GROUPE/AUTEUR:

PRETTY MAIDS

(DANEMARK)

TITRE:
STRIPPED (1993)
LABEL:
COLUMBIA
GENRE:
ROCK

""
LOLOCELTIC - 18.08.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
La reconnaissance peut parfois avoir des effets indésirables. C'est peut-être ce que les Danois de Pretty Maids vont finir par penser. Alors que le faible "Jump The Gun" n'avait pas été à la hauteur du superbe "Future World" qui l'avait précédé, voilà qu'après un excellent "Sin-Decade", le quatuor doit subir la pression de son label pour une opération à visée commerciale. En effet, la reprise du "Please Don't Leave Me" de Sykes et Lynott a rencontré un véritable succès sur les ondes. Du coup, les dirigeants de Columbia insistent auprès de Atkins, Hammer & Cie pour qu'ils fassent preuve de douceur sur leur nouvel opus, histoire de continuer à caresser les radios dans le sens du poil.

Si l'idée de base peut paraître intéressante, certains groupes métalliques s'étant frotté avec succès à l'exercice du unplugged, ce dernier nécessite cependant inspiration et motivation, deux ingrédients qui semblent malheureusement absents sur la majorité des titres de ce "Stripped" à la pochette hideuse. Entre les relectures acoustiques d'anciens titres, les reprises d'autres artistes et la réutilisation de morceaux déjà proposés à l’ occasion de l’Ep "Offside" qui avait servi d'échauffement au nouveau line-up, il ne reste pas grand chose de réellement nouveau à se mettre dans les oreilles. Pourtant, "If It Ain't Gonna Change" fait illusion, à la fois délicat et dynamique, et porté par le chant toujours aussi accrocheur de Ronnie Atkins, alors que "Too Late, Too Loud" fait preuve d'une énergie absente sur l'essentiel de cet opus.

Malheureusement, entre la version acoustique de "Please Don't Leave Me", réchauffée et racoleuse, les gentilles ballades "In The Mind Of The Young" et "I'll Be There" à chanter autour d’un feu de camp, ou l'indigeste version piano-chant de "Savage Heart", l'attention s'est envolée depuis longtemps. Seul un "Say The Word" un peu plus produit et la reprise du "'39" de Queen réussissent à surnager.

Cela ne sera pas suffisant pour sauver un album qui pourra au maximum envisager une existence de bande-son pour ascenseur, ceci malgré les efforts louables de Ronnie Atkins, et alors que la question du crédit de Michael Fast se pose, la batterie n'étant présente qu'à de rares occasions. Voilà ce qu'on appelle un plantage dans les grandes largeurs: les amateurs de gros riffs ne se laisseront pas abuser plus d'un ou deux titres, alors que les oreilles en recherche de douces mélodies décrocheront rapidement elles-aussi devant la platitude de l'ensemble. Il est donc urgent pour Pretty Maids de rebrancher les amplis et de nous balancer à nouveau le métal racé qui a fait sa réputation.

Plus d'information sur http://www.prettymaids.dk/



GROUPES PROCHES:
TRAIL OF MURDER, PLEASURE DOME, HERMAN FRANK, HAMMERFALL, SEVEN TEARS, EVIDENCE ONE, PLACE VENDOME, PINK CREAM 69, CRYSTAL EYES, SHAKRA

LISTE DES PISTES:
01. If It Ain't Gonna Change - 3:36
02. Please Don't Leave Me [Acoustic Version] - 3:22
03. In The Mind Of The Young - 4:13
04. Too Late, Too Loud - 3:33
05. Say The Word - 4:45
06. '39 - 3:19
07. Heartbeat From Heaven - 3:53
08. How Does It Feel - 4:26
09. I'll Be There - 3:05
10. Savage Heart [Piano Version] - 4:13


FORMATION:
Dominic Gale: Claviers / Piano
Ken Hammer: Guitares
Kenn Jackson: Basse
Michael Fast : Batterie
Ronnie Atkins: Chant


TAGS:
Accessible / FM, Acoustique, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PRETTY MAIDS
DERNIERE ACTUALITE
PRETTY MAIDS: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur PRETTY MAIDS
DERNIER ARTICLE
RAISMES FEST 2012 - 08 SEPTEMBRE 2012
Le festival de Raismes est de retour pour une édition réussie et ensoleillée. Tous les articles sur PRETTY MAIDS
NOTES
- /5 (0 avis) 1.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KAMELOT: Eternity (1995)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
WARRANT: Dog Eat Dog (1992)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PRETTY MAIDS
PRETTY-MAIDS_Undress-Your-Madness
Undress Your Madness (2019)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Kingmaker
Kingmaker (2016)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Louder-Than-Ever
Louder Than Ever (2014)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Motherland
Motherland (2013)
4/5
3.7/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Pandemonium
Pandemonium (2010)
4/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020