ARTISTE:

ARCH ENEMY

(SUÈDE)
TITRE:

KHAOS LEGIONS

(2011)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant screamo, FM, Growl
""
HIZIA (30.06.2011)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Depuis 2001, date de la sortie du génial Wages Of Sin et premier album avec Angela Gossow, Arch Enemy a constamment gagné plus de fans qu'il n'en a perdu. L'arrivée de la blonde hurlante a clairement fait du groupe mené depuis 1996 par les frères Amott ce qu'il est aujourd'hui. Entre les albums juste tolérables (Anthems Of Rebellion), les productions sans inspiration (un énième live et d'inutiles réenregistrements des 3 albums de la période Liiva) et les chefs d'œuvre (Rise Of The Tyrant), l'arrivée de ce Khaos Legions pouvait laisser circonspect... Verdict...

Déjà, la (sublime) couverture, façon "rebellion adolescente" sans être trop cliché, vaut à elle seule son pesant de cacahuètes. Elle met en scène les 5 compères (le personnage central, à la poitrine fort généreuse, le confirme) masqués et nous fait plonger dans un univers où destruction et anarchie sont maîtres, où le métal le plus cru qui soit passe en fond sonore d'un dîner aux chandelles... Bref, bienvenue dans un monde de Khaos !

L'intro tenue par une guitare cinglante, des sirènes hurlantes et des cris de manifestants met immédiatement dans l'ambiance suivi d'un "Yesterday Is Dead And Gone", alchimie parfaite de 10 ans de savoir-faire au service de la violence et l'un des morceaux les plus haineux que nous ait jamais pondu Arch Enemy. "No Gods, No Master", qui devrait bientôt être repris en chœur par des hordes de chevelus, est un tube comme on n'en a pas fait depuis "Dead Eyes See No Future", avec sa rythmique imposante, un duo de guitares virtuose sans être trop démonstratif, une basse ahurissante de précision et surtout, une Angela plus en forme que jamais. Les nombreux breaks mélodiques vont sans doute en destabiliser plus d'un, mais ils donnent un côté presque épique à l'ensemble. Quant aux éternelles plages acoustiques et instrumentales, si elles pourront être boudées par les amateurs de bruit, elles restent cependant accrochées à l'identité même des deux guitaristes hors-pair que sont Michael et Christopher Amott.

A l'instar d'un Devil Driver, Arch Enemy ne se renouvelle pas et ne prend pas de risques mais la réussite est là. Il signe ainsi de nouveau un petit bijou qui risque de marquer son temps, équilibre parfait entre mélodie et violence, aidé en cela par une production soignée et des riffs assassins et sans nul doute l’un des meilleurs albums de la période Gossow...


Plus d'information sur https://www.facebook.com/archenemyofficial





LISTE DES PISTES:
01. Khaos Overture 1:30
02. Yesterday Is Dead And Gone 4:21
03. Bloodstained Cross 4:49
04. Under Black Flags We March 4:40
05. No Gods, No Master 4:14
06. City Of The Dead 4:32
07. Through The Eyes Of A Raven 5:09
08. Cruelty Without Beauty 4:59
09. We Are A Godless Entity 1:34
10. Cult Of Chaos 5:10
11. Thorns In My Flesh 4:54
12. Turn To Dust 0:39
13. Vengeance Is Mine 4:11
14. Secrets 4:06

FORMATION:
Angela Gossow: Chant
Christopher Amott: Guitares
Daniel Erlandsson: Batterie
Michael Amott: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
METALNATURE
30/06/2011
  0 0  
4/5
Groupe irrégulier en effet, mais là on est sur le haut de la vague, avec une tendance plus mélodique façon In Flames voire Hypocrysy pour le côté parfois lancinant de la voix et des rythmes. L'album contient quelques tueries, rien que le morceau d'intro est imparable. Le reste est remarquablement équilibré, et pour du fast food, particulièrement digeste ;-). Vu sur scène au Graspop 2011, on ne peut que confirmer la forme étincelante d'Angela et des frères Amott. Un des meilleurs concerts du festival!
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ARCH ENEMY: Nouvel album en juillet
DERNIER ARTICLE
Arch Enemy + To Charm The Fury - Lille - Aéronef - 05 Juin 2018
Juste avant la saison des festivals, Arch Enemy est de retour dans le Nord pour donner une nouvelle leçon de death mélodique et promouvoir l'excellent Will To Power.
DERNIERE INTERVIEW
ARCH ENEMY (01 JUIN 2022)
"Deceivers" est le onzième album d'Arch Enemy. Pour l'occasion, nous avions de nouveau rendez-vous avec le leader Michael Amott
 
AUTRES CHRONIQUES
THE ANDROID MEME: Ordo Ab Chao (2011)
ROCK ALTERNATIF - The Android Meme se place dans une mouvance alternative même si toute tentative de classement est hasardeuse car le groupe réussi à imposer un son et un style
NEAL MORSE: Testimony Two (2011)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ARCH ENEMY
ARCH-ENEMY_Deceivers
Deceivers (2022)
5/5
5/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Will-To-Power
Will To Power (2017)
5/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_War-Eternal
War Eternal (2014)
4/5
4.5/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Tyrants-Of-The-Rising-Suns
Tyrants Of The Rising Suns (2008)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Rise-Of-The-Tyrant
Rise Of The Tyrant (2007)
2/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022