GROUPE/AUTEUR:

LOUDBLAST

(FRANCE)

TITRE:
FROZEN MOMENTS BETWEEN LIFE AND DEATH (2011)
LABEL:
XIII BIS
GENRE:
DEATH METAL

""
NOISE - 26.10.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Français de Loudblast aiment se faire désirer entre deux productions discographiques."Frozen Moments Between Life And Death", 6ème album des Nordistes, arrive ainsi 7 ans après "Planet Pandemonium" qui lui-même arrivait 6 ans après "Fragments". Dans l'intervalle les membres du groupe ont bossé, soit sur des projets parallèles, Black Bomb A pour le batteur Hervé Coquerel, soit produit nombre de groupes dans tous les genres, comme Stéphane Buriez, leader inamovible et chanteur guitariste du groupe. Alors que l'on pouvait même penser le groupe cette fois définitivement sur la touche, quelques indices ont laissé entrevoir que le groupe bougeait toujours. D'abord avec la sortie du premier DVD live du groupe, "Loud, Live & heavy" en 2009, et avec la réédition des premiers albums du groupe dans la même période.

Ce nouvel album nous arrive donc enfin et montre une formation modifiée avec l'arrivée d'Alexandre Lenormand à la basse et celle de Drakhian à la guitare. Cet album retrouve un son death métal à l'ancienne, la pochette hommage aux premiers albums en témoigne largement. Et on peut balayer les craintes, Loudblast semble bien de retour, loin d'un "Planet Pandemonium" bancal et maladroit sans ligne directrice forte, et cela même si cette ligne musicale s'inscrit complètement dans une époque où le death métal classique est revenu en grâce. Musicalement, Loudblast semble s'être complètement retrouvé, le ton est lourd, écrasant même et rageur, et porté par la voix caverneuse d'un Buriez très à son affaire dans ces tons death métal à l'ancienne. On se retrouve comme téléporté dans les années 90 mais avec une production moderne et puissante mettant bien en valeur riffs et soli.

Dans cet ensemble très cohérent et homogène, chaque titre (9 au total pour une durée parfaite de 40 minutes) tire son épingle du jeu et ne laissent guère de répits aux auditeurs tant l'atmosphère est pesante et écrasante. Ainsi, de très bonnes choses ressortent, comme "Neverending Blast" qui a tout du futur classique en concert avec son ton d'une rare lourdeur et ses soli et riffs incisifs bien dans la tradition death old school. Ensuite, il y a un bon mixe entre puissance et mélodie avec "Emptiness Crushes My Soul" qui accroche bien l'oreille avec sa belle ligne de guitare acoustique qui adoucit le propos.

Ensuite, en vrac, "Frozen Moment Between Life And Death", "Cold Blooded King" ou "Towards Oneness" et "The Bitter Seed" montrent un savoir-faire certain. Les titres sont taillés dans le même moule monolithique qui peut rebuter un peu les fans habitués au death mélodique, mais il y a le truc qui fait la différence: soit un solo mélodique ou entrainant qui surprend, soit un ton vocal rageur qui prend à la gorge. Enfin, en fin de disque, ressort un remarquable "Nosce Te Ipsum". Sur un canevas death classique, Loudblast nous balance une vraie bombe avec riffs et soli mélodiques, donnant au titre une atmosphère glaciale du meilleur effet, alors que "To Bury An Empire", instrumental tout en mélodies typiquement death, conclut le disque à merveille.

Au final, cet album est plutôt une bonne surprise de la part d'un groupe que l'on pensait perdu artistiquement. Certes, Loudblast ne retrouve pas la haute qualité du début de sa carrière, mais il est sur une voie intéressante avec cette direction musicale. Il reste à espérer que le groupe ne prendra pas encore autant de temps pour lui proposer une suite, il serait dommage de gâcher de si jeunes espoirs.

Plus d'information sur http://loudblast.org/



GROUPES PROCHES:
MASSACRA, OBITUARY, SEPULTURA, SLAYER, DEATH

LISTE DES PISTES:
01. Frozen Moments Between Life And Death (05:15)
02. Neverending Blast (03:49)
03. Emptiness Crushes My Soul (03:15)
04. Cold Blooded Kind (05:35)
05. Towards Oneness (04:37)
06. The Bitter Seed (03:53)
07. Nosce Te Ipsum (05:37)
08. Hazardous Magic (05:15)
09. To Bury An Empire (04:29)


FORMATION:
Alex Lenormand: Basse
Drakhian: Guitares
Hervé Coquerel: Batterie
Stéphane Buriez: Chant / Guitares


TAGS:
Chant guttural, 90's, Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LOUDBLAST
DERNIERE ACTUALITE
Fred Leclercq rejoint Loudblast
Toutes les actualités sur LOUDBLAST
DERNIER ARTICLE
LOUDBLAST + BLACK BOMB A - LE FORUM DE VAUREAL - 11 MARS 2017
Les forgerons du Forum ! Tous les articles sur LOUDBLAST
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a rencontré Stéphane Buriez et Drakhian pour évoquer les obstacles que le groupe a pu rencontrer par le passé.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SOUL SELLER: Back To Life (2011)
HARD ROCK MELODIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MYRATH: Tales Of The Sands (2011)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LOUDBLAST
LOUDBLAST_Burial-Ground
Burial Ground (2014)
5/5
-/5
LISTENABLE RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020