ARTISTE:

PATRICK RONDAT

(FRANCE)
TITRE:

AN EPHEMERAL WORLD

(2004)
LABEL:

NTS

GENRE:

GUITAR HERO

TAGS:
Technique
""
YATH (12.05.2004)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ils font peur... Les albums solo des guitare-héros me font peur. Ce genre de disque s’adresse souvent à quelques amateurs (souvent musiciens eux-mêmes) et finit tout le temps par ennuyer les autres auditeurs. Notre P.Rondat national se lance dans l’affaire et revient en 2004 avec ce nouvel album, Ephemeral World. Alors, encore déçus ?

Pas tant que ça en fait. Si on reste dans le domaine de l’instrumental et avec un niveau de sophistication musicale assez élevé, Rondat réussit le pari de faire oublier que c’est son album solo. Je m’explique : à l’écoute de ce disque, on a l’impression que c’est l’oeuvre d’un véritable groupe. Une sorte de compilation des morceaux instrumentaux de groupes de métal progressif. Pour réussir ce pari, Rondat n’hésite pas à se mettre au piano et à mettre légèrement sa guitare en retrait sur certains passages. Mais attention, il ne faut pas non plus exagérer, la guitare tient quand même la place d’honneur sur An Ephemeral World et les traditionnelles démonstrations de style sont bel et bien présentes.

Le style pratiqué est du pur métal progressif, dans la veine de Dream Theater. C’est là que le bas blesse justement. Les compositions ne sont pas très originales et restent assez prévisibles. Même si certains titres ressortent du lot, comme les très lourds « Donkeys Island » et « Tethys ».

Il n’y a pas grand chose à dire en fait sur An Ephemeral World : assez original et plaisant dans la démarche mais bien trop banal par le contenu, car même si personne ne peut nier le talent et la musicalité, il reste une certaine prévisibilité due à la multitude de projets solo de guitaristes surdoués.

Les amateurs y trouveront certainement leur compte, ainsi que les fans de Dream Theater (voire Elegy, groupe principal du guitariste) qui apprécient particulièrement les passages instrumentaux hautement sophistiqués. Un disque très réussi pour une fan-base particulièrement visée.


Plus d'information sur http://www.rondat.com





LISTE DES PISTES:
01. Welcome To The Donkey's Island
02. Donkey's Island
03. Ephemeral World
04. Born To Buy
05. Tethys
06. Twighlight
07. Avalonia
08. Ispahan
09. Circle
10. 614 Hso
11. Partita N°1 For Violin Solo (j.s. Bach)

FORMATION:
Dirk Bruinenberg: Batterie
Patrice Guers: Basse
Patrick Rondat: Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PATRICK RONDAT: La vidéo de 'The Day After' en ligne
DERNIERE INTERVIEW
PATRICK RONDAT GARE DE L'EST (LE 4 JUILLET 2008)
Juste avant de se rendre à Nancy pour un Masterclass, nous avons rencontré Patrick Rondat qui répond à vos questions. Une interview avec LE guitar hero français dont le talent légendaire n’a d’égal que la gentillesse !
 
AUTRES CHRONIQUES
UK: First Album (1978)
ROCK PROGRESSIF -
NU: No Hay Ningun Loco (1986)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021