.
.

OBSEQUIAE

(ETATS UNIS)

SUSPENDED IN THE BRUME OF EOS

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Chant éraillé, Growl, Mélancolique
""
CHILDERIC THOR (07.10.2011)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Etonnant comme des Américains dont cette période historique leur est bien évidemment totalement étrangère et ce bien qu'elle soit un des composants de leurs lointaines racines, parviennent à capturer l'essence des temps médiévaux.

Débuté sous le nom d'Automnal Winds entre 1998 et 2005, jeunes années ayant servi à bricoler un grand nombre de démos (six au total), Obsequiae commence vraiment sa carrière après une mise en sommeil de deux ans. Désormais réduit au simple duo constitué des bardes Blondel de Nesle, également chanteur et guitariste du groupe de Funeral Doom transcendental Celestiial, et de Neidhart von Reuental, le groupe fait d'abord parler de lui avec un EP éponyme, apéro prometteur dont on attendait depuis que ses deux auteurs confirment le potentiel entre-aperçu à travers les trois titres qui le segmentatient. C'est chose faite avec Suspended In The Brume Of Eos qui trouve naturellement sa place chez Bindrune Recordings, dont il est en quelque sorte un produit maison, Celestiial y étant lui aussi hébergé cependant que c'est Andrew Della la Cagna (Nechochwen, Forest Of The Soul) qui s'est chargé de son mastering. On reste donc en famille.

Obsequiae forge un dark Metal aux atours très mélodiques, fait de petites pièces irriguées par de superbes lignes de guitares, véritable fil d'Ariane guidant l'auditeur dans ces temps anciens (comme sur "The Starlit Shore" au final grandiose qui meurt peu à peu), tandis que des tapisseries instrumentales les encadrent que ne renierait pas le ménestrel Ritchie Blackmore. Seul le chant, frotté avec du papier de verre et respectant les codes du genre, raccroche la musique des Américains à une chapelle ténébreuse dont elle n'exalte pas les forces obscures, préférant bagnauder dans la nature et plonger dans une époque reculée et fantasmée.

Cela pourrait être sombre et torturée, c'est au contraire entraînant, faisant revivre, sans les artifices dignes d'une fête de la bière, l'ambiance des châteaux et des tournois. De "Altars Of Moss" à l'instrumental final, lumineux et virevoltant ("Cabin Lights), de "Arrows", feu d'artifice de guitares au lourd "The Wounded Fox", Suspended In The Brume Of Eos est généreusement pourvu en brillantes parures.

Obsequiae fait mieux que confirmer la bonne impression laissée par sa première visite et se pose comme un projet intéressant dans son parti pris artitisque alliant un Dark Metal mélodique mais acéré à des couleurs médiévales parfaitement rendues.
GROUPES PROCHES:
AMORPHIS

LISTE DES PISTES:
01. Altars Of Moss - 05:23
02. Sidhe - 02:21
03. In The White Fields - 04:10
04. Suspended In The Brume Of Eos - 05:43
05. Wildes Heer - 01:07
06. The Wounded Fox - 04:56
07. Atonement - 02:17
08. Estas Redit - 01:03
09. Arrows - 02:59
10. The Starlit Shore - 05:31
11. Boreas - 02:18
12. Cabin Lights - 03:51

FORMATION:
Blondel De Nesle: Chant / Guitares
Neidhart von Reuental: Guitares / Basse / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
THE ENID: Journey's End (2010)
ROCK PROGRESSIF -
ANTHRAX: Worship Music (2011)
THRASH -
 
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024