MW / Accueil / Chroniques / BLACK STONE CHERRY: Between The Devil And The Deep Blue Sea
GROUPE/AUTEUR:

BLACK STONE CHERRY

(ETATS UNIS)

TITRE:
BETWEEN THE DEVIL AND THE DEEP BLUE SEA
ANNEE PARUTION:
2011
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
HARD ROCK
"Between The Devil And The Deep Blue See" est malheureusement trop calibré pour les radios US avec des titres un peu légers."
MR.BLUE - 22.07.2011 -
"Souvenez-vous…" (pour citer notre Michel Drucker national), c'était en 2006 et Black Stone Cherry sortait son premier album, éponyme de surcroit, et le monde du Rock prenait alors une petite claque de la part de ces jeunes américains. Depuis, le groupe n'a cessé de prendre de l'ampleur, de tourner et d'asseoir sa crédibilité avec "Folklore And Superstition" en 2008. Dire qu'ils étaient attendus au tournant avec cette nouvelle offrande est un doux euphémisme.

Produit par Howard Benson (Motörhead, Sepultura…) et à l'artwork laissant présager du sombre, l'album démarre sous les meilleurs auspices avec un "White Trash Millionaire" direct et délicieusement crade. La voix inimitable de Chris Robertson se veut toujours aussi râpeuse et travaillée au Destop, sur un riff qui siérait comme un gant au Black Label Society. La production est colossale et le hit fera malheur en concert. "Killing Floor" enchaine avec la même énergie sur ce bon vieil Hard Rock Sudiste aux relents de bayou. Et puis arrive "In My Blood". Ca sent d'entrée de jeu notre bon vieux Lynyrd Skynyrd, et même si le titre est plaisant, l'auditeur sourcille sur la fin : "Y'a un truc qui cloche", nous sommes tombés trop vite trop loin de l'ambiance de départ.

Et malheureusement, la suite ne nous remettra pas sur les rails."Won't Let Go", "I Like Roll" et "Can't You See" (parmi d'autres) sont très convenus et il est très facile de décrocher avant la fin. On pense parfois aux titres les plus faiblards et guimauves d'un Mike Tramp époque "More To Life Than This" (avec le gros son en plus) ou les plus consensuels de Nickelback. Et que dire du "Die For You" final plus que niais dans ses propos. Premier degré manqué ou second degré raté ? "All I'm Dreamin' Of", ballade sudiste et acoustique très Skynyrd sonne plutôt bien (dans la veine de l'album précédent) mais au milieu de ces fadaises ne fait presque plus envie.

Alors bien sûr, l'impression n'est pas si radicale et l'album se voit ponctué de quelques titres qui au milieu de tout cela prennent des allures de pépites, comme "Change", plus dynamique et honnête, "Such A Shame", ou l'excellent "Blame It On The Boom Boom" et ses chœurs addictifs (en écoute ici), mais la majorité semble, et c'est ce que vous lirez souvent à propos de "Between The Devil And The Deep Blue See", calibrée pour les radios US et surtout trop légère… Rien ne tient au corps malgré l'impression de contenu.

Voilà ! Nous sommes bel et bien dans une histoire de contenant et contenu. Et si le premier est bien palpable, l'autre l'est peu. Un déséquilibre qui fait sonner creux en somme. Dommage ! Même si les concerts de Black Stone Cherry restent toujours un plaisir, les fans attendront de pied ferme la prochaine production sur laquelle, nous l'espérons, le groupe retrouvera tout le mordant qui a fait sa rapide renommée.

Plus d'information sur http://blackstonecherry.com/


GROUPES PROCHES:
LED ZEPPELIN, LYNYRD SKYNYRD, TRACER, MOLLY HATCHET, ELDORADO, BLACKWATER JAMES, DOG N STYLE

LISTE DES PISTES:
01. White Trash Millionaire – 03:18
02. Killing Floor – 04:00
03. In My Blood – 03:47
04. Such A Shame – 03:25
05. Won't Let Go - 03:17
06. Blame It On The Boom Boom – 03:09
07. Like I Roll – 03:31
08. Can't You See – 03:31
09. Let Me See You Shake – 03:05
10. Stay – 03:22
11. Change – 03:03
12. All I'm Dreamin' Of – 03:38
13. Staring At The Mirror – 03:22
14. Fade Away – 03:45
15. Die For You – 03:14


FORMATION:
Ben Wells: Guitares / Sitar, Banjo, Choeurs
Chris Robertson: Chant / Guitares
John Fred Young: Batterie
Jon Lawhon: Basse / Choeurs


TAGS:
Chant éraillé, Raw, Sudiste
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC BLACK STONE CHERRY
DERNIERE ACTUALITE
BLACK STONE CHERRY : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BLACK STONE CHERRY
 
DERNIER ARTICLE
Le temps de la maturité

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BLACK STONE CHERRY
 
NOTES
 
2/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BLACK STONE CHERRY
 
BLACK-STONE-CHERRY_Black-To-Blues-Vol-2 Black To Blues, Vol. 2 (2019)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_FAMILY-TREE Family Tree (2018)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Black-To-Blues Black To Blues (2017)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Kentucky Kentucky (2016)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Magic-Mountain Magic Mountain (2014)
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Between-The-Devil-And-The- Between The Devil And The Deep Blue Sea (2011)
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Folklore-And-Superstition Folklore And Superstition (2008)
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Black-Stone-Cherry Black Stone Cherry (2006)
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020