GROUPE/AUTEUR:

SPLINN

(FRANCE)

TITRE:
BECOMING OURSELVES (2011)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL MELODIQUE

""
PETE_T - 10.06.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Quatuor français sur-vitaminé, l’histoire de Splinn est belle. Finaliste du FallenFest en 2009, le groupe s’est ouvert les portes de différentes scènes sur Paris (notamment La Cigale) tout en étant l’heureux géniteur d’un EP 2 ans auparavant. Sur sa lancée, la bande récidive avec ce "Becoming Ourselves" au titre prometteur.

En effet, le combo parisien navigue dans des eaux déjà bien chargées, puisque le métal qu’il propose n’est pas forcément novateur, sans toutefois sentir le réchauffé ou le copié. La puissance d’"Euphoria" (le batteur maltraite ses fûts sur un rythme soutenu tandis que les 2 guitares hurlent à tue-tête leur bonheur d’œuvrer ensemble), la réussite des ballades ("Stranger" ou la deuxième partie d’"Everyone Else") où guitare acoustique et violon accompagnent d’une manière vertueuse la voix maîtrisant parfaitement l’anglais (toujours rédhibitoire lorsque qu’un groupe Français s’y casse les dents), élargissent la palette musical du groupe.

La réussite du combo provient de la grande qualité de ses compositions où se détache souvent une mélodie qui trotte dans la tête laissant de temps en temps s’épancher un accord ou un refrain, tout en étant servies par des musiciens qui ne sont pas des manches. Cependant, il est clair qu’un léger sentiment de redite se détache au regard du calibrage type 4-minutes-et-pas-plus des différentes plages, l’énergie développée à chaque étape expliquant peut-être cela. Malgré tout, certains titres sortent vraiment du lot dont "Closest Friend" et son riff très heavy. Petite subtilité : le titre ‘Bonus’ est en fait calibré dans les standards et ne doit sa durée qu’à un blanc à rallonge présent au bout des 4 minutes réglementaires. C’est donc 2 titres-en-un orientés vers une dominance acoustique (notamment la deuxième partie puisqu’il s’agit d’un duo guitare sèche/voix).

Splinn maîtrise donc son sujet et, grâce aux talents de ses musiciens, nous offre un album frais et vigoureux, sans être forcément original. La lassitude pourra prendre le pas, mais il ne faut toutefois pas perdre l’idée que ce groupe en a sous le pied et qu’il ne tardera pas à tutoyer le génial. A encourager sans hésiter…vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Plus d'information sur http://www.myspace.com/splinn



GROUPES PROCHES:
ANASAZI, RIVERSIDE, QUIDAM

LISTE DES PISTES:
01. Resign - 04:24
02. Memories - 03:54
03. Closest Friend - 04:21
04. Euphoria - 04:49
05. Stranger - 03:41
06. Ordinary Boy - 04:09
07. 26 - 03:16
08. Fearing God - 03:14
09. Get Away - 03:14
10. Everyone Else - 08:32


FORMATION:
Benjamin: Batterie
Jérémie: Guitares
Laurent: Chant / Guitares
Romain Castel: Basse


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SPLINN
NOTES
4/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KISS: Carnival Of Souls - The Final Sessions (1997)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SANHEDRIN (IL): Ever After (2011)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SPLINN
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020