ARTISTE:

VAN HALEN

(ETATS UNIS)
TITRE:

5150

(1986)
LABEL:

WARNER

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
FM, Groovy, Happy
""
LOLOCELTIC (23.09.2011)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Cela faisait plusieurs albums que l’on craignait que cela arrive, et puis voilà : après le plus gros carton du groupe en matière de vente ("1984"), l’alcool, les fameuses divergences artistiques, et surtout les égos surdimensionnés sont venus à bout du line-up légendaire de Van Halen, David Lee Roth finissant par faire ses valises pour se lancer dans une carrière solo, emmenant avec lui le producteur Ted Templeman. Comme c’est le cas à chaque fois que ce genre d’épisode se produit dans un groupe de ce standing, les spéculations sont allées bon train, scindant la fan-base du quatuor en deux : les pro-David et les pro-Eddie. Alors que les noms de Patty Smyth (Scandal) et de Jimmy Barnes (Cold Chisel) sont revenus avec insistance, c’est finalement Sammy Hagar, le frontman rouquin de Montrose, qui rejoint Van Halen par l’entremise du… garagiste d’Eddie !

Le résultat de cette nouvelle coopération est un "5150" (prononcer Fifty-One-Fifty) à la pochette aussi hideuse que révélatrice de l’égo d’Eddie. Car en plus du colosse huilé qui orne ce visuel, le titre de ce nouvel opus est également le nom du studio personnel du génial guitariste (et également accessoirement le code de la police californienne pour signaler les personnes mentalement dérangées…). Heureusement pour lui, Sammy Hagar marie une expérience artistique qui en fait un frontman déjà réputé, et un caractère assez souple pour pouvoir cohabiter avec le guitar-hero sans se faire écraser. Ainsi, il impose sa personnalité dès ce premier album au sein de Van Halen, sans pour autant entrer en conflit avec Eddie, offrant même la possibilité à ce dernier de s’installer plus souvent derrière les claviers qu’il affectionne de plus en plus, Hagar étant également un très bon guitariste.

Nous avons ainsi à faire à un Van Halen réussissant le délicat exercice d’évoluer sans révolutionner son style, tout en imposant son nouveau chanteur. Belle réussite d’équilibriste ! Après l’imparable cri de Sammy ouvrant l’efficace "Good Enough" d’un tonitruant ‘Hello Babe’ qui restera dans les annales, le carré magique alterne titre directs et sucreries FM tentant de prolonger le succès de "Jump" et "I’ll Wait". Si la réussite est au rendez-vous d’un "Why Can’t This Be Love ? " au riff de claviers et au refrain accrocheurs, et d’un "Dreams" parfaitement calibré pour les ondes US sans y perdre en efficacité, "Love Walks In" se révèle un peu mou du genou. Le reste est majoritairement réussi et le dynamisme est au rendez-vous d’un "Get Up" hyper rapide et marchant sur les plates-bandes de "Hot For Teacher" et sur le refrain duquel Sammy s’arrache, d’un "Summer Night" groovy à souhait, ou d’un "Best Of Both Worlds" au riff AC/DCien.

Dommage que "5150" (le morceau) manque d’accroche et que l’obsédant "Inside" soit trop lourdaud, car sans la baisse en intensité de ce dernier tiers d’album, nous tenions sans aucun doute un opus capable de tenir la dragée haute à son prédécesseur. A découvrir sans apriori !


Plus d'information sur http://www.van-halen.com





LISTE DES PISTES:
01. Good Enough - 4:05
02. Why Can't This Be Love ? - 3:48
03. Get Up - 4:37
04. Dreams - 4:54
05. Summer Nights - 5:06
06. Best Of Both Worlds - 4:49
07. Love Walks In - 5:11
08. 5150 - 5:44
09. Inside - 5:02

FORMATION:
Alex Van Halen: Batterie
David Lee Roth: Chant
Edward Van Halen: Guitares / Claviers
Michael Anthony: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (4 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
David Lee Roth rend hommage à Eddie Van Halen !!!
DERNIER ARTICLE
AU REVOIR EDDIE
Eddie Van Halen nous a quittés mais son héritage restera pour l'éternité.
 
AUTRES CHRONIQUES
THE WHO: Endless Wire (2006)
ROCK - Un album qui manque de cohérence et où l'auditeur doit avoir la patience de faire son marché pour y découvrir les quelques pépites qui s'y cachent.
THE LIVING FIELDS: Running Out Of Daylight (2011)
DOOM -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VAN HALEN
VAN-HALEN_A-Different-Kind-Of-Truth
A Different Kind Of Truth (2012)
4/5
2.7/5
SONY BMG / HARD ROCK
VAN-HALEN_III
III (1998)
1/5
1.8/5
WARNER / HARD ROCK
VAN-HALEN_Best-Of--Volume-1
Best Of - Volume 1 (1996)
4/5
5/5
WARNER / HARD ROCK MELODIQUE
VAN-HALEN_Balance
Balance (1995)
3/5
2.7/5
WARNER / HARD ROCK MELODIQUE
VAN-HALEN_Right-Here-Right-Now
Right Here, Right Now (1993)
4/5
4/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022