GROUPE/AUTEUR:

TIDES FROM NEBULA

(POLOGNE)

TITRE:
EARTHSHINE (2011)
LABEL:
MYSTIC
GENRE:
POST ROCK

""
CHILDERIC THOR - 31.08.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Une (belle) pochette aux couleurs soyeuses et automnales et un premier album – Aura – qui a permis à ses géniteurs il y a deux ans de faire parler d’eux au sein d’une sphère post-rock à bout de souffle et d’idées, et ce faisant de décrocher la première partie de la tournée de leurs comptriotes de Riverside, nous ont donc mis l’eau à la bouche au moment de plonger dans ce Earthshine, sinon attendu au moins espéré comme une confirmation.

Las, Tides From Nebula fait plus que décevoir avec cette seconde échappée trop linéaire et vierge de la moindre touche d’originalité pour emporter l’adhésion, si ce n’est celle, peut-être, des amateurs du dernier rang. Entendons-nous bien, Earthshine n’est pas un mauvais album, celui-ci étant parsemé de quelques majestueux passages (durant les longs "Caravans", qui s’énerve – heureusement - un peu en cours de route et "Siberia" par exemple) cependant que les Polonais y font montre d’un savoir-faire et d’une technique évidents, seulement un album de plus (chez ceux pour qui un verre est à moitié plein) ou de trop (pour les autres).

Et vous nous pardonnerez l’emploi de ce terme un peu grossier : ce disque est surtout chiant. Agréable mais vide. L’électro-encéphalogramme désespérement plat, il ne s’y passe rien, ou presque... Tides From Nebula à force de vouloir peindre sa musique avec des couleurs pastels, finit par sombrer dans une abstraction un peu floue, confondant vibrations impressionnistes et vacuité des atmosphères. De fait, lorgnant vers Explosions In The Sky ou God Is An Astronaut, le groupe montre les limites d’un genre, le Post Rock, qui semble depuis longtemps avoir tout dit car reproduisant jusqu’à l’indigestion toujours les mêmes lignes de guitares stratosphériques, ces mêmes plans de batterie pointilliste, ces mêmes ambiances à la fois évanescantes et terreuses mais qui ne décollent jamais vraiment.

Du coup, on ne retient (presque) rien de cet opus pourtant porteur de grandes promesses dont seuls quelques riffs un peu plus métalliques que les autres réussissent à nous maintenir éveillé. Certes, nous en attendions peut-être trop mais tout de même davantage que ce Earthshine inoffentif, parfait comme somnifère, beaucoup moins comme moyen de transport vers un ailleurs que le genre a pu nous offrir à ses débuts, ce qu’il ne parvient plus guère à réaliser ou alors à doses malheureusement homéopathiques.

Plus d'information sur http://www.tidesfromnebula.com



GROUPES PROCHES:
RANDOM TOUCH, LUNATIC SOUL, GOD IS AN ASTRONAUT

LISTE DES PISTES:
01. These Days, Glory Days - 06:45
02. The Fall Of Leviathan - 08:29
03. Waiting For The World To Turn Back - 03:06
04. Caravans - 09:59
05. White Gardens - 06:13
06. Hypothermia - 02:40
07. Siberia - 10:04
08. Cemetery Of Frozen Ships - 05:49


FORMATION:
Adam Waleszynski: Guitares
Maciej Karbowski: Guitares / Claviers
Przemek Weglowski: Basse
Tomasz Stolowski: Batterie


TAGS:
Instrumental, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TIDES FROM NEBULA
DERNIERE ACTUALITE
TIDES FROM NEBULA: Nouvel album en septembre
Toutes les actualités sur TIDES FROM NEBULA
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEADLY CARNAGE: Sentiero II - Ceneri (2011)
BLACK METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SIXX A.M.: This Is Gonna Hurt (2011)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TIDES FROM NEBULA
TIDES-FROM-NEBULA_From-Voodoo-to-Zen
From Voodoo To Zen (2019)
4/5
-/5
LONG BRANCH RECORDS / POST ROCK
TIDES-FROM-NEBULA_Safehaven
Safehaven (2016)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
TIDES-FROM-NEBULA_Eternal-Movement
Eternal Movement (2013)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020