GROUPE/AUTEUR:

DISBELIEF

(ALLEMAGNE)

TITRE:
PROTECTED HELL (2009)
LABEL:
MASSACRE RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
STRUCK - 29.12.2011 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Arpentant la scène Death-Metal depuis près de vingt ans, les Allemands jouissent d'une jolie réputation auprès des amateurs du style. Certains fans se plaindront du manque de notoriété manifeste du combo, alors qu’il fait indubitablement partie des leaders de la scène en question avec ses huit albums au compteur. Mais plutôt que de stigmatiser un fait avéré, essayons de trouver les raisons de ce manque de reconnaissance manifeste.

Un manque de cohérence en termes de visuel ? Si l’artwork était l’argument de vente numéro un, ça se saurait et l’industrie du disque aurait eu vite fait d’imposer de véritables chef d’œuvre en guise de pochette. Alors la faute à la musique proposée ? Préambule à la déferlante de riffs acérés et agressifs à venir, les arpèges acoustiques hispanisantes de "Hell" ouvrent de la plus belle des façons ce "Protected Hell". S'il y a fort à parier que les amateurs à la recherches de variations incessantes pourront trouver monotone la succession de titres au riff monocorde, gageons que d’autres trouveront leur compte dans ces riffs hypnotiques qui pourront même se révéler ensorcelants, surtout lorsqu’ils enchaînent sur des accélérations foudroyantes comme sur "Nemesis Rising". Quelques lignes de chant clair grave à la Type O'Negative viennent se mêler aux growls environnants, donnant une légère dose d’originalité à des compos en manquant cruellement, à la faveur d’une rage continue certaine.

Enfin, il reste le label ? Bien qu’assez peu connu en comparaison des poids lourds que sont Roadrunner, Century Media ou Nuclear Blast, Massacre Records fait partie des écuries qui comptent en termes de Metal. Mais dans une époque où la sur-médiatisation commerciale prédomine, les moyens du label ne sont certainement pas suffisants pour supporter le combo comme il le mériterait. Il ne fait aucun doute que le groupe ne bénéficie pas des meilleures conditions pour promouvoir son dernier bébé, surtout quand on sait que Massacre Records fait partie de ces labels considérant vos webzines favoris comme les responsables de la mauvaise passe financière que traverse l’industrie du disque avec comme punition l’envoi d'albums promotionnels voice-overisés à chroniquer. Imaginez, ne serait-ce qu’un instant, que nous coupe cette chronique toutes les deux phrases en insérant un : 'Salut les gars, vous êtes en train de lire une nouvelle chronique qui est la propriété de Music Waves.' sous prétexte qu’un camarade webzine pourrait copier ces écrits. Ridicule et insupportable me direz-vous ! Et bien imaginez les conditions d’écoute d’un tel CD ! Une méthode que l'on considérera comme un véritable mépris du travail de chroniqueur mais également des artistes dont l’œuvre est abominablement tronquée avec leur caution tacite !

Au-delà de ces considérations, et pour en revenir à ce "Protected Hell" à proprement parler, la démarche de Disbelief s'apparenterait à celle d'un Amon Amarth, le côté épique, guerrier... bref, les frissons en moins. Et bien que témoignant d'une approche musicale en opposition avec la consommation actuelle de musique avec son final acoustique rappelant le thème introductif, rien n'y fait, la magie n'opère pas vraiment... Il ressort que ce "Protected Hell", à la manière d’un "The Return Of The Sin", bien qu’engageant et quoi qu'en disent les fans, ne restera pas dans les mémoires.

Plus d'information sur http://www.disbelief.de/



GROUPES PROCHES:
AMON AMARTH

LISTE DES PISTES:
01. Hell (intro)
02. A Place To Hide
03. Hate / Aggression Schedule
04. Nemesis Rising
05. The Return Of Sin
06. Hell Goes On
07. S.o.s. - Sense Of Sight
08. One Nation‘s Son
09. Trauma (instrumental)
10. The Dark Soundscapes
11. Room 309 (kraftprinzip)


FORMATION:
Joechen Trunk : Basse
Kai Bergerin: Batterie
Karsten Jäger : Chant
Witali Webber: Guitares


TAGS:
Chant guttural, Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DISBELIEF
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
D.A.D: Dic.nii.lan.daft.erd.ark (2011)
HARD ROCK MELODIQUE Un bon disque de hard mélodique qui déçoit un peu après l'excellent "Monster Philosophy"
 
CHRONIQUE SUIVANTE
U.D.O.: Holy (1999)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DISBELIEF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020