GROUPE/AUTEUR:

WHITE WIDDOW

(AUSTRALIE)

TITRE:
SERENADE (2011)
LABEL:
AOR HEAVEN
GENRE:
A.O.R.

""
LOLOCELTIC - 23.08.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En 2010, les Australiens de White Widdow ouvraient une faille dans le système spatio-temporel pour nous renvoyer en plein milieu des années 80 avec un hard FM joliment carrossé mais pas original pour un sou. Un an plus tard, le quintet de Melbourne remet le couvert avec son nouvel opus intitulé "Serenade". Toujours distribué par le tandem franco-allemand Bad Reputation/AOR Heaven, et avec un line-up inchangé, le combo des frères Millis a de nouveau confié le mix de son nouvel album à des mains suédoises, en l'occurrence, celles expertes de Pelle Saether (Grand Design). Autant dire que pour une formation à qui il était reproché son manque de prise de risque, il n'est pas particulièrement encourageant de constater aussi peu de changement entre deux albums.

Pourtant, la progression est incontestable avec une production parfaitement chromée indispensable à une œuvre digne de ce nom dans ce style musical, ainsi qu'une interprétation sans faille. De plus, le combo aussie muscle son jeu à l'occasion de quelques titres ("Reckless Nights" et ses intonations à la Danger Danger). Sans être révolutionnaire, l'ensemble se laisse agréablement écouter et débute sur d'excellentes bases, variant les tempi juste ce qu'il faut à l'occasion d'un "Do You Remember Me", mid-tempo très leppardien, ou plus tard, avec la power-ballade "Patiently", tout ce qu'il y a de classique pour le genre.

Le reste est en général basé sur un modèle récurrent, à savoir des claviers très 80's en nappes omniprésentes, des refrains relativement accrocheurs ("Serenade") soutenus par des chœurs et harmonies typiques du style et de la période de référence, ainsi que quelques soli de belle qualité ("Cry Wolf"). Malheureusement, la seconde partie souffre d'un sérieux coup de mou provoqué par des titres un léger cran en dessous ("Show Your Cards", "Mistake") et par la répétition un peu trop systématique du format et des éléments utilisés.

Dommage car White Widdow possède clairement tous les éléments pour s'imposer au sein du paysage d'un AOR/Hard FM en pleine résurrection. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard si les Australiens ont été retenus au programme du Firefest 2011. Malgré tout, si les progrès sont sensibles à l'occasion de ce "Serenade", ils ne sont pas encore suffisants pour rendre le quintet incontournable. White Widdow n'en reste pas moins une formation sur laquelle il est possible de fonder des sérieux espoirs pour l'avenir, à condition de finir pas se construire une identité plus affirmée.

Plus d'information sur http://www.whitewiddow.blogspot.com/



GROUPES PROCHES:
MISS BEHAVIOUR, BON JOVI, FATE, SURVIVOR, TREAT, TOTO, ELEVENER, BROTHER FIRETRIBE, WIGELIUS, FREE SPIRIT

LISTE DES PISTES:
01. Cry Wolf - 5:06
02. Strangers In The Night - 3:56
03. Do You Remember Me - 4:31
04. Reckless Nights - 4:14
05. How Far I Run - 4:56
06. Serenade - 4:23
07. Show Your Cards - 4:05
08. Mistake - 4:05
09. Patiently - 5:46
10. Love Won't Wait - 4:35


FORMATION:
Enzo Almanzi: Guitares
Jim Naish: Batterie
Jules Millis: Chant
Trent Wilson: Basse
Xavier Millis: Claviers


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
PETE_T - 26/08/2011 -
0 0
3/5
7,5/10
C'est policé, cela reste dans les carcans du genre mais c'est bien fait, écoutable de bout en bout avec un manque évident de variétés dans les sonorités employées.
Pas forcément un incontournable du genre (notre ami LoloCeltic l'a bien expliqué dans sa chronique) mais un très bon moment à passer en compagnie de White Widdow. Je confirme donc la note de mon collègue.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WHITE WIDDOW
DERNIERE ACTUALITE
WHITE WIDDOW: Nouvel album en octobre
Toutes les actualités sur WHITE WIDDOW
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
N.K.V.D.: Vlast (2011)
BLACK METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KOTEBEL: Fragments Of Light (2003)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WHITE WIDDOW
WHITE-WIDDOW_Victory
Victory (2018)
3/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
WHITE-WIDDOW_Silhouette
Silhouette (2016)
3/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
WHITE-WIDDOW_Crossfire
Crossfire (2014)
4/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
WHITE-WIDDOW_White-Widdow
White Widdow (2010)
3/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020