ARTISTE:

ALPHAVILLE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

SALVATION

(1997)
LABEL:

WEA

GENRE:

POP

TAGS:
80's, Chant aigu, Chant grave, Electro, Symphonique
""
REALMEAN (19.09.2011)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après le brûlant "Prostitute", comment poursuivre l’aventure ? Un défi qui n’est pas facile à relever. Mais Alphaville ne semble pas avoir totalement renoncé aux amarres de l’opus précédent, l’espèce canine effilée représentée en devanture apparaissant déjà sur le booklet de ce dernier. Symbolique d’une musique au tempérament élancé et insoumis ? Et ce titre, "Salvation", n’est-il pas la réponse aux tourments et autres spirales de perdition évoqués au travers de "Prostitute" ? Bien joli, de conceptualiser l’œuvre du trio germanique, mais en bref, que vaut ce nouvel album, sur le plan émotionnel ? Là, nous avons le choix entre docteur Jekyll et M. Hyde

Si vous prêtez une oreille vagabonde à ce "Salvation", vous risquez bien de n’en retenir que la substance rythmique antidatée, louvoyant continuellement entre les territoires de la Techno, de la Dance et de l’électro. De 'Moonkey In The Moon' jusqu’à 'Soul Messiah', en passant par le stéréotypé 'Control' aux couleurs des bouillonnantes soirées disco des années 80, le projet peut ressembler de près à un terrain miné de poncifs musicaux dépassés, voire ringardisés en ce pré-millénaire de nouvelles générations rock totalement affranchies des vieux carcans. Exit, en tout cas, l’orchestration pléthorique de "Prostitute" ou de "Afternoons In Utopia".
Mais si vous laissez le charme agir, comme le disait si bien la publicité, vous découvrirez à quel point nos trois scientifiques de la synthpop réinventée ont tissé leur maillage onirique derrière ce déguisement électronique. Soyez attentif aux intonations de Marian Gold, sur 'Monkey In The Moon'; à l’hypnotique gimmick vocal de 'Spirit Of The Age'; ou encore, au refrain prophétique de 'Soul Messiah'. La recette faisant son œuvre, vous pourriez entrevoir la musique d’Alphaville vous ouvrir les portes d’un étonnant territoire spirituel… à des fins salvatrices. 'New Horizons', précédant tout juste la clôture de l’album, pourrait bien synthétiser l’objectif du projet, au gré de son balancement aux vertus sonores thérapeutiques. Mais avec Alphaville, il y a toujours une fin après la fin, et l’indicible 'Pandora’s Lullaby', qui n’apprivoisera pas immédiatement l’oreille, détient le secret d’une formule vocalo-symphonique concluant magistralement l’orientation émotionnelle de l’album.
Et puis, en évoquant la clôture, comment passer sous silence la romance aérienne portée par le sublime 'Inside Out', à l'autre extrémité ? D’emblée, Marian Gold y assoit la souveraineté de son extraordinaire vocal à l’amplitude tonale incomparable. Même éclat pour 'Flame', le slow scindant le programme en sa partie médiane: violons symphoniques, paroles enflammées, rythmique en mid-tempo inflexible et mélodie fabuleusement onirique. Cher monsieur, à l’intention de votre dulcinée, si vous deviez alphavillement déclarer votre… flamme, ne cherchez pas plus loin, vous avez trouvé. Un peu trop cliché ? Peut-être, mais un vrai-faux cliché, qui touche en plein cœur.

Quand on ne saisit pas promptement le sens musical d’une œuvre atypique, foisonnante ou complexe, on insiste, on creuse, on tend l’oreille. "Salvation" est un album très particulier; c’est justement parce qu’on le croit immédiatement accessible qu’il est tout à fait improbable, sans une assimilation méticuleuse, de soupçonner le niveau de son potentiel épicurien. Attention, une musique peut en cacher une autre!


Plus d'information sur http://www.alphaville.info/



GROUPES PROCHES:
M FALLAN, A-HA, RADIO DRIVE, KILLERPILZE


LISTE DES PISTES:
01. Inside Out - 05:17
02. Monkey In The Moon - 03:53
03. Guardian Angel - 04:14
04. Wishful Thinking - 03:47
05. Flame - 03:52
06. Point Of Know Return - 05:51
07. Control - 03:32
08. Dangerous Places - 03:58
09. Spirit Of The Age - 04:30
10. Soul Messiah - 04:52
11. New Horizons - 05:35
12. Pandora's Lullaby - 04:28

FORMATION:
Andy Richards: Claviers / Programmation
Anne Dudley: Cordes (arrangements)
Bernhard Lloyd: Composition, Claviers, Programmation
Carol Kenyon: Choeurs
Chris Hughes: Percussion
Elliott Randall: Guitares
John Altman: Cordes (arrangements)
Marian Gold: Composition, Chant, Claviers
Rainer Bloss: Composition (piste 12)
Ricky Echolette: Composition
Tessa Niles: Choeurs
Tim Cansfield: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
HATE FOREST: The Gates (2001)
BLACK METAL -
THE LOU GRAMM BAND: The Lou Gramm Band (2009)
A.O.R. -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALPHAVILLE
ALPHAVILLE_Catching-Rays-On-Giant-Special-Edi
Catching Rays On Giant (Special Edition) (2010)
4/5
5/5
UNIVERSAL / POP
ALPHAVILLE_Stark-Naked-And-Absolutely-Live
Stark Naked And Absolutely Live (2000)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / POP
ALPHAVILLE_Prostitute
Prostitute (1994)
5/5
-/5
WEA / POP
ALPHAVILLE_The-Breathtaking-Blue
The Breathtaking Blue (1989)
5/5
5/5
WEA / POP
ALPHAVILLE_Afternoons-In-Utopia
Afternoons In Utopia (1986)
5/5
4/5
WEA / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021