GROUPE/AUTEUR:

JOHN WETTON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
RAISED IN CAPTIVITY (2011)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
ROCK

""
REALMEAN - 21.07.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
La première voix d’Asia... Mais pas seulement ! John Wetton, pour ceux d’entre vous qui prendraient en route le train d’une carrière hors du commun, répétons-le encore une fois, c’est l’homme aux 100 visages des grandes épopées (néo)progressives de ces dernières décennies. C’est bien simple, on a le sentiment qu’il s’est trouvé partout où le Rock entendait rimer avec emphase sonore, avec éloges aux instincts vitaux animant la musique.

Non content d’avoir marqué de son empreinte bon nombre de nos éminentes formations au Rock musclé (reportez-vous aux autres chroniques de la rubrique, pour un panorama complet), ce grand monsieur poursuit inlassablement son parcours en solo, en nous proposant la continuité d’une œuvre fidèle à ses fondements musicaux, tout en favorisant respirations et ponctuations variées, qu’il s’agisse d’inflexions dans les ambiances ou les arrangements. Pour la circonstance, il a voulu que ce moment soit partagé avec quelques-uns des noms les plus prestigieux de la scène rock ou progressive... Jugez plutôt : Steve Morse (Deep Purple), Tony Kaye (Yes), Robert Fripp, Steve Hackett, Geoff Downes, Mick Box (Uriah Heep)... En fait, un invité (guitariste ou claviériste), pratiquement, par morceau !

Ainsi, ce "Raised In Captivity" nous prodigue un énième moment de bravoure, très intense, aux sonorités et aux vocalises puissamment armées, rappelant sans ambiguïté certains des moments forts de l’aventure Asia (que John n’a d’ailleurs pas abandonnée, comme en témoignent ses retours épisodiques au sein de la formation).

Petite revue de détails, sur la Wetton’s touch de cette cuvée ? La chaleureuse flûte de 'Steffi’s Ring', une ballade onctueuse dont la mélodie évidente et la guitare sèche, de leur côté, nourriraient volontiers un concept de country progressive ! Le violon acoustique faisant écho aux élans insoumis et rêveurs du merveilleux 'The Devil And The Opera House', une marche qui une fois tombée dans l’oreille n’en ressort plus. La basse presque funky de 'New Star Rising', une composition sur laquelle John semble beaucoup s’amuser ; ou encore, les vocalises rauques et cinglantes de notre homme, ouvrant le projet sur une intonation à laquelle il ne nous a guère habitués : à la manière d’un prédicateur impitoyable assénant son oracle accusateur (le titre éponyme, notamment). Adeptes de cette intransigeance incantatoire, découvrez donc le "Black Moon" d’ELP... N’oublions pas de mentionner le magistral et poignant duo de clôture, flirtant au plus près, quant à lui, avec les sphères du New-Age et du Rock symphonique. Dommage qu’il soit quelque peu privé de final, manquant de magnifier une émotion si bien dispensée tout au long de ces cinq minutes.

Alors d’accord, les compositions ne se classent peut-être pas toutes parmi les élites du genre, mais elles respirent l’énergie des forces tranquilles, qui vous traversent le corps de part en part, y imprégnant durablement leurs substances addictives. Avec "Raised In Captivity", John Wetton endosse tour à tour le costume du rocker endurci et celui du paladin en quête d’idéal. Ce projet conviendra aussi bien aux aficionados des rêveries aux couleurs d’hymnes scéniques qu’aux habitués de l’AOR à voltage de courant fort : un album épique, romantique, serein, décontracté, explosif. Rien de moins.

Un air de déjà entendu, malgré tout ? Peut-être. Allez, pour mémoire, un petit flashback, rien qu'un : on s'attendrait quasiment au refrain du 'The Last To Know' d'Asia, en lieu et place de celui de 'Don't Misunderstand Me'. Mais que c’est beau, tout cela !

Plus d'information sur http://www.johnwetton.co.uk



GROUPES PROCHES:
WETTON - DOWNES, THE URBANE, KING CRIMSON, ASIA, CYNOSURA, URIAH HEEP

LISTE DES PISTES:
01. Lost For Words - 05:07
02. Raised In Captivity - 06:18
03. Goodbye Elsinore - 04:42
04. The Last Night Of My Life - 05:52
05. We Stay Together (Bonus Track) - 04:25
06. The Human Condition - 05:21
07. Steffi’s Ring - 02:35
08. The Devil And The Opera House - 06:49
09. New Star Rising - 04:32
10. Don’t Misunderstand Me - 03:49
11. Mighty Rivers - 05:19


FORMATION:
Alex Machacek: Guitares / (piste 04)
Anneke van Giersbergen: Chant (piste 11)
Billy Sherwood: Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Flûte,
Eddie Jobson: Violon, (piste 08)
Geoff Downes: Claviers / (piste 07)
John Wetton: Chant / Basse / Claviers / Guitare acoustique,
Mick Box: Guitares / (piste 09)
Robert Fripp: Guitares / (piste 02)
Steve Hackett: Guitares / (piste 03)
Steve Morse: Guitares / (piste 01)
Tony Kaye: Claviers / (pistes 06 et 10)


TAGS:
80's, Epique, Neo
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC JOHN WETTON
DERNIERE ACTUALITE
Décès de JOHN WETTON (King Crimson, Asia,..)
Toutes les actualités sur JOHN WETTON
NOTES
- /5 (0 avis) 2.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ASH RA TEMPEL (ASHRA): Walkin' The Desert (1989)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MONKEY3: Beyond The Black Sky (2011)
STONER Ni Rock stoner ni progressif, mais un peu les deux à la fois, Monkey3 ne deçoit pas et fait de Beyond The Black Sky une de sorties majeures de ces derniers mois. Indispensable.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JOHN WETTON
JOHN-WETTON_Live-via-Satellite
Live Via Satellite (2015)
4/5
-/5
GLASS ONYON / ROCK
JOHN-WETTON_New-York-Minute
New York Minute (2015)
1/5
-/5
CHERRY RED RECORDS / ROCK
JOHN-WETTON_Rock-Of-Faith
Rock Of Faith (2003)
3/5
5/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK ATMOSPHERIQUE
JOHN-WETTON_Amorata
Amorata (2003)
4/5
-/5
METAL MIND / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020