ARTISTE:

JETHRO TULL

(ROYAUME UNI)
TITRE:

STORMWATCH

(1979)
LABEL:

CHRYSALIS

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant grave, FM
""Stormwatch" ne tient pas les promesses de ses quatre premiers titres et souffre d'une nette baisse de régime en milieu d'album."
CORTO1809 (11.01.2012)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Heavy Horses" (qui n'avait de heavy que le titre), paru l'année précédente, n'avait pas marqué les mémoires, Jethro Tull semblant incapable de sortir de la voie caractéristique qu'il s'était tracée et qui s'était insensiblement transformée en ornière dans laquelle le groupe patinait. "Stormwatch", pourtant boudé à sa sortie, contient une musique plus contrastée propre à réveiller un intérêt qui s'était quelque peu éteint.

Certes, Ian Anderson reste fidèle à ce folk-rock qui lui sied si bien et qu'il s'amuse, selon l'humeur du moment, à classiser ou à électrifier. Mais là où "Heavy Horses" ronronnait gentiment, trop lisse pour générer une émotion positive ou négative, "Stormwatch" joue la carte du contraste. Un pari qui lui réussit bien en début d'album, avec l'enchainement de 'North Sea Oil', un rock serré et rentre-dedans où la guitare électrique et la flûte s'adonnent à un numéro de duettistes réjouissant, 'Orion', chanson à la mélodie efficace sur laquelle les arrangements piano et claviers symphoniques des couplets tranchent avec le côté plus musclé des refrains guitares/batterie/basse, et 'Home', à l'arrangement de cordes romantiques un brin sirupeux, mais bénéficiant d'un beau thème chanté rappelant Procol Harum ou les Moody Blues dans leur période orchestrale, ou les Beatles à la fin de leur règne.

Le premier titre long de l'album, 'Dark Ages', reflète le côté hard-rock de Jethro Tull, avec une guitare électrique aux riffs furieux, puis qui se lance dans un solo enlevé au deux tiers du titre, accompagnée de la flûte guerrière de Ian Anderson telle qu'on ne l'avait pas entendue depuis longtemps. Un morceau dont l'énergie se révèle communicative au fur et à mesure que le titre avance.

Malheureusement, les choses se gâtent avec 'Warm Sporran', instrumental para-guerrier avec cornemuses et tambours à oublier bien vite, puis les classiques mais bien mous 'Something's On the Move', 'Old Ghosts' et 'Dun Ringill'. 'Flying Dutchman', le second titre long, nous tire de la torpeur dans laquelle les quatre morceaux nous avaient plongés, en oscillant sans cesse entre un riff de guitare saturée opposé à un chant posé, des arpèges de piano, des arrangements de cordes, une flûte douce. Beaucoup de variations et de profondeur dans ce titre, pas vraiment enthousiasmant de prime abord, mais dont le beau travail finit par payer. L'album se termine sur 'Elegy', petite ballade romantique instrumentale assez atypique chez Jethro Tull, malheureusement quelconque. La version remasterisée offre quatre titres bonus totalement anecdotiques.

Au final, "Stormwatch" ne tient pas les promesses de ses quatre premiers titres et souffre d'une nette baisse de régime en milieu d'album, qui malheureusement dure trop longtemps pour que ce disque se classe dans le haut du tableau des productions de Jethro Tull. Son écoute permet néanmoins de passer de bons moments.


Plus d'information sur http://www.j-tull.com



GROUPES PROCHES:
LUCIFER WAS, ADVENTURE, HALF PAST FOUR, MINIMUM VITAL, OUTGUNNED, QUANTUM FANTAY, CAPTAIN BEEFHEART, RENAISSANCE, IL BACIO DELLA MEDUSA, BURNING SAVIOURS

LISTE DES PISTES:
01. North Sea Oil – 03:11
02. Orion – 03:58
03. Home – 02:45
04. Dark Ages – 09:14
05. Warm Sporran – 03:35
06. Something's On The Move – 04:27
07. Old Ghosts – 04:23
08. Dun Ringill – 02:42
09. Flying Dutchman – 07:45
10. Elegy – 03:34
11. A Stitch In Time (bonus) – 03:40
12. Crossword (bonus) – 03:38
13. Kelpie (bonus) – 03:37
14. King Henry's Madrigal (bonus) – 03:01

FORMATION:
Barriemore Barlow: Batterie / Percussions
David Palmer: Claviers / Arrangements des cordes
Francis Wilson (invité): Voix (8)
Ian Anderson: Chant / Guitares / Basse / Flûte
John Evan: Claviers
John Glascock: Basse (2, 9, 10)
Martin Barre: Guitares / Mandoline
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
DARKPOET
31/01/2013
165
  0 0  
4/5
Jethro c'est comme le cochon, tout est bon dedans ! Groupe très respectueux de son art. Aucun remplissage, ni foutage de gueule, Ian a toujours peaufiné ses producctions en ne laissant rien au hasard. Moi j'aime bien cet album, un peu oublié ou écarté. C'est vrai que le décès du bassiste a dû plomber l'ambiance... et ça s"en ressent sur l'album. On peu dire qu'il termine la trilogie "Songs..", "Heavy Horse", ... On est dans du Rock/Folk typique du Tull qu'on aime. Le changement (c'est maintenant) sera flagrant sur le suivant "A".
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Vernon Gabriel est de retour!
DERNIER ARTICLE
JETHRO TULL - SALLE PLEYEL - 24 NOVEMBRE 2018
La locomotive à bout de souffle
DERNIERE INTERVIEW
JETHRO TULL "MADNESS IN SPRING" PAR ADRIAN MICHENET-DELYS- EDITIONS CAMION BLANC
A l'occasion de la sortie du livre : Jethro Tull "Madness In The Spring" par Adrian Michenet-Delys (plus connu de nos lecteurs sous le pseudo Adrianstork), Music Waves a discuté avec son chroniqueur pour connaître le pourquoi du comment d'un tel projet.
 
AUTRES CHRONIQUES
VULGAR UNICORN: What About A Robot With A Human Brain ? (Divadroid International) (2000)
ROCK PROGRESSIF -
U.D.O.: Mission N°X (2005)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JETHRO TULL
JETHRO-TULL_J-Tull-Dot-Com
J-Tull Dot Com (1999)
3/5
1/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
JETHRO-TULL_Roots-To-Branches
Roots To Branches (1995)
3/5
4.5/5
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
JETHRO-TULL_Catfish-Rising
Catfish Rising (1991)
3/5
4/5
CHRYSALIS / ROCK
JETHRO-TULL_Rock-Island
Rock Island (1989)
2/5
3/5
CHRYSALIS / ROCK
JETHRO-TULL_Crest-Of-A-Knave
Crest Of A Knave (1987)
3/5
4.7/5
CHRYSALIS / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021