ARTISTE:

ABDULLAH

(ETATS UNIS)
TITRE:

GRAVEYARD POETRY

(2002)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

STONER

TAGS:
Mélancolique, Old School
""
CHILDERIC THOR (13.09.2011)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Bien qu'officiellement toujours actif et réduit aux seuls Alan Seibert (guitare) et Steven Bateman (chant), Abdullah ne nous a plus rendu visite depuis six ans déjà et il ne s'agissait que d'un split partagé avec Dragonauta. Il n'en demeure pas moins que le groupe reste une figure du Doom traditionnel US, position qu'il doit à ses deux œuvres longue durée et notamment la seconde d'entre elles.

Sculptée en 2002, Graveyard Poetry est en effet une très belle pièce dont le combustible est à chercher (bien entendu) du côté du Sabbath originel (référence évidente sur "The Whimper Of Whipped Dogs") mais que les lignes vocales de Jeff Shirilla arriment clairement à la mouvance Stoner alors encore en pleine explosion. Le serviteur de dieu respecte à la lettre les règles du genre (riffs bien gras, ambiances sombres imprégnées de religiosité...) mais conserve toujours un côté très (Hard) Rock et accrocheur, à l'image du magnifique "Deprogramed", offrant ainsi une lecture très orthodoxe d'une musique, le Doom, qui n'oublie jamais d'où viennent ses racines.

De fait, ceux qu'effrayent les tendances monolithiques sinon masochistes que la sainte chapelle affectionne, devraient se laisser séduire par Graveyard Poetry gorgé de feeling, propulsé par des soli dignes du grand Tony Iommi, témoin ce "Strange Benedictions" flamboyant, et qui ne s'égare pas dans les méandres de compositions interminables, seuls deux morceaux dépassant la barre des sept minutes, le reste conservant un format des plus classiques. Non, Abdullah vidange des titres aussi efficaces que ramassés dont la lourdeur pachydermique ("Secret Teachings Of Lost Ages") n'empêche pas de faire parler la poudre. "Guided By The Spirit", "A Dark But Shining Sun" ou le quasi punk - et donc surprenant - "They, The Tyrants" alimentent par exemple l'opus d'une sève groovy qui donne envie de taper du pied et de téter des bières, plutôt que de ruminer son désespoir en solitaire dans sa chambre à coucher !

Dommage que les Américains ne se soient toujours pas décidés à lui offrir un véritable successeur. Dans tous les cas, les amateurs de pur Stoner Doom rugueux ne seront pas déçus par cette pépite qui doit également beaucoup de sa superbe au chant certes typique du genre, de Jeff Shirilla dont on aimerait bien aussi avoir des nouvelles...


Plus d'information sur http://www.myspace.com/abdullahrawk



GROUPES PROCHES:
GRAEME, BLACK SABBATH, PENTAGRAM


LISTE DES PISTES:
01. Rune - 00:27
02. Black Helicopters - 06:19
03. A Dark But Shining Sun - 03:36
04. The Whimper Of Whipped Dogs - 05:15
05. Deprogrammed - 03:55
06. Pantheistic - 03:41
07. Beyond The Mountain - 04:49
08. Salamander - 05:05
09. Strange Benedictions - 07:14
10. Secret Teachings Of Lost Ages - 04:06
11. Medicine Man - 04:37
12. Guided By The Spirit - 04:03
13. Behold A Pale Horse - 07:58
14. They, The Tyrants - 03:40

FORMATION:
Alan Seibert: Guitares
Ed Stephens: Basse
Jeff Shirilla: Chant
Jim Simonian: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
AATHMA: The Call Of Shiva (2009)
DOOM -
U.D.O.: Solid (1997)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022