ARTISTE:

MACHINE HEAD

(ETATS UNIS)
TITRE:

UNTO THE LOCUST

(2011)
LABEL:

ROADRUNNER RECORDS

GENRE:

THRASH

TAGS:
Chant éraillé, Technique
""Unto The Locust" est une nouvelle belle et grande offrande des américains de Machine Head, parfait condensé de Thrash Metal porté par un duo de guitariste hors norme."
NOISE (15.11.2011)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Machine Head aime depuis quelques années prendre son temps pour proposer un nouvel album. "Unto The Locust", 7ème album des américains arrive ainsi plus de 4 ans après un "The Blackening" qui avait remporté une large adhésion auprès de la communauté métallique. Il avait fait basculer Machine Head dans un niveau supérieur tant sur le plan artistique que sur le plan de la notoriété.

Mais l'attente n'aura pas été vaine car ce "Unto The Locust" est une nouvelle belle et grande offrande des américains. Si seulement sept titres sont proposés, chacun d'entre eux a été ciselé pour nous présenter la quintessence du genre. Suivant la recette musicale de "The Blackening", Machine Head, emmené par un duo de guitaristes, Demmel et Flynn, qui sont proches des grands duos de l'âge d'or du heavy métal, nous balance de nouveaux grands titres de heavy thrash metal mélodique, avec une technique énorme sans jamais tomber dans la surenchère.

Et il frappe de nouveau très fort en début de disque avec quatre premiers titres formant un quatuor infernal et imparable. Il y a le triptyque "I Am Hell", monstrueux titre d'ouverture à tiroirs avec introduction douce, suivie d'une lente montée en puissance qui nous fait atterrir sur un refrain scandé et hurlé par un Flynn possédé qui donne le frisson. La partie musicale s'avère ébouriffante tant les soli furieux et mélodiques s'enchainent sans répit.

"Be Still And Now" enchaine et s'avère être un bel hommage aux guitares de la part des deux compères tant elles y sont omniprésentes et techniques sans trop en faire dans un registre thrash très efficace. "Locust" finit de nous assommer en mixant à merveille sur près de 8 minutes toutes ses influences entre passages thrash, heavy plus mélodiques, facette plus accessible, refrain à tomber et soli furieux. "This Is The End" nous achève dans la plus belle tradition du thrash avec juste un passage de refrain chanté en clair par le batteur pour nous permettre de souffler.

Après cette tempête "Darkness Within" calme le jeu à merveille. Flynn y module sa voix avec douceur sonnant sur le début entre émo et néo métal avant de remettre les pendules à l'heure dans une deuxième partie plus thrash. Malgré le côté commercial le titre est une belle pépite qui pourra plaire à un large public. "Who We Are" finit l'album en beauté après un "Pearls Before The Swin" qui sonne presque comme du thrash banal au vu de la haute qualité de l'ensemble. Amené par des chœurs d'enfant "Who We Are" est un autre excellent titre de heavy thrash avec encore une lente montée en puissance et un refrain martelé imparable.

On ressort ainsi sonné de l'écoute de "Unto The Locust". Machine Head réussit l'exploit de mettre ce 7ème album à la hauteur de son glorieux prédécesseur et confirme donc son statut de grand du genre. Il ne reste plus qu'à leur souhaiter de rester encore longtemps au sommet de la planète thrash pour continuer de nous régaler comme ils le font depuis plusieurs albums.


Plus d'information sur http://www.machinehead1.com





LISTE DES PISTES:
01. I Am Hell (Sonata In C#) (08:27)
02. Be Still And Know (05:43)
03. Locust (07:36)
04. This Is The End (06:11)
05. Darkness Within (06:27)
06. Pearls Before The Swine (07:19)
07. Who We Are (07:06)

FORMATION:
Adam Duce: Basse
Dave Mcclain: Batterie
Phil Demmel: Guitares
Robb Flynn: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (2 avis)
STAFF:
5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Tony Costanza, batteur originel de Machine Head
DERNIER ARTICLE
MACHINE HEAD - LE ZÉNITH (PARIS) - LE 23 NOVEMBRE 2011
Concert Marathon de 4 heures en compagnie de grands noms du metal dont les increvables Machine Head, ça tente quelqu'un ? En tout cas, MusicWaves était présent comme il se doit !
DERNIERE INTERVIEW
MACHINE HEAD (24 OCTOBRE 2017)
Rencontre avec Robb Flynn qui s'allonge sur le divan de Music Waves pour une interview cathartique.
 
AUTRES CHRONIQUES
LANDSCAPE: Outside Of Nowhere (2011)
ROCK PROGRESSIF - Pour un premier album, le résultat est plus que probant : Landscape possède un sens certain de la mélodie.
AGITATION FREE: 2nd (1973)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MACHINE HEAD
MACHINE-HEAD_Catharsis
Catharsis (2018)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
MACHINE-HEAD_Bloodstone--Diamonds
Bloodstone & Diamonds (2014)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
MACHINE-HEAD_Machine-Fucking-Head-Live
Machine Fucking Head Live (2012)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
MACHINE-HEAD_The-Blackening
The Blackening (2007)
5/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021