GROUPE/AUTEUR:

SCORPIONS

(ALLEMAGNE)

TITRE:
FLY TO THE RAINBOW (1974)
LABEL:
RCA
GENRE:
HARD ROCK

""
LOLOCELTIC - 12.12.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Si "Lonesome Crow", premier opus de Scorpions, n’a pas laissé un souvenir impérissable dans la mémoire collective, il a néanmoins révélé un jeune guitariste de 17 ans, Michael Schenker, au point que le petit prodige se voit débauché par les Britanniques de UFO. Après avoir encaissé le coup, Rudolph Schenker et Klaus Meine, les 2 leaders du groupe, se rapprochent du guitariste de Dawn Road, Uli Jon Roth et finissent par fusionner avec sa formation, intégrant la section rythmique composée de Francis Buchholz et Jürgen Rosenthal, en même temps que le six-cordiste baba-cool.

Si l’arrivée de Roth va confirmer l’ancrage psychédélique du premier album, il va également apporter quelques éléments progressifs à l’occasion de titres s’étirant dans le temps avec plusieurs changements de thèmes. C’est particulièrement le cas sur le titre éponyme qui vient clôturer l’album du long de ses 9 minutes 30, passant d’une introduction acoustique à un final cosmique et traversant des couplets appuyés et un break planant avec passage parlé par Roth. De son côté, la paire Schenker / Meine propose des titres plus concis avec un introductif "Speedy’s Coming" direct et efficace, intégrant des éléments Hard-Rock pour un résultat très convaincant.

Coincé entre ces 2 sommets, le reste de l’album a du mal à réellement exister malgré la multiplication des soli enfumés d’un Uli Jon Roth qui confirme son admiration pour Jimi Hendrix, et la présence de la basse claquante de Francis Buchholz qui apporte un plus indéniable à l’interprétation des titres composés par ses compères. Si le psychédélique et expérimental "Drifting Sun" réussit tout de même à s’imposer malgré le chant de Roth qui ne soutient pas la comparaison avec celui d’un Meine qui s’affirme comme un futur très grand vocaliste, "They Need A Million" sort également du lot, mais pour des raisons moins positives. Lancé par une introduction acoustique et chantée par Meine, ce titre ne réussit pas à faire oublier le chant très limité de Rudolph, malgré un riff musclé et hispanisant intéressant. Voilà une expérience à ne pas renouveler pour le guitariste à la Flying V !

Sans être désagréable, le reste est plus dispensable, ne proposant pas de véritable accroche en dehors des talents d’interprétations des membres du combo allemand. "Fly To The Rainbow" n’est pas encore ce qu’il est courant d’appeler un opus indispensable malgré quelques titres particulièrement intéressants, mais il marque clairement le passage de Scorpions dans une dimension supérieure, laissant entrevoir au passage quelques évolutions artistiques qui devraient permettre au quintet d’affirmer une identité encore en cours de gestation.

Plus d'information sur http://www.the-scorpions.com/



GROUPES PROCHES:
SAXON, WHITESNAKE, ANCARA, DIO, MAGIC PIE, CRYSTAL EYES, IRON MAIDEN, THE POOR, CASUAL SILENCE, 220 VOLT

LISTE DES PISTES:
01. Speedy's Coming - 3:38
02. They Need A Million - 4:55
03. Drifting Sun - 7:43
04. Fly People Fly - 5:06
05. This Is My Song - 4:18
06. Far Away - 5:43
07. Fly To The Rainbow - 9:41


FORMATION:
Achim Kirshning (guest): Claviers
Francis Buchholz: Basse
Jürgen Rosenthal: Batterie
Klaus Meine: Chant
Rudolf Schenker: Chant / Guitares
Uli Jon Roth: Chant / Guitares


TAGS:
70's, Psychédélique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 14/12/2011 -
0 0
3/5
Combien d'entre-nous connaissaient Scorpions avant le live "Tokyo Tapes" ? Peu certainement. Nous sommes ici encore sur le terrain des premiers pas du groupe. Les Allemands n'ont pas encore complètement calé leur identité musicale, je parle de celle qui fera leur succès phénoménal et mondial à partir de la sortie de "Lovedrive". La présence de Roth y est pour beaucoup. Après son départ, le côté hendrixien des mélopées de la six-cordes vont disparaître. Il reste toutefois ici quelques titres phares dans la production du groupe comme l'excellent "Speedy's Coming" et l'exceptionnel "Fly To The Rainbow".

Témoignage d'un combo qui serpentait encore à cette époque dans la vallée annonçant la montagne qu'il n'allait pas tarder à grimper, cet opus mérite tout de même une écoute attentive. La culture scorpionnesque passe forcément par là si vous ne voulez pas n'avoir à l'esprit que les titres connus par les foules iconoclastes qui se sont intéressées à la bestiole venimeuse bien des années plus tard.

On est un pro des teutons ou on ne l'est pas !

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SCORPIONS
DERNIERE ACTUALITE
SCORPIONS : L'intégrale en 367 piqûres
Toutes les actualités sur SCORPIONS
DERNIER ARTICLE
SCORPIONS - HOTEL ACCOR ARENA - 26 JUIN 2018
L’adieu qui n’est qu’un au revoir ! Tous les articles sur SCORPIONS
DERNIERE INTERVIEW
Pour fêter leurs 50 ans de carrière, le groupe Scorpions était en conférence de presse dans les locaux de Sony Music.

NOTES
4.3/5 (3 avis) 3.1/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STAGE DOLLS: Get A Life (2004)
A.O.R.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ALSO EDEN: Think Of The Children (2011)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SCORPIONS
SCORPIONS_Return-To-Forever
Return To Forever (2015)
2/5
4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
SCORPIONS_Comeblack
Comeblack (2011)
2/5
2/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
SCORPIONS_Sting-In-The-Tail
Sting In The Tail (2010)
4/5
3.5/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
SCORPIONS_Humanity--Hour-1
Humanity - Hour 1 (2007)
4/5
3.4/5
SONY BMG / HARD ROCK
SCORPIONS_Unbreakable
Unbreakable (2004)
3/5
2.5/5
BMG / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020