ARTISTE:

ROYAL HUNT

(DANEMARK)
TITRE:

SHOW ME HOW TO LIVE

(2011)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
"Un Royal Hunt de bonne tenue, mais générant à son écoute quelques petits regrets"
LYNOTT (07.12.2011)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Un an après le très réussi "X" les Chasseurs Royaux reviennent nous rendre visite avec, dans leurs besaces, leur nouveau trophée "Show Me How To Live". Comme à l'accoutumée, la formation la plus mouvante de la planète a vu son personnel évoluer. Exit le guitariste Marcus Jidell qui est allé voir si les terrains de chasse étaient plus giboyeux du côté de chez Evergrey, et Mark Boals qui laisse sa place au revenant DC Cooper, le vocaliste des origines. Il est à noter que le nouveau gratteux porte le nom prédestiné de Jonas Larsen: en voilà un qui a dû rapidement trouver une six-cordes sous son sapin de Noël.

"X" trônait jusque là au sommet de meilleures productions du combo. Il avait été accueilli de manière dithyrambique par les chroniqueurs de votre site préféré, rendant ainsi fort compliquée la tâche des Danois avec ce nouvel essai. La diversité des compositions, les accroches mélodiques, le traitement équitable des guitares au regard des synthés souvent envahissants d'Andersen, les beaux moments au piano, l'approche 70's des synthés furent les maîtres mots du succès d'"X". Quid de "Show Me How To Live" aujourd'hui ?

La réponse risque de vous décevoir, mais Royal Hunt n'a pas complètement confirmé. La barre était décidément trop haute. La faute à qui ? A Andersen qui joue les omniprésents en dévorant l'espace sonore, chassant les guitares au rang de faire valoir ? Ou à DC Cooper qui, par son retour, a ramené le groupe vers ses premiers amours moins tonitruants dans l'approche symphonique, moins progressifs dans les intentions architecturales ? Vraisemblablement la culpabilité est partagée. En filigrane, derrière cette production, flotte pour (dé)couronner le tout un certain fléchissement dans l'inspiration créatrice, un soupçon désagréable de redondance, et ce ne sont pas les petites 44 minutes au compteur qui rassureront dans ce domaine.

Alors certes, "Show Me How To Live" est une œuvre tout à fait honorable dans la veine de ce que nous propose habituellement le combo, soit un Hard-Rock Mélodico-Symphonique racé, doté de mélodies teintées FM peu rugueuses. "Half Past Loneliness" est par exemple un tube énorme et le titre éponyme, calme fresque de dix minutes (qui nous ramène à "Message To God" sur "Paradox") est vraiment très réussi avec son mélange d'ambiances et ses longs passages instrumentaux. Certes Larsen peut s'exprimer sur des soli particulièrement entraînants (notamment sur le morceau "Show Me How To Live") à défaut d'être autorisé (?) à asséner des riffs porteurs et prédominants. Oui, DC Cooper vocalise toujours aussi parfaitement et effectivement les chœurs, indéniable signature du groupe, omniprésents et parfois panachés féminins/masculins, sont porteurs d'une emphase accrocheuse.

Mais toutes ces réussites n'accouchent que d'un bon disque, ce qui, malheureusement et fatalement, nous amènera à conclure que "Show Me How To Live" souffre de la comparaison qui sera inévitablement faite avec son prédécesseur. Un Royal Hunt de bonne tenue, mais générant à son écoute quelques petits regrets. Vous allez peut être croire que nous devenons difficiles, mais qui aime bien châtie bien. Alors permettons-nous de tancer quelque peu les Danois qui sont capables, comme nous l'avons vu récemment, de nous proposer des opus de plus haute tenue.


Plus d'information sur http://www.royalhunt.com



GROUPES PROCHES:
KAMELOT, SILENT FORCE, ANDRE ANDERSEN

LISTE DES PISTES:
01. Introduction
02. One More Day - 6:30
03. Another Man Down - 5:29
04. An Empty Shell - 4:46
05. Hard Rain’s Coming - 5:28
06. Half Past Loneliness - 5:52
07. Show Me How To Live - 10:31
08. Angel’s Gone - 5:24

FORMATION:
Allen Sorensen: Batterie
Andre Andersen: Claviers
Andreas Passmark: Basse
D.c. Cooper: Chant
Jonas Larsen : Guitares
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
PROGROCK
13/10/2013
61
  0 0  
5/5
C'est par ce disque que j'ai découvert ROYAL HUNT voila maintenant bientôt deux ans. J'adhère à la définition par le chroniqueur du style pratiqué par le groupe soit du "Hard-Rock Mélodico-Symphonique racé, doté de mélodies teintées FM peu rugueuses". Mais avec quelle classe, et quel vocaliste!!! Rien n'est a jeter sur ce formidable album, les morceaux s'enchainent comme autant de moments de plaisir. Cet album est devenu un de mes incontournables que je ré écoute avec toujours autant de bonheur... Donc 5 étoiles pour moi ou selon l'ancien barème 8/10.
METALNATURE
08/12/2011
  0 0  
3/5
Tout à fait d'accord avec cette chro, dommage aussi qu'au moment ou l'osmose entre Andersen et Boals était artistiquement parfaite, ce dernier s'en aille? Pour le reste un bon album mais sans la magie de X (7,5)
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ROYAL HUNT: Les détails sur 'Dystopia'
 
AUTRES CHRONIQUES
BUNKUM: And Everything Goes Crazy... (2011)
HARDCORE -
INFERNAL LEGION: The Spear Of Longinus (2011)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROYAL HUNT
ROYAL-HUNT_Dystopia
Dystopia (2020)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Clown-in-the-mirror
Clown In The Mirror (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Cast-In-Stone
Cast In Stone (2018)
2/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Cargo
Cargo (2016)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Devil´s-Dozen
Devil´s Dozen (2015)
3/5
3.3/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021