GROUPE/AUTEUR:

FLESHGOD APOCALYPSE

(ITALIE)

TITRE:
AGONY (2011)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DEATH METAL

""
NOISE - 26.07.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Fondé en 2007 à Rome, Fleshgod Apocalypse nous propose avec "Agony" son deuxième album studio, deux ans après un "Oracle" qui avait fait l'effet d'une bombe dans le milieu métallique. Il faut dire que la musique du groupe est un concentré d'énergie mixant le brutal-death-métal avec des aspects techniques et symphoniques. Depuis, le groupe a tourné avec la crème du genre (Behemoth, Napalm Death, Suffocation ou encore Hate Eternal), preuve d'un potentiel gigantesque entrevu dans la formation italienne.

Ce deuxième album arrive un an après un Ep, "Mafia", qui confirmait un talent certain tout en faisant patienter les fans. "Agony" nous arrive donc enfin et sans faire durer le suspens Fleshgod Apocalypse franchit un palier supplémentaire en proposant un disque de grande classe. Le groupe a choisit de mixer les aspects symphoniques et death-brutal plutôt que de les séparer, et le résultat est de haute volée, absolument ébouriffant tant la mayonnaise prend à merveille. Le tout donne naissance au rejeton caché de Deicide et d'Apocalyptica, voire de Therion. Une sorte de Mekong Delta en plus digeste et donnant quasiment naissance à un genre nouveau: le death-symphonique-ultra-brutal.

Rien n'est à jeter sur une galette où les titres s'enchainent sans pause, la fin d'un titre étant souvent le commencement du suivant. La brutalité musicale est parfaitement contrebalancée par les éléments symphoniques, instrumentaux la plupart du temps, mais aussi avec quelques voix d'opéras placées intelligemment.

Et même si l'ensemble est très cohérent, aux allures de concept-album, hormis introduction et conclusion, chaque titre commençant par "The", certains se détachent plus que d'autres. Ainsi, "The Egoism" et son break d'opéra est grandiose, d'une rare puissance tout en ayant cette classe qui sied au symphonique. De même, "The Betrayal" embarque son auditoire avec des soli très techniques mais superbement mélodiques, très purs et aériens, le tout avant qu'un break symphonique ne nous fasse débarquer sur un "The Forsaking" de toute beauté, plus calme musicalement avec juste un chant hurlé et désespéré se mariant parfaitement aux mélodies de piano.

Si l'on ajoute à cela de grands morceaux comme "The Hypocrisy", véritable perle symphonique aux accents grandiloquents comme savait si bien le faire Dimmu Borgir, "The Imposition" ou "The Violation" et ses allures de musique de films, nous frisons carrément la perfection musicale. Bien sûr, certains reprocheront à l'ensemble un aspect pompeux, très technique et parfois un peu répétitif, mais il faut faire l'effort de rentrer dans ce majestueux édifice tant le voyage en vaux la chandelle.

Fleshgod Apocalypse réussit donc un coup de maître avec ce deuxième opus. Il a toutes les armes en main pour devenir un très gros groupe de la scène death-métal mondiale. Il lui reste à présent à bien retranscrire l'extrême richesse de sa musique sur les planches, ce qui sera sans doute son plus gros défi.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/fleshgodapocalypse



GROUPES PROCHES:
DEICIDE, MEKONG DELTA, THERION, APOCALYPTICA, DIMMU BORGIR

LISTE DES PISTES:
01. Temptation (01:48)
02. The Hypocrisy (05:31)
03. The Imposition (04:58)
04. The Deceit (06:03)
05. The Violation (04:19)
06. The Egoism (06:23)
07. The Betrayal (05:31)
08. The Forsaking (05:38)
09. The Opression (06:05)
10. Agony (03:34)


FORMATION:
Cristiano Trionfera: Guitares
Francesco Ferrini: Claviers / Piano
Francesco Paoli: Batterie
Paolo Rossi: Chant / Basse
Tommaso Riccardi : Chant / Guitares


TAGS:
Chant grunt/growl, Symphonique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FLESHGOD APOCALYPSE
DERNIERE ACTUALITE
FLESHGOD APOCALYPSE: Les détails sur "Veleno"
Toutes les actualités sur FLESHGOD APOCALYPSE
DERNIER ARTICLE
Evil Or Die Fest 2019 - 19 Octobre 2019 - Roeselare (Belgique)
Pour cette nouvelle édition le Evil Or Die a encore mis les petits plats dans les grands avec une belle brochette de groupes et des têtes d'affiches de grande qualité. Tous les articles sur FLESHGOD APOCALYPSE
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
YES: The Yes Album (1971)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KISS: Unmasked (1980)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FLESHGOD APOCALYPSE
FLESHGOD-APOCALYPSE_Veleno
Veleno (2019)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
FLESHGOD-APOCALYPSE_King
King (2016)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020