ARTISTE:

MORD 'A' STIGMATA

(POLOGNE)
TITRE:

ANTIMATTER

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Growl
""
CHILDERIC THOR (21.10.2011)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les (bonnes) surprises sont souvent celles que l’on attend le moins. Prenez par exemple cet Antimatter de Mord’A’ Stigmata. Qui, sincèrement, aurait misé un kopek dessus ? Personne, hormis peut-être les rares chanceux ayant eu l’opportunité de poser une oreille sur le premier album de cette obscure horde gravé il y a trois ans.

Bref, on n’espérait pas grand chose d’un méfait estampillé Black Metal polonais, origine géograhique peut réputée pour faire dans la finesse quelque soit le type de metal extrême pratiqué, hormis le quota de blasphèmes habituels aussitôt écouté aussitôt prêt pour prendre la poussière sur une étagère. Pourtant, certains détails auraient dû nous alerter, nous dire ne nous méfier d’un tel jugement à l’emporte pièce. La pochette ainsi que le livret, plus travaillé qu’à l’accoutumée, de même que la présence du label Sun & Moon indiquent en effet que Mord’A’Stigmata mérite mieux que ce raccourci et la confidentialité dans laquelle il végète depuis ses débuts en 2004.

Architecte d’un Black Metal assez brutal à coup de Blasts explosifs, le groupe sait constamment parasiter un socle de base éprouvé par une écriture tranchante préférant les chemins tortueux aux lignes (trop) droites. Des compositions relativemment longues lui offrent le cadre idoine pour façonner un art reptilien dont la violence rampante n’étouffe jamais une beauté sourde et froide dans sa manière de ruisseler de ces parois taillées à vif. Les premières mesures perçant "Metatron And The Waters" illustrent ainsi autant le talent de ces musiciens qu’une sensibilité réelle s’exprimant à travers des ambiances sculptées au burin.

Arrimé par ses lignes vocales d’inspiration norvégienne, surtout quand elles sont claires, comme sur "It Writes The Names Of Ghosts" très Arcturus, à la mouvance Post-Black, Mord’A’Stigmata livre une œuvre austère d’une richesse foisonnante, au fuselage puissant qui bouillonne d’atmosphères grises et ténébreuses. Après un début (faussement) bourrin, qu’incarne la première partie de "Kinetic Dogma", très vite Antimatter entame sa mue pour dévoiler un relief aux arrêtes abruptes érodé par un grand travail sur le chant (incantations, clair, hurlés) et traversé par de nombreuses failles à la géologie mid tempo.

En définitive, on tient là un groupe à suivre de près dont il serait dommage que le rayonnement modeste vous fasse passer à côté de lui…


Plus d'information sur http://myspace.com/mordastigmata



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Blood Of The Universe - 01:01
02. Kinetic Dogma - 07:32
03. De Magnum Opus Solis - 05:42
04. Antimatter - 07:14
05. Metatron And The Waters - 05:40
06. Serpent Salvation - 03:27
07. ...it Writes The Names Of Ghosts - 07:55
08. Theophagia - 06:44
09. Eternity Is Pregnant - 07:26

FORMATION:
DQ: Batterie
Ion: Chant / Basse
Silencer: Guitares
Static: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DISIPLIN: Radikale Randgruppe (2011)
BLACK METAL -
AXEL RUDI PELL: The Ballads IV (2011)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021