ARTISTE:

TANGERINE DREAM

(ALLEMAGNE)
TITRE:

LE PARC

(1985)
LABEL:

CASTLE

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
80's, Chant féminin, Electro, FM, Instrumental, Planant, Planant, Space
""
REALMEAN (29.07.2011)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En choisissant de décliner ce projet en neuf segments musicaux évoquant quelques-uns des parcs les plus célèbres du globe, nos Allemands du rêve mandarine nous invitent en quelque sorte à repartir en voyage autour du monde. Un voyage placé cette fois sous la couleur verdoyante des espaces naturels oxygénant nos grandes cités urbaines. Rappelons que cette inspiration au parfum d’ubiquité planétaire est assez récurrente, les ambiances évoquées par la musique de Tangerine Dream favorisant volontiers la pluralité des dimensions culturelles ou géographiques. Cette vision d’ensemble de l’univers et de l’humanité a parfois pris des allures tout à fait explicites, comme ce fut le cas avec la narration murmurée du magistral 'Kiew Mission', égrenant les noms de nos continents (album "Exit"). Conséquence immédiate de cette construction, pour une durée totale d’un peu plus de 40 minutes, le projet n’aligne que des titres de courtes durées, le tiers n’affichant guère plus de 3 minutes. Qu’en est-il de la pertinence de chacun ? Et de la cohérence du projet ?

A tout seigneur tout honneur, le titre éponyme est incontestablement le meilleur moment de l’album, et ce n’est pas un hasard s’il s’est emparé du thème de la série TV américaine Street Hawk, imaginée par Robert Wolterstorff, Bruce Lansbury et Paul Belous, une série ayant rencontré un franc succès dans les années 80. Avec un habillage un peu plus techno, ce superbe morceau n’aurait pas dépareillé sur "Exit", évoqué plus haut ; ici, revêtue d’une parure synthétique aux reflets mordorés, plus cosmique que jamais, la composition semble transcender le temps et l’espace, à la manière des élans épiques affectionnés par un Jean-Michel Jarre en veine d’inspirations musicales conquérantes.

A l’image de la structure de l’édifice, la vocation émotionnelle de l’album est plutôt bien cernée et partage le programme selon deux axes tranchés qui débarrassent l’espace auditif de détours et de retours thématiques (certains auditeurs, c’est vrai, pourraient éventuellement se laisser gagner par l’ennui) : les claviers sont scintillants, aériens, reposants, épaulés essentiellement de mid-tempo, sur la première moitié du projet (jusqu’à 'Tiergarten'). Un break est ménagé, avec 'Zen Garden', égarant l’auditeur dans une brume sirupeuse, d’où surgiront quelques évanescentes et lointaines vocalises féminines - contre toute attente, la pratique n’étant pas très fréquente dans cette œuvre mandarinienne ; mais il faut dire que cette interruption médiane, renouant avec les mondes de l’étrange, produit son petit effet. S’ensuit une portion musicale à voltage plus élevé, aux sonorités combatives et aux rythmiques sensiblement plus empressées ('Le Parc', jusqu’à 'The Cliffs Of Sydney'). Enfin, la merveilleuse mélodie de 'Yellowstone Park', onirique à souhait, accompagnée (elle aussi) d'une vocalise angélique et cristalline, se réserve les honneurs de la conclusion du voyage. Fermez-les yeux... Vous n’avez rien d’autre à faire pour vous laisser emporter par cette ballade tombant des cieux.

Si l’ensemble dévoile finalement un schéma narratif traditionnel, mais néanmoins efficace, il en reste que l’on aurait aimé davantage d'arguments percutants, en matière de qualité de composition. Les excellents 'Cliffs Of Sydney', 'Yellowstone Park', l’entreprenant et audacieux 'Central Park', et bien entendu l’inoubliable titre éponyme illuminent cet album, mais ne suffisent pourtant pas à le propulser sur le parvis des élites de la discographie.


Plus d'information sur http://www.tangerinedream.org/



GROUPES PROCHES:
SULA BASSANA, PROGENIE TERRESTRE PURA, PYTHAGORAS, SANKT OTTEN, AXESS, ASH RA TEMPEL (ASHRA), AGITATION FREE, SPIRAL, A SILENT NOISE, MAXXESS

LISTE DES PISTES:
01. Bois De Boulogne (Paris) - 05:25
02. Central Park (New York) - 03:41
03. Gaudi Park (Guell Garden Barcelona) - 05:14
04. Tiergarten (Berlin) - 03:11
05. Zen Garden (Ryoanji Temple Kyoto) - 04:52
06. Le Parc (L.A. Street Hawk) - 03:21
07. Hyde Park (London) - 04:01
08. The Cliffs Of Sydney (Sydney) - 05:45
09. Yellowstone Park (Rocky Mountains) - 06:12

FORMATION:
Chris Franke: Claviers / Synthétiseur, Synthétiseur VCS3, Moog
Edgar Froese: Guitares / Basse / Claviers / Synthétiseur, Orgue, Mellotron, VCS3, Mellophonium
Johannes Schmoelling: Claviers / Synthétiseur
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TANGERINE DREAM: 50 ans de carrière et un nouvel album
DERNIER ARTICLE
EDGAR FROESE: Un oeil dans le rétro
Retour en video sur la carrière très prolifique du fondateur de Tangerine Dream
 
AUTRES CHRONIQUES
RUNNING WILD: Branded And Exiled (1985)
HEAVY METAL -
LORDI: Get Heavy (2002)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TANGERINE DREAM
TANGERINE-DREAM_Quantum-Gate
Quantum Gate (2017)
3/5
5/5
KSCOPE / ROCK ATMOSPHERIQUE
TANGERINE-DREAM_Melrose
Melrose (1990)
3/5
4/5
PRIVATE MUSIC / ROCK ATMOSPHERIQUE
TANGERINE-DREAM_Optical-Race
Optical Race (1988)
4/5
2/5
PRIVATE MUSIC / ROCK ATMOSPHERIQUE
TANGERINE-DREAM_Tyger
Tyger (1987)
4/5
4/5
JIVE / ROCK ATMOSPHERIQUE
TANGERINE-DREAM_Underwater-Sunlight
Underwater Sunlight (1986)
4/5
4/5
CASTLE / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020