For You - 4:00
09. An Awful Thing To Waste - 7:49


FORMATION:
Bob Siebenberg: Batterie
Dougie Thomson: Basse
John Helliwell: Saxophone
Mark Hart: Chant / Guitares / Claviers
Rick Davies: Chant / Claviers


TAGS:
Accessible / FM, Jazzy
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 10/05/2011 -
0 0
2/5
Une déception assez conséquente. On ne retrouve ici ni les extraordinaires ambiances progressives des glorieuses années, ni les entêtantes réussites de la période "commerciale".
TONYB - 07/05/2011 -
0 0
1/5
Un seul titre à conserver dans cet album ... le dernier.
Le reste ? Une mise en évidence flagrante des "talents" de compositeur de Rick Davies, au service de titres tous plus mièvres les uns que les autres.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SUPERTRAMP
DERNIERE ACTUALITE
SUPERTRAMP en tournée
Toutes les actualités sur SUPERTRAMP
DERNIER ARTICLE
COVERTRAMP - SUCY EN BRIE - 16 FEVRIER 2018
Magnifique soirée nostalgique à l’espace Jean Marie Poirier en compagnie de Covertramp qui nous a mis une super… trempe ! Tous les articles sur SUPERTRAMP
NOTES
2.5/5 (2 avis) 1.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEAD CAN DANCE: Dead Can Dance (1984)
AUTRES
 
CHRONIQUE SUIVANTE
IN LEGEND: Ballads'n'Bullets (2011)
METAL MELODIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SUPERTRAMP
SUPERTRAMP_Slow-Motion
Slow Motion (2002)
4/5
2/5
EMI / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Some-Things-Never-Change
Some Things Never Change (1997)
4/5
2/5
EMI / ROCK
SUPERTRAMP_Brother-Where-You-Bound
Brother Where You Bound (1985)
4/5
3/5
A&M / POP
SUPERTRAMP_Famous-Last-Words
Famous Last Words (1982)
2/5
3.2/5
A&M / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Paris
Paris (1980)
5/5
4.3/5
A&M / ROCK PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020