GROUPE/AUTEUR:

MADINA LAKE

(ETATS UNIS)

TITRE:
WORLD WAR III (2011)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

""
REALMEAN - 22.09.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Les Américains de Madina Lake ne manquent ni de coffre, ni de velléités combatives ! Il faut comprendre par là que l’interprétation (aussi bien instrumentale que vocale) milite avec ferveur pour partager sa conviction rock de nouvelle génération - avec plus ou moins de réussite, selon les moments. Voici donc le troisième volet de la trilogie Adalia initiée en 2007 (reportez-vous aux chroniques précédentes, pour reprendre le fil de l’aventure).

Du rock combatif ? Madina Lake ne pourra guère renier le concept, vocable oblige… "World War III" ! Et de facto, aussitôt dit, aussitôt Feu (pardon… fait !), le ton est annoncé sans perdre un instant : 'Howdy Neighbor' est une composition des plus nerveuses, assez représentative de ce qui attend l’auditeur tout au long de la galette. La musculature des guitares électriques et des percussions est généreusement exhibée, mais nouveauté sensible, le déballage de cette puissante armada rock n’entache en rien le soin apporté aux arrangements et aux vocalises. Comme en temps de guerre, chacun est à son poste… et s’attache consciencieusement à ce que son boulot soit exécuté selon les directives. Résultat ? Puissance et finesse du son se conjuguent assez bien. Un lead vocal rustique, mais s’affirmant pleinement, une instrumentation qui s’exprime avec clarté, aussi tonitruante que précise, et des chœurs aériens déboulant à point nommé.
Fidèle à sa marque de fabrique, l’approche mélodique ne cherche jamais à truster la composition, mais semble prendre part égale avec les autres composantes musicales, un peu comme si le jeu de la production consistait à faire de la narration un synonyme d’alternative artistique, plutôt qu’une résultante incontournable de l’orchestration globale.

En ligne de mire, une inspiration se revendiquant du Hard ? Les oreilles avisées répondront par la négative, sans hésiter. Seuls 'Blood Red Flags' et 'Hey Superstar' pourraient découler d’un penchant un peu plus hurlant. Si ce n’est du Hard, est-ce hardi ? Oui, on l’aura compris. Ici, aucune inclinaison pour les ballades évanescentes ou les atmosphères méditatives, et mieux vaut apprécier les six cordes aiguisées en doublage d’une rythmique galopante pour aborder cette 3ème Guerre dans de bonnes conditions. Ardu ? Oui et non. Quelques écoutes devraient suffire à cerner les intentions et les orientations musicales de nos Américains. Il faut noter par ailleurs que les interventions du clavier ne sont pas anodines; elles occupent une place non négligeable dans la construction de ce type de musique, affectionnant tout particulièrement les ponctuations, les virages sonores, les questions-réponses. Trois morceaux, en particulier, flirtent avec la pop-électro, à savoir 'Fireworks', 'We Got This' et 'Take Me Or Leave'. Mais on constate aisément que le clavier est assez présent sur l'ensemble, civilisant quelque peu le propos du quatuor.

Une curiosité à signaler, en dépit de la démarche générale à visée directement productive, c’est celle du fameux morceau caché contenu dans le dernier titre. La pratique semblait pourtant passée de mode, depuis ces dernières années… 'The Great Divide' fait silence au bout de deux minutes environ, avant de s’éveiller de nouveau autour de la 4ème minute, par un préambule oratoire suivi d’un assaut vigoureux de la basse et des percussions. S’ensuivra une seconde vague aux accents orientaux, avant que les guitares punk ne parachèvent l’offensive. Une clôture assez percutante, mais la pause n’était franchement pas indispensable.

Finalement, s’il est possible de reprocher aux Leone Brothers de ressasser (plus ou moins à bon escient) les mêmes recettes créatives tout au long de ce "World War III", il faut bien admettre que cette musique aura trouvé une formule adaptée pour satisfaire un certain consensus. Si vous jugez le Rock FM trop mou ou trop sucré, et ses dérivés hard trop peu nuancés, vous pourriez trouver votre compte avec cet album; notamment si les deux précédents vous ont semblé un rien brouillon. Madina Lake en net progrès !

Plus d'information sur http://www.madinalake.com/



GROUPES PROCHES:
MY CHEMICAL ROMANCE, A DAY'S WORK, FALL OUT BOY, 30 SECONDS TO MARS

LISTE DES PISTES:
01. Howdy Neighbor! - 03:18
02. Imagineer - 04:02
03. They're Coming For Me - 03:16
04. Hey Superstar - 03:15
05. Fireworks - 02:48
06. Across 5 Oceans - 03:32
07. We Got This - 03:09
08. What It Is To Wonder - 03:20
09. Heroine - 02:48
10. Blood Red Flags - 02:54
11. Take Me Or Leave - 03:36
12. The Great Divide - 09:01


FORMATION:
Daniel Torelli: Batterie
Mateo Camargo: Guitares / Programmation, Choeurs
Matthew Leone: Chant / Basse
Nathan Leone: Chant


TAGS:
Electro, Punk
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
CORTO1809 - 22/09/2011 -
0 0
3/5
Bien fait et bourré d'énergie, mais trop répétitif, chaque titre ressemblant comme deux gouttes d'eau à celui qui le précède et à celui qui le suit.
6,5.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MADINA LAKE
DERNIERE ACTUALITE
Madina Lake: World War III
Toutes les actualités sur MADINA LAKE
NOTES
- /5 (0 avis) 2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RANDOM TOUCH: Tributary (2011)
AUTRES
 
CHRONIQUE SUIVANTE
REDEMPTION: This Mortal Coil (2011)
METAL PROGRESSIF Redemption est le groupe de métal progressif américain le plus régulier de ces dix dernières années. Leur musique est sans surprise mais difficilement critiquable sur le fond.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MADINA LAKE
MADINA-LAKE_Attics-To-Eden
Attics To Eden (2009)
2/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
MADINA-LAKE_From-Them-Through-Us-To-You
From Them, Through Us, To You (2007)
2/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020