GROUPE/AUTEUR:

TEARS FOR FEARS

(DEFAULT)

TITRE:
THE SEEDS OF LOVE (1989)
LABEL:
MERCURY
GENRE:
POP

""
TONYB - 07.10.2011 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Une année entière de tournée, promotions en tous genres en Europe et aux Etats-Unis où Songs From The Big Chair a cartonné : en cette année 1986, Tears For Fears finit de digérer le colossal succès de leur deuxième album et de ses ultra-tubes Shout et autres Everybody Wants To Rule The World. Un soir d'after, en pleine dépression post-représentation, c'est par hasard que les deux compères découvrent dans un bar de Kansas City une chanteuse à la voix incroyable, Oleta Adams, insufflant au duo une incroyable dose d'émotions, les convainquant de travailler à un prochain album empreint de plus de simplicité, de moins de programmations bref, plus authentique. Trois années de dur labeur auront été nécessaires pour mener ce projet à bien, l'embauche de la divine Oleta se révélant au fil du temps comme indispensable. Et pour remplacer les programmations, Tears For Fears a fait appel à une incroyable brochette de musiciens, la seule lecture des intervenants derrière les fûts étant pour le moins édifiante.

Plus de simplicité dans l'esprit ne signifiant pas une réduction de la qualité des compositions, ce sont de nouveaux deux tubes phénoménaux qui vont très rapidement porter ce troisième album aux nues. C'est tout d'abord l'entêtant Sowing The Seeds Of Love, pamphlet à peine voilé contre le thatchérisme une nouvelle fois à l'honneur en Grande Bretagne à cette époque, qui va inonder les ondes européennes et américaines. Refrain imparable, orchestration soignées, pléthore d'instruments, breaks instrumentaux, tout est réuni pour plaire à la fois au plus grand nombre, mais également aux amateurs de musique plus travaillée.
Mais, en introduction de l'album, c'est une autre pépite qui va indiquer la nouvelle direction prise par le groupe. Woman In Chains, lente mélopée à la progression maîtrisée, nous donne à découvrir un premier aperçu de l'incroyable talent d'Oleta Adams, formidable vecteur d'émotions pour l'auditeur, le tout souligné par une partition instrumentale extraordinaire de justesse et un Phil Collins au jeu de batterie tout en sobriété.

Passés ces deux hits que nous qualifierons de désormais "habituels" pour le groupe, les autres plages nous emmènent dans un mélange de pop très groove, très soul (Badman's Song), aux passages parfois intimistes, pour ne pas dire introspectifs (le superbe Standing On The Corner Of The Third World). Se libérant avec bonheur des contraintes de réalisation de tubes pop formatés que l'on pourrait attendre de par leur passé, nos duettistes prennent le temps de la mise en place de leurs morceaux, n'hésitant pas à y inclure des passages jazzy (Swords And Knives). Chaque note, chaque accord sonne avec justesse, comme si rien n'avait été laissé au hasard, le tout sans jamais laisser de côté les émotions qui transpirent par tous les pores de cet album qui s'écoute d'une traite, tel un concept-album progressif … ce qu'il n'est pas foncièrement, mais dont la comparaison avec d'autres albums plus classiques de pop peut le rapprocher.

Totale réussite, The Seeds Of Love sera, comme souvent dans ces cas-là, le chant du cygne de Tears For Fears. En attendant, ceux qui ont assisté à la tournée qui suivit sa parution, en gardent plus de 20 ans après, un souvenir inoubliable. A classer sans conteste dans les 10 plus grands albums de pop de tous les temps.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
SIMPLE MINDS, TALK TALK

LISTE DES PISTES:
01. Woman In Chains (6:30)
02. Badman's Song (8:32)
03. Sowing The Seeds Of Love (6:19)
04. Advice For The Young At Heart (4:55)
05. Standing On The Corner Of The Third World (5:33)
06. Swords And Knives (6:20)
07. Year Of The Knife (6:55)
08. Famous Last Words (4:31)


FORMATION:
Chris Hughes: Batterie
Ian Stanley:
Luis Jardin: Percussions
Neil Taylor: Guitares
Nicky Holland:
Phil Collins: Batterie
Randy Jacobs: Guitares
Simon Phillips: Batterie
Carole Steele: Percussions
Curt Smith: Chant / Basse
Jon Hassel: Trompette
Manu Katché: Batterie
Oleta Adams: Chant / Piano
Peter Hope-Evans: Harmonica
Robbie McIntosh: Guitares
Roland Orzabal: Chant / Guitares / Claviers
Simon Clark:


TAGS:
Chant féminin
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 07/10/2011 -
0 0
5/5
L'album le plus épique de la formation. Un concentré d'émotions, intronisant un genre unique de "New-Wave progressive". Inoubliable !
LOLO_THE_BEST - 08/10/2011 -
0 0
5/5
"A classer sans conteste dans les 10 plus grands albums de pop de tous les temps." Je n'aurais pu mieux dire. Cet album est une claque monumentale qui vingt ans après me procure encore les mêmes émotions, et ils ne sont pas si nombreux dans ce cas. Il n'y a tout simplement pas un titre faible à l'intérieur. Bon, je peux pas mettre 10, mais ça les vaut.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TEARS FOR FEARS
DERNIER ARTICLE
TEARS FOR FEARS + JUSTIN JESSO - ACCOR HOTELS ARENA - 21 FEVRIER 2019
Back to the 80’s Tous les articles sur TEARS FOR FEARS
NOTES
5/5 (3 avis) 4.5/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MR BIG: Mr Big (1989)
METAL MELODIQUE "Mr Big" est un premier album qui réunit tous les ingrédients pour faire de ce jeune groupe une référence dans le heavy mélodique des années 80-90
 
CHRONIQUE SUIVANTE
OLD SILVER KEY: Tales Of Wanderings (2011)
POST ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TEARS FOR FEARS
TEARS-FOR-FEARS_Everybody-Loves-A-Happy-Endin
Everybody Loves A Happy Ending (2005)
1/5
3/5
XIII BIS / POP
TEARS-FOR-FEARS_Saturnine-Martial--Lunatic
Saturnine Martial & Lunatic (1996)
4/5
4/5
MERCURY / POP
TEARS-FOR-FEARS_Raoul-And-The-Kings-Of-Spain
Raoul And The Kings Of Spain (1995)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / POP
TEARS-FOR-FEARS_Elemental
Elemental (1993)
3/5
2/5
MERCURY / POP
TEARS-FOR-FEARS_Songs-From-The-Big-Chair
Songs From The Big Chair (1985)
4/5
4.5/5
MERCURY / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020