GROUPE/AUTEUR:

KENNY WAYNE SHEPHERD

(ETATS UNIS)

TITRE:
HOW I GO (2011)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
BLUES

""
MR.BLUE - 02.09.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Kenny Wayne Shepherd est un guitariste qui, très jeune, s'est trouvé jeté en pâture devant des millions d'américains comme LE nouveau jeune prodige qui fait revivre le Blues (il partage la scène avec Bryan Lee à 13 ans) ! Il sort son premier album en 1995 et très vite tout le monde se l'arrache. Les disques se vendent par cartons complets et les stars internationales se payent ses services en ouverture comme les Stones en 1999, Lynyrd Skynyrd en 2007, mais aussi Aerosmith, Van Halen ou encore Bob Dylan. En 2004, Shepherd, qui souhaite faire évoluer sa musique en lui donnant un côté Rock Indépendant, propose "The Place You're In" mais les fans ne suivent pas et veulent du Blues. Donc, après leur en avoir donné avec un album de reprise en 2007, il enfonce le clou en 2011 avec ce "How I Go". Et pour cela, il va débaucher une rythmique de rêve (malheureusement sous employée ici, comme si Ritchie Blackmore venait jouer pour Lorie) en la présence de Tony Franklin, le bassiste Fretless légendaire, et Chris Layton, ancien compagnon de Stevie Ray Vaughan.

Envoyant sans trop de trippes une sorte de Crossover entre le Blues le plus propre (parfois maquillé pour faire plus vrai comme sur "Come On Over") et la Pop-Rock FM, rien de bien original ne brille sous le soleil de l'américain et de nombreux riffs et gimmicks vous rappelleront d'autres titres des horizons susmentionnés ("Cold" en est le parfait exemple). Mais il faut avouer que, passée la mise en bouche un peu mou du genou qu'est "Never Lookin' Back", assez convenue et lisse, les choses s'améliorent assez vite. "Come On Over" fait déjà meilleure figure, la voix de Noah Hunt se faisant plus marquée sur ce ton posé, et le riff un peu plus sale (l'orgue y est pour beaucoup). "Yer Blues" permet ensuite aux petits jeunes de découvrir toute la richesse des Beatles. Sympathique (bien que non réarrangée) et agrémentée d'un solo où Kenny se lâche vraiment, elle relève le niveau générale de l'album.

Durant ces 17 titres, la formation fera un petit tour à travers les Etats-Unis, histoire de contenter tout le monde. Nous avons donc dans le désordre du Blues à l'ancienne gavé de piano bar et de fumée sur un "Backwater Blues" qui s'emporte joyeusement après une intro très Roots (les puristes risquent de ne pas apprécier cette reprise de Bessie Smith pourtant pas mauvaise), du Blues enlevé teinté de Rock avec les électriques "The Wire, "Cryin' Shame" ou "Butterfly", du Blues acoustique et personnel avec tous les bons sentiments d'un "Who's Gonna Catch You", du groove sur "Round And Round" ou encore un "Dark Side Of Love" fort agréable (il ne manque que les cuivres), et, vous l'aurez deviné, du bon vieux Strut avec… "Strut" où piano et guitare se partagent la scène avec un plaisir non feint.

Au rayon ballade et malgré quelques craintes, ça joue plutôt bien avec l'éternelle "Show Me The Way Back Home" semi-acoustique au clavier vintage, et "Anywhere The Wind Blows" dont le refrain vient un peu casser la jolie noirceur apparente (quel dommage car ce titre possède un beau potentiel).
Pour conclure, Kenny Wayne Shepherd semble faire du Blues sans en avoir l'âme (contrairement à un Joe Bonamassa, à génération identique), mais comme il possède pour lui une bonne maîtrise de l'instrument et une équipe solide derrière, un sens efficace de la compo et des arrangements, il parvient à proposer de bons moments dans cette galette fort remplie. Très sympathique pour les blueseux d'un soir mais à déconseiller aux initiés.

Plus d'information sur http://www.kennywayneshepherd.net/



GROUPES PROCHES:
WALTER TROUT, ERIC CLAPTON, RONNIE BAKER BROOKS, GARY MOORE, GARY HOEY, JOE BONAMASSA, ROBERT CRAY, JEFF HEALEY, AARON KEYLOCK, QUINN SULLIVAN

LISTE DES PISTES:
01. Never Lookin' Back - 04:14
02. Come On Over - 03:54
03. Yer Blues - 04:40
04. Show Me The Way Back Home - 05:23
05. Cold - 03:59
06. Oh, Pretty Woman - 03:52
07. Anywhere The Wind Blows - 05:29
08. Dark Side Of Love - 04:20
09. Heat Of The Sun -05:23
10. The Wire - 03:04
11. Who's Gonna Catch You Now - 04:31
12. Backwater Blues - 07:08
13. Strut – 03:37


FORMATION:
Chris Layton: Batterie
Kenny Wayne Shepherd: Chant / Guitares
Noah Hunt: Chant
Tony Franklin: Basse


TAGS:
Chant grave, Bluesy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KENNY WAYNE SHEPHERD
DERNIERE ACTUALITE
KENNY WAYNE SHEPHERD : Concert à Paris le 6 novembre prochain
Toutes les actualités sur KENNY WAYNE SHEPHERD
DERNIERE INTERVIEW
Rencontre avec le bluesman Kenny Wayne Sheperd à l'occasion de la sortie de "Lay it on Down".

NOTES
- /5 (0 avis) 2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ARKAN: Salam (2011)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PAIN OF SALVATION: Road Salt Two (2011)
METAL PROGRESSIF Alter-ego de Road Salt One, ce second volet est une nouvelle pierre qui s'ajoute au magnifique édifice musical construit par l'un des meilleurs groupes de ce début de XXIème siècle.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KENNY WAYNE SHEPHERD
KENNY-WAYNE-SHEPHERD_The-Traveler
The Traveler (2019)
5/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
KENNY-WAYNE-SHEPHERD_Lay-It-On-Down
Lay It On Down (2017)
4/5
5/5
MASCOT LABEL GROUP / GUITAR HERO
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020