GROUPE/AUTEUR:

LORD VICAR + FUNERAL CIRCLE

(SUÈDE)

TITRE:
LORD VICAR / FUNERAL CIRCLE (2011)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
DOOM

""
CHILDERIC THOR - 18.07.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Certainement moins culte que la rondelle unissant au même moment Asphyx et Hooded Menace (il parait impossible de l'être de toute façon), cette éphémère alliance entre Lord Vicar et Funeral Circle était néanmoins attendue comme un petit Graal par tous les fidèles de la chapelle "true" Doom et ce, alors même que sa (trop) courte durée ne dépassant que de peu la vingtaine de minutes, est forcément source d'une légère frustration (le split nommé plus haut se limite à un simple 45 tours, alors...). Frustration ceci dit, bien vite balayée par l'orgasme que l'amateur ne pourra que ressentir à l'écoute de ce cet hydre à deux têtes qui tient toutes les promesses fantasmées à l'énoncé des noms en présence.

Si Funeral Circle n'en est qu'au stade du jeune pousse au potentiel évident que deux démos et un Ep ont commencé sérieusement à déflorer et qui se déleste de deux pistes efficaces dont une reprise de Wicthfinder General ("Burning A Sinner"), c'est surtout vers Lord Vicar que toutes les oreilles se braquent. Forcément. Ceux qui ont été touchés par la Sainte parole assenée par feu Reverend Bizarre savent qu'il s'agit d'un des deux projets (le second étant Orne dans une veine Dark-Prog tout à fait recommandable) de son ancien guitariste, Peter Inverted.

Du lourd donc. Du culte également avec cette unique composition de plus de treize minutes au garrot. Accompagné, excusez du peu, par l'ancien batteur de Centurions Ghost et surtout l'ex chanteur de Count Raven et Saint Vitus, Christian Lindersson - c'est dire que l'on a ici affaire à des puristes du genre -, le barbu, fidèle à sa vision orthodoxe du Doom, y usine une musique selon son coeur, à la fois ultra heavy, engourdie par une fatalité écrasante et intègre. Comme son défunt aîné, dont il a un peu fait sien le foisonnant héritage, Lord Vicar pratique un Doom ancestral, débarrassé de toutes scories inutiles, de sédiments accessoires. Pas de claviers ici, ni de voix féminines ampoulés mais du riff aussi minéral que graisseux, du chant aux forts accents sabbathiens (comprendre "façon Ozzy "), de la basse toute en rondeur et une batterie dans son plus simple appareil mais ancrant le tout dans la roche froide d'une église flagellée par les assauts du vent. De part sa construction qu'illumine une (relative) accélération dans sa seconde partie, "The Fear Of Being Crushing" porte dans sa chair(e) ce sens de l'écriture typique du guitariste hippie.

Ceux - nombreux - qui ne se sont jamais remis de la disparition de son port d'attache, ne peuvent que s'en réjouir. Plus intéressant que celui qu'il a partagé il y a quelques mois avec Griftegard, excellente formation au demeurant, ce split doit donc beaucoup, et bien que sa face B se révèle des plus sympathiques, à la contribution des Finlandais et pas seulement parce qu'elle en représente près des deux tiers. Elle nous permettra en outre de patienter jusqu'au second véritable album qui, on l'espère ne tardera plus trop...

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
REVEREND BIZARRE, LORD VICAR

LISTE DES PISTES:
01. The Fear Of Being Crushed (lord Vicar) - 13:50
02. The Hexenhammer (funeral Circle) - 04:31
03. Burning A Sinner (lord Vicar) - 03:37


FORMATION:
Christus (Lord Vicar): Chant
Gareth Millsted (Lord Vicar): Batterie
Heretic (Funeral Circle): Guitares
Jussi (Lord Vicar): Basse
Malphas (Funeral Circle): Basse
Patriarch (Funeral Circle): Batterie
Peter Inverted (Lord Vicar): Guitares
Pilgrim (Funeral Circle): Guitares
Revenant (Funeral Circle): Chant


TAGS:
Lourde, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LORD VICAR + FUNERAL CIRCLE
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BEYOND THE LABYRINTH: Chapter III: Stories (2011)
METAL PROGRESSIF Beyond The Labyrinth prend le contre pied des groupes de hard rock progressif qui se contentent de montrer leur habilité technique sans se soucier des mélodies. Ce groupe montre de réelles qualités de compositions mais oublie de se pencher sur les finitions.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ASH RA TEMPEL (ASHRA): Correlations (1979)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LORD VICAR + FUNERAL CIRCLE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020