ARTISTE:

BOGUSLAW BALCERAK'S CRYLORD

(POLOGNE)
TITRE:

BLOOD OF THE PROPHETS

(2011)
LABEL:

LION MUSIC

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Guitar-Hero, Technique
""
NOISE (06.10.2011)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Blood Of The Prophets" premier album du guitariste polonais Boguslaw Balcerak qui sort sous le nom de groupe Crylord nous arrive après une longue période de gestation. Baclerak a effet créé sa formation courant 2007 et a écrit les titres qui composent ce premier jet entre 2008 et 2009. Il aura fallu encore deux longues années pour compléter les parties vocales.

Musicalement notre homme propose un heavy métal dit néo-classique qui doit beaucoup au maître du genre, Yngwie Malmsteen. Pour achever son disque il a invité trois chanteurs parmi ses favoris dont deux ont d'ailleurs chanté pour le guitariste suédois, le formidable Mark Boals et le tout aussi doué Goran Edman. S'ajoute Carsten Schulz (Evidence One) pour compléter ce très alléchant casting vocal. Cela lui a permis de signer très rapidement chez un des spécialistes du genre, Lion Music.

Balcerak ne commet pas l'erreur de la surenchère technique et laisse parfaitement s'exprimer ses chanteurs. Certes il ne sort pas des canons métal néo classiques mais il pratique le style à merveille. Et il bénéficie de plus d'une production soignée mettant en relief son jeu de guitare bien sur, jamais trop surchargé, mais aussi outre le chant, les claviers, éléments indispensables au genre.

L'amateur du style sera donc ravi de l'écoute de ces 11 chansons qui lui feront oublier que Malmsteen n'est plus que l'ombre du génie qu'il a été et que clairement il y a une place vacante à prendre. Le tout s'écoute donc avec un plaisir certain, les trois chanteurs alternant parfaitement les titres, chacun dans ce style heavy mélodique à l'ancienne avec un feeling énorme et une chaleur intense.

Chacun donc s'en sort avec brio. Boals avec "Bard's Tale" ou "Warrior's Moons" prouve à quel point son talent est intact, il trouve de plus en Balcerak un complice à sa hauteur. Schulz montre lui un talent pour grimper haut dans les aigus et s'impose avec classe et talent sur un formidable "Behind The Walls Of Sadness" que ne renierait pas Symphony X. Goran Edman est lui aussi à la fête et n'a rien à envier à ses deux compères avec son timbre plus grave. Ainsi sur "Angel Of Divine" et"Grave Of Love" il se met particulièrement en évidence. Et nos hommes se font plaisir en chantant ensemble sur deux titres, Boals et Schulz sur un très beau et calme "When The Time Has Come" puis les trois ensembles sur le final "The Healing Hands Of Destruction". Et c'est un beau feu d'artifice que nous propose cette chanson, nos trois amis brillent de milles feux tandis que Balcerak nous propose d'excellents riffs épiques et mélodiques dans la grande tradition métal classique.

Finalement plus qu'un hommage clone à Malmsteen, "Blood Of The Prophets" est surtout un hommage superbe aux chanteurs qui eux aussi ont contribué au succès du néo-classique. En permettant à ces trois chanteurs de briller ainsi, Balcerak signe un coup de maître. Souhaitons au guitariste de continuer sur cette lancée, il a les moyens d'aller très loin.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/crylord



GROUPES PROCHES:
ADAGIO, SYMPHONY X, EVIDENCE ONE


LISTE DES PISTES:
01. Ante Bellum Overture (Intro) (01:50)
02. Blood Of The Prophets (05:59)
03. Grave Of Love (04:35)
04. Bard's Tale (04:58)
05. Warrior's Moon (03:50)
06. Face Of Destiny (05:07)
07. The Heretic (03:00)
08. Behind The Walls Of Sadness (05:52)
09. Angel Of Divine (04:16)
10. Valley Of The Dead (08:13)
11. When The Time Has Come (05:09)
12. The Healing Hands Of Destruction (06:39)

FORMATION:
Boguslaw Balcerak: Guitares
Carsten Schulz: Chant
Goran Edman: Chant
Kamil Wyzinski : Basse
Lukasz Dybalski : Claviers
Marcin Kwasny: Batterie
Mark Boals: Chant
Tomek Zawadzki: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BOGUSLAW BALCERAK'S CRYLORD : Gates Of Valhalla
 
AUTRES CHRONIQUES
WHITE WILLOW: Terminal Twilight (2011)
ROCK PROGRESSIF - Si "Terminal Twilight" évoque de nombreuses influences, celles-ci sont toutes suffisamment assimilées pour que White Willow revendique une personnalité qui lui soit propre. Un bel album.
ENSORCELOR: Urarctica (2010)
DOOM -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021