GROUPE/AUTEUR:

DEAD CAN DANCE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
AION (1990)
LABEL:
4AD
GENRE:
AUTRES

""
TONYB - 30.06.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Poursuivant son parcours en-dehors de toute mode musicale, Dead Can Dance continue ses expérimentations et sa ré-interprétation d'un certain patrimoine musical. Après avoir développé dans ses précédents albums une musique de plus en plus mystique, le duo Gerrard/Perry nous propose avec Aion un album basé essentiellement sur les codes de la musique médiévale, soit en utilisant les différentes structures pour composer ses morceaux, soit en reprenant carrément certains 'tubes' de l'époque, ré-arrangés pour l'occasion.

Nous retrouvons ainsi une Saltarello du 14è siècle, mais aussi un chant traditionnel catalan du 16è (The Song Of The Sybil), sorte de récitatif sur bourdon, magnifié par la voix de Lisa Gerrard, puissante et envoûtante, à même de coller des frissons à un pingouin ! Toujours dans le même esprit, nous retrouvons Fortune Presents Gifts Not According To The Book qui propose une mise en musique d'un poème issu de la même période puis The Promised Womb où un quatuor de violes de gambe nous projette en pleine Renaissance pour porter encore une fois au firmament les vocalises de la belle Lisa.

Si les bases musicales développées jusqu'alors dans l'œuvre du duo ne changent guère, l'ensemble se veut toutefois bien plus dynamique, et dans tous les cas moins tourné vers l'introspection que ne pouvait l'être par exemple la première partie de The Serpent's Egg. Point d'orgue d'église ni de tocsin par ici, mais une forte présence de percussions, avec en couronnement un Black Sun illuminé par la voix chaude de Brendan Perry, et dont la montée progressive portée par des rythmiques tribales est tout simplement magnifique. Et lorsque les voix se mélangent, les harmonies vocales de toute beauté se révèlent enchanteresses (The End Of Words).

Un petit tour du côté de l'orient (Radharc), mais également la présence pour la première (et dernière jusqu'à ce jour) fois de cornemuse, pour un titre aux accents médiévo/celtiques splendide (As The Bell Rings The Maypole Spins) complète ce voyage extraordinaire dans l'univers si particulier de Dead Can Dance, Aion se démarquant néanmoins quelque peu de ses prédécesseurs par une dynamique - pour ne pas dire joyeuseté - bien plus présente.

Alors que ceux qui ne parviennent pas à rentrer dans cette atmosphère spécifique aux albums de Dead Can Dance me pardonnent, mais une nouvelle fois je ne peux que conseiller cet opus en tous points réussi, et dont les qualités de composition, d'arrangement et d'interprétation sont rehaussées par une production étincelante.

Plus d'information sur http://www.deadcandance.com/



GROUPES PROCHES:
AUTUMN'S GREY SOLACE, WOODKID

LISTE DES PISTES:
01. The Arrival And The Reunion (1:38)
02. Saltarello (2:33)
03. Mephisto (0:54)
04. The Song Of The Sibyl (3:45)
05. Fortune Presents Gifts Not According To The Book (6:03)
06. As The Bell Rings The Maypole Spins (5:16)
07. The End Of Words (2:05)
08. Black Sun (4:56)
09. Wilderness (1:24)
10. The Promised Womb (3:22)
11. The Garden Of Zephirus (1:20)
12. Radharc (2:48)


FORMATION:
Andrew et Anne Robinson: Violons
Brendan Perry: Chant / Guitares / Tous instruments
John Bonnar : Claviers
Lisa Gerrard: Chant / Basse / Tous instruments
Robert Perry: Cornemuse


TAGS:
Chant féminin, Chant grave, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DEAD CAN DANCE
DERNIERE ACTUALITE
DEAD CAN DANCE: Nouvel album et tournée
Toutes les actualités sur DEAD CAN DANCE
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves n'a pas hésité à braver le Mont Olympe pour aller à la rencontre de Dead Can Dance à l'occasion de la sortie de "Dionysus".

NOTES
3/5 (1 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GREAT WHITE: Once Bitten (1987)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LOSCIL: Coast / Range / Arc (2011)
AUTRES EXTREME
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEAD CAN DANCE
DEAD-CAN-DANCE_Dionysus
Dionysus (2018)
5/5
5/5
PIAS / AUTRES
DEAD-CAN-DANCE_Anastasis
Anastasis (2012)
4/5
4/5
PIAS / AUTRES
DEAD-CAN-DANCE_Spiritchaser
Spiritchaser (1996)
5/5
5/5
4AD / AUTRES
DEAD-CAN-DANCE_Into-The-Labyrinth
Into The Labyrinth (1993)
4/5
-/5
4AD / AUTRES
DEAD-CAN-DANCE_The-Serpent-s-Egg
The Serpent's Egg (1988)
4/5
4/5
4AD / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020