GROUPE/AUTEUR:

GREAT WHITE

(ETATS UNIS)

TITRE:
ONCE BITTEN (1987)
LABEL:
CAPITOL
GENRE:
HARD ROCK

""
LOLOCELTIC - 30.06.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Emmené par les talentueux Jack Russell et Mark Kendall, Great White ne dépassait pas le statut d’espoir du Hard-Rock US tant ses 2 premiers albums brillaient plus par la qualité des reprises que par l’intérêt de leurs compositions originales. Il aurait cependant été dommage de condamner trop rapidement un groupe encore en maturation mais qui laissait entrevoir de sérieux atouts pour la suite de sa carrière. Voilà donc que déboule ce "Once Bitten" pour lequel il serait une erreur de s’arrêter à la pochette particulièrement ringarde.

Alors qu’il accueille enfin Michael Lardie en son sein à titre officiel, le désormais quintet marque son territoire en ne proposant que des compositions de son cru, et si cet exercice ne lui avait que moyennement réussi jusque-là, il faut reconnaitre que Great White hausse le niveau de plusieurs crans. En laissant enfin le champ libre à ses influences bluesy, le combo US nous sert quelques petits brulots sur lesquels la voix de Russell prend toute son envergure, alors que Kendall laisse éclater tout son feeling. Les sommets sont atteints sur un "Rock Me" de plus de 7 minutes, alternant passages délicats et refrains accrocheurs, le tout porté par une basse délicieusement groovy, et renforcé par l’harmonica d’un Michael Lardie qui sait décidemment tout faire. Ajoutez à cela un "Mistreater" efficace et graisseux avec son piano bastringue (toujours Lardie !), la délicate ballade semi-acoustique "Save Your Love", et un cinglant "Gonna Getcha", et vous avez un groupe qui affirme enfin son identité.

Si quelques réminiscences FM trainent encore ici et là, c’est pour donner lieu à un titre dynamique et accrocheur ("Lady Red Light"), alors que Great White sait également manier le Hard-Rock basique avec une redoutable efficacité sur l’irrésistible "All Over Now", et carrément accélérer le rythme sérieusement sur un "Fast Road" boosté par l’impressionnant jeu de batterie d’Audie Desbrow. Dommage que certains titres dispensables viennent suffisamment handicaper ce "Once Bitten" pour l’empêcher de réussir le sans-faute. C’est le cas de "Never Change Heart" qui traine trop sur les plates-bandes d’un Bon Jovi musclé et de "On The Edge" qui fait la même chose sur celles de Ratt.

Il n’empêche que Great White quitte enfin la catégorie des espoirs pour s’imposer dans celle des très bons groupes de Hard Rock US ayant délimité leur territoire. Préférant l’authenticité de ses racines blues aux fastes du Glam, ces talentueux musiciens s’ouvrent de nouveaux horizons qu’il nous tarde de parcourir en leur compagnie.

Plus d'information sur http://www.mistabone.com/



GROUPES PROCHES:
CELTIC PRIDE, LED ZEPPELIN, MASSIMO IZZIZZARI, THE QUIREBOYS, SLAVE TO THE SYSTEM, F.E.A.S.T., MASS, HELL IN THE CLUB, GIVRY, UFO

LISTE DES PISTES:
01. Lady Red Light - 4:54
02. Gonna Getcha - 4:13
03. Rock Me - 7:19
04. All Over Now - 4:21
05. Mistreater - 5:49
06. Never Change Heart - 4:27
07. Fast Road - 3:40
08. On The Edge - 6:01
09. Save Your Love - 5:46


FORMATION:
Audie Desbrow: Batterie
Jack Russell: Chant
Lorne Black: Basse
Mark Kendall: Guitares
Michael Lardie: Guitares / Claviers / Harmonica


TAGS:
80's, Accessible / FM, Bluesy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GREAT WHITE
DERNIERE ACTUALITE
GREAT WHITE: Arrivée de MITCH MALLOY au chant
Toutes les actualités sur GREAT WHITE
NOTES
4/5 (3 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MINDFLOW: With Bare Hands (2011)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEAD CAN DANCE: Aion (1990)
AUTRES
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GREAT WHITE
GREAT-WHITE_Full-Circle
Full Circle (2017)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
GREAT-WHITE_Elation
Elation (2012)
3/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
GREAT-WHITE_Rising
Rising (2009)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
GREAT-WHITE_Back-To-The-Rhythm
Back To The Rhythm (2007)
4/5
4.5/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
GREAT-WHITE_Can-t-Get-There-From-Here
Can't Get There From Here (1999)
3/5
4.5/5
COLUMBIA / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020