GROUPE/AUTEUR:

DAGOBA

(FRANCE)

TITRE:
POSEIDON (2010)
LABEL:
XIII BIS
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

""
HIZIA - 23.06.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Depuis "What Hell Is About", chaque nouvel album de Dagoba suscite un certain engouement aussi bien auprès du public metal que de la presse qui nous tient au courant des moindres agissements du quatuor. Mais un nouveau Dagoba, c'est aussi un petit événement car sa réputation tant en France qu’à l’international n’est plus à faire. Le fait que le groupe ait donné un nombre record de concerts partout en Europe n'y est sans doute pas pour rien… Ainsi, Dagoba largue les amarres de ce "Poseidon", petit frère du très controversé "Face The Colossus" qui avait été pointé du doigt pour ses nappes atmosphériques et ses expérimentations peu convaincantes, délaissant ainsi la brutalité des deux premiers albums.

Il ne serait pas exact de parler d'un retour aux sources tel que le groupe a pu l’évoquer en parlant de ce rejeton, mais plus d'un regroupement des points forts reconnus sur les précédents opus. "Poseidon" réunit ainsi la puissance de l'éponyme, la violence de "What Hell Is About" et les ambiances envoutantes de "Face The Colossus".

Dagoba s'est ici tourné vers le "concept-album" avec au menu la mer et les océans, art-work à l'appui. Après la superbe intro qui pourrait évoquer un départ vers les eaux inconnues au petit matin depuis le vieux port de Marseille, "Dead Lion Reef" renvoie à ce que le groupe sait faire le mieux... Du metal! Entre le percutant "Devil's Triangle", le mélancolique "The Horn Cape", l'hymne "Black Smokers" ou le génial "There's Blood Offshore", les hits se suivent mais ne se ressemblent pas, chose inimaginable aux débuts du groupe !

Alors que les titres atmosphériques et instrumentaux pouvaient ennuyer sur les précédents albums, ils paraissent ici indispensables et s'imposent comme de très bons moments ("Ha Long"). Même si des titres tel "Degree Zero" restent du Dagoba conventionnel, l’absence de prise de risque n'apparait comme rédhibitoire. La violence à l'état pur, marque de fabrique du groupe, n'est quant à elle atteinte que sur le dernier morceau, "Waves Of Doom", où le fouet de la batterie - moins mise en avant niveau production - ne pardonne rien aux galériens épuisés d’avoir écumé tous les océans du monde.

Ainsi, Dagoba clôture son épopée maritime sur une note plus que positive, et signe, avec cet excellent album, une production majeure de 2010. La Françe en profite au passage pour confirmer son statut de terre sainte du Metal Industriel. Certainement le meilleur chapitre pour découvrir le talent et l'inspiration sans cesse renouvelés d'un groupe qui n'a pas fini de faire parler de lui…

Plus d'information sur http://www.dagobaonline.com/



GROUPES PROCHES:
FEAR FACTORY, VOICE OF RUIN, GOJIRA, IN FLAMES, SYRINX_, TRIVIUM, DIMMU BORGIR, AVENGED SEVENFOLD, SCARRED

LISTE DES PISTES:
01. 43° 17'N/5° 22'E - 1:00
02. Dead Lion Reef - 5:43
03. Columnae Herculis - 4:22
04. The Devil's Triangle - 3:51
05. Degree Zero - 3:46
06. The Horn Cape - 2:48
07. Black Smokers (752° Farenheit) - 3:13
08. Ha Long - 0:54
09. Shen Lung - 3:45
10. I Sea Red - 4:17
11. There's Blood Offshore - 5:00
12. Waves Of Doom - 4:43


FORMATION:
Franky: Batterie
Izakar: Guitares
Shawter : Chant
Werther: Basse


TAGS:
Chant grave, Chant hurlé, Concept-album, Expérimental, Neo
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DAGOBA
DERNIERE ACTUALITE
Le Gisors Metal Fest renaît de ses cendres
Toutes les actualités sur DAGOBA
DERNIER ARTICLE
Le Cercle Metal Festival - 01 Septembre 2018 - Chapelle Lez Herlaimont (Belgique)
Cette nouvelle édition du Cercle Metal Festival propose une affiche riche avec en point d'orgue un des leaders de la scène métallique hexagonale. Tous les articles sur DAGOBA
DERNIERE INTERVIEW
Quelques minutes avant son entrée sur scène dans le cadre du festival Bring the Noise, Music Waves a rencontré le batteur du groupe metal français du moment - Franky Costanza - pour une vraie rencontre découlant sur une discussion à baguettes rompues...

NOTES
2/5 (1 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NACHT: The Cold Eerie Moon (2011)
BLACK METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JOURNEY: Arrival (2001)
A.O.R.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DAGOBA
DAGOBA_Tales-Of-The-Black-Dawn
Tales Of The Black Dawn (2015)
4/5
-/5
VERYCORDS / METAL INDUSTRIEL
DAGOBA_Post-Mortem-Nihil-Est
Post Mortem Nihil Est (2013)
4/5
3/5
VERYCORDS / THRASH
DAGOBA_Face-The-Colossus
Face The Colossus (2008)
3/5
-/5
SEASON OF MIST / THRASH
DAGOBA_What-Hell-Is-About
What Hell Is About (2006)
4/5
2/5
SEASON OF MIST / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020